Angleterre

Brighton – Leicester : gagner pour se relancer

Alors que l’on entre dans le dernier tiers du championnat, Brighton accueille à l’AMEX stadium Leicester qui doit se relancer pour espérer décrocher la Ligue des champions en fin de saison. À l’inverse, les Seagulls peuvent prendre une belle option sur le maintien en cas de victoire ce soir.

Leicester décimé mais déterminé

Défait puis accroché lors des deux dernières journées contre Arsenal et Burnley, Leicester doit se relancer dès ce soir, avant que le sprint final manqué (quatre points pris lors des cinq derniers matchs) de la saison passée ne revienne dans les têtes. Mais le contexte peut jouer en leur faveur ce week-end. Alors que le leader Manchester City et son dauphin Manchester United s’opposent ce dimanche à 17h30, le troisième de Premier League peut, en cas de victoire et de résultat favorable dans le derby, monter sur la seconde place du podium. D’autant que Chelsea, 4e, reçoit Everton, 5e, lundi à 19h.

Il faut néanmoins prendre en compte le fait que Leicester s’avance une nouvelle fois avec de nombreux absents. Absent depuis le 21 janvier dernier et la dernière victoire en date en championnat contre Aston Villa, James Maddison sera une nouvelle fois sur le flanc ce week-end. Dennis Praet n’est toujours pas revenu tandis qu’Ayoze Pérez, Wes Morgan et Jonny Evans sont également absents. Blessé aux ligaments croisés début février, le prometteur James Justin l’est aussi évidemment alors que le retour d’Harvey Barnes sorti sur civière contre Arsenal n’est pas prévu de sitôt.

Heureusement, Leicester pourra compter sur le retour de Wesley Fofana. Il devrait être accompagné de Caglar Söyüncü en défense centrale afin de protéger les buts de Kasper Schmeichel. Luke Thomas à gauche et Timothy Castagne à droite compléteraient l’assise défensive des Foxes. Youri Tielemans et Wilfried Ndidi seront sans doute associés dans l’axe, alors que Roberto Pereira et Cengiz Ünder pourraient occuper les ailes. Enfin, en attendant l’arrivée d’Odsonne Edouard cet été du Celtic en échange de 15 millions d’euros, Kelechi Iheanacho et l’inépuisable Jamie Vardy auront pour mission de bonifier les ballons de leurs coéquipiers.

Brighton peut se donner de l’air

Trois points d’avance et un match en moins. Voilà ce qui sépare le club du Sud de l’Angleterre de la 18e place occupée par le Fulham d’Alphonse Areola. L’objectif de la fin de saison est clairement défini pour Brighton, qui avec un peu plus de réalisme et de chance, aurait pu se retrouver dans des eaux beaucoup moins aléatoires. Brighton ne gagne que très peu de points en dépit du jeu proposé. En effet, les joueurs de Graham Potter n’ont remporté les trois points qu’à cinq reprises cette saison, pour onze matchs nuls et dix défaites et restent sur une série de quatre matchs sans victoire depuis leur succès à Anfield début février. Beaucoup trop pour espérer quoi que ce soit.

Parce qu’il faut le souligner, la saison de Brighton est aussi celle de leur expected goals. Victime favorite du compte Twitter @xGPhilosophy qui recense les buts attendus de nombreux matchs et met à jour le classement de PL en fonction de ces résultats (Brighton serait par exemple devant Leicester au classement), Neal Maupay et les siens doivent renverser la tendance pour assurer aux Seagulls un quatrième maintien consécutif après plus de 34 ans d’absence en Premier League.

Pour ce faire, Potter devra composer sans le très prometteur latéral Tariq Lamptey, blessé aux ischio-jambiers. Adam Webster et Solly March ne seront pas non plus de la partie. L’ancien coach de Swansea pourrait ainsi aligner ce onze ce soir :

Sanchez – White, Dunk (capitaine), Burn– Alzate, Bissouma, Lallana, Veltman – Trossard, Maupay, Mac Allister

Le match est à suivre dès 21h sur Canal + décalé et RMC Sport 1.

Crédits photo : Getty Images

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire