CACC – Tournoi de l’Opportunité, une chance de briller.

Le samedi 13 avril dernier, la promotion française de la CACC organisait le Tournoi de l’Opportunité – huit hommes s’affrontent pour non mais pas un mais pour deux prix : une occasion de défier Hellmer Lo’Guennec pour le titre de champion poids lourd de la CACC le 27 avril prochain à Lécluse et pour surtout le titre de champion de France de la CACC, malheureusement rendu vacant par l’ancien champion, Jack Tylor, suite à une grave blessure. Ce sont Rick Salem, Darkmondo, MBM, Mike D, Camus, Kevin Valdez, Christianium le Surréaliste et Thiago Montero qui se sont livrés des combats sans merci pour ces précieuses récompenses.

QUARTS DE FINALE – BAGARRE OU SQUASH, C’EST AU CHOIX.

Le tournoi s’ouvre sur la présentation des huit participants par les commentateurs Peluche & Gilbert mais le colosse belge Darkmondo prend le micro pour s’adresser à Kevin Valdez et Christianium, qui ne sont que pour lui que des seconds choix pour palier les différentes blessures, la promo classique de heel qui dure pas plus de trois minutes et avec beaucoup de blabla, un peu comme le sexe. Le tournoi peut enfin commencer.

Et ce fut Thiago Montero et Camus qui ont ouvert le bal. Les deux hommes se livrent une bataille de plus de dix minutes et prennent déjà de sacré risques. Mais malheureusement pour Camus, le talent venu tout droit de AYA Catch, n’arrivera pas à river les épaules de celui qui se surnomme « The Next » qui s’envole vers les demi-finales, soit contre Kevin Valdez soit contre Christianium.

SPOILER : Une interview de Camus arrivera bientôt sur vos écrans.

C’est ensuite le promoteur lui-même qui se mouille, Kevin Valdez, avec une toute nouvelle tenue affrontait le désormais ex-champion poids lourd de l’APC, Christianium le Surréaliste. Tout le monde se demandait comment Valdez pourrait battre Monsieur 243 mais contre tout attente il a réussi l’exploit ! … par disqualification… merci Darkmondo d’avoir attaqué la merveille Ch’ti ne laissant qu’alors à l’arbitre l’obligation de disqualifier Christianium, une manière de ne pas le discréditer la veille de son combat face à Aigle Blanc.

Kevin Valdez est un gilet jaune selon le public. Des choses à nous dire monsieur Valdez ?

Un Visionnaire apparaît. Ce n’est nul autre que Rick Salem, accompagné de sa magnifique boule de cristal était confronté aux plus beau tétons du catch français : MBM. Un combat qui a tourné littéralement dans un sketch où le cristal permettait au Visionnaire d’esquiver tous les coups de son adversaire avant de lui claquer un Codebreaker en pleine poire pour le compte de trois. Tout ça en moins d’une minute, fallait pas cligner des yeux.

Le temps de poster un tweet, j’ai raté la moité du combat.

Le dernier quart de finale était un combat cent pour cent Made in Belgium entre Mike D et Darkmondo, qui avait amené pour l’occasion son partenaire toujours blessé, Alex Legrand. Malgré le soutien et les commentaires hilarants de son partenaire, le colosse belge a été défait par le chouchou du public, Mike D.

Était-ce une demande de high five ?

DEMI-FINALES : BUMPS A GOGOS

Après une entracte d’une bonne vingtaine de minutes, le show a repris de plus belle en nous proposant la première demi-finale opposant Thiago Montero et Kevin Valdez. On l’a indiqué dans le titre mais ça a bump sévère, un festival de bumps mon frère mais c’est tout à l’honneur des lutteurs qui donnent du cœur à l’ouvrage. Sinon, Darkmondo est revenu harceler Kevin Valdez ce qui laissera à Montero l’occasion de prendre l’avantage et de river les épaules du promoteur de la CACC à la surprise générale et qui se paye tranquillement son billet pour la finale.

On va bientôt rivaliser Darren Fog de Vox Catch pour les photos sur les shows de catch français.

La seconde finale confrontait le musclé et chouchouté Mike D contre notre ami Rick Salem, comme son partenaire Montero, le Visionnaire a pris de sacré bumps, il s’est fait maltraité de bout en bout par le belge. Malgré un sacré second souffle, il fût sans succès et il est obligé de s’incliner nous privant d’une affiche Montero’Salem de folie.

Rick Salem voit. Il a surtout vu la défaite.

Une seconde entracte nous permet de souffler un petit coup avant du très très lourd …

FINALE : UN SIX WAY DE FOLIE ET LE NEXT SURPASSE LA MACHINE MIKE D.

Avant la très attendue finale, les six malheureux perdants de la soirée se sont retrouvés dans un combat à élimination pour décrocher une place de challenger au championnat de France de la CACC. Un bordel, il y a pas d’autres mots pour décrire le combat, pas un moment de répit, des spots en veux-tu en voilà : des dives, des chaises, des barrières et des tables, on a encore pour les dos des six hommes. Et au final, c’est Christianium le Surréaliste qui remporte le combat en éliminant Kevin Valdez en dernier alors qu’il venait de s’alliaient pour défaire Darkmondo, la naissance de Afrikan BomaDouai.

L’arbitre sait déjà que ça va être dur d’arbitrer tout cela, mais on l’aime quand même.

Il est venu ensuite le temps de la finale. David contre Goliath. Thiago Montero contre Mike D. Tout le public de Douai est derrière Mike D, tout le monde est certain qu’il va dévorer tout cru le Next. A la stupeur de tout Douai, Montero rive les épaules du belge en contrant une powerbomb de ce dernier en un roll-up. Le Next devient le nouveau champion de France de la CACC et affrontera Hellmer Lo’Guennec pour son titre de champion poids lourd, un champion contre champion, hum hum.

Le catch c’est si beau, on en lâcherai une larme.

C’est ainsi que le Tournoi de l’Opportunité prend fin après trois heures et demie de spectacle, un tournoi riche en rebondissements qui permet de poser les bases de futures rivalités dans un avenir proche. Nous nous retrouverons le 27 avril prochain à Lécluse pour le prochain show de la CACC qui marquera le retour de Laura Di Matteo dans la promotion du nord de la France. 

Soyez fier d’être fan de catch les loulous.

 

 

 

 

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Huit ans de passion pour des combats d'hommes en slips parfois fluo. Une passion inébranlable.

Poster un commentaire

sed Praesent Aliquam et, venenatis, Sed ipsum massa in Aenean