Allemagne

Bundesliga (J13) : Le Bayern retrouve son trône, Lewandowski chevalier d’honneur

C'était le choc attendu dans le football mondial en ce 19 décembre, le Bayer Leverkusen leader accueillait le Bayern Munich son dauphin à la BayArena. Résumé d'un match plaisant.

Le Bayern plus que bousculé

On s'y attendait, le Bayern aussi, et pourtant ! Les joueurs de Peter Bosz, adeptes d'un pressing haut et intense n'ont pas dérogé à la règle. D'entrée les noirs et rouges sont venus jouer haut et profiter des faiblesses bavaroises. Il n'aura fallu que 14 minutes pour que les locaux ouvrent le score à la suite d'un centre millimétré de Nadiem Amiri, Patrick Schick, joueur le plus cher de l'histoire de Leverkusen a fusillé Manuel Neuer d'une volée du gauche qui n'est pas sans rappeler celle d'un certain ZZ en finale de Ligue des Champions… contre Leverkusen. Le Bayern est aussi bousculé physiquement, malheureusement à l'image d'un Kingsley Coman de nouveau blessé, à la cuisse cette fois. Une autre image marquante du moins bien bavarois est celle de Leroy Sané, entré à la demie-heure de jeu et sorti par Hans-Dieter Flick à 20 minutes du terme pour la pépite Musiala.

Mais une efficacité intransigeante

Le Bayern reste le Bayern et personne en Allemagne ne semble incapable de rivaliser avec le Bayern même en difficulté. D'abord avant la pause, sur un centre anodin, Hradecky manque sa sortie, gêné par Tah et Lewandowski voit le ballon retomber sur sa tête pour égaliser. Le Bayern ensuite en fin de match n'a pas dérogé à la règle en punissant les locaux, sur un perte de balle très basse, le Bayer s'expose, Lewandowski récupère le ballon et ajuste Hradecky d'une frappe enroulée à la 93e minute. Cruel réalisme. Le Bayern prend la tête de la Bundesliga… encore.

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début