Rugby

Castres recolle au top 6, Bayonne toujours proche de la zone rouge

Le Castres olympique a vaincu Bayonne lors du rattrapage de la 22e journée, sur le score de 23 à 26. Un match dominé par le CO en première période. Les joueurs de Yannick Bru ont pourtant bataillé en seconde période. Menés de 20 points à la mi-temps, ils échouent à trois unités de leurs adversaires. Un véritable coup dur en vue du maintien.

Chaque match de Bayonne est décisif pour la course au maintien. Il est donc important pour les joueurs de la côte basque de ne pas laisser passer les points. Les Castrais, situés à 2 points du top 6, sont au cœur de la lutte pour les barrages. Le passé a prouvé que les joueurs du Tarn sont capables de se hisser dans les places qualificatives dans les dernières journées de championnat.

L’indiscipline des Bayonnais leur fait faux bond

C’est sous la pluie que la rencontre a commencé. L'Uruguayen Santiago Arata est venu se faufiler dans l’en-but pour marquer un essai dès la première minute. Son partenaire à la charnière, Benjamín Urdapilleta, a transformé l’essai. Deux minutes plus tard, il revient pour marquer une pénalité (0-10, 5e). Les locaux enchaînent les fautes et ne parviennent jamais à sortir de leur camp. Face aux poteaux, l’Argentin poursuit avec deux pénalités à la 10e et la 15e minute. Les Castrais font la course en tête en menant la partie, 16-0.

À la 24e minute, Urdapilleta, après avoir renversé dans le côté fermé, allonge une passe à Filipo Nakosi qui ajoute cinq points au compteur de son équipe. Avant la mi-temps, les locaux trouvent enfin la solution. Après une séquence de large domination dans les 22 mètres castrais, le troisième ligne centre aplatit et donne un second souffle à son équipe. Treize points séparent les deux équipes à la pause (10-23).

Castres résiste difficilement au retour bayonnais

De retour des vestiaires, la tendance semble inversée et Castres fait des fautes, ce qui bénéficie à Gaëtan Germain, qui passe deux pénalités coup sur coup (44e et 59e). Yannick Bru change sa charnière à la 56e minute. Les vingt dernières minutes promettent d’être serrées et c’est le cas puisque les deux équipes mènent un combat acharné. Les Castrais déjouent malgré une bonne conquête en mêlée, Bayonne pousse les visiteurs à la faute et Loïc Jacquet termine le match sur le banc après une accumulation de fautes. 

Au bout d’une succession d'actions vaines, Ruru franchit enfin la ligne et permet à Bayonne de retrouver le bonus défensif. En cinq minutes, il est impossible pour les Basques de remonter le terrain. Une ultime faute de main rend la possession aux partenaires d’Urdapilleta. 

Le faux pas de trop pour Bayonne ?

Les ballons volés et le caractère mis dans la seconde période ne sont pas récompensés pour les Bayonnais, bien trop indisciplinés en première période. La physionomie du match ne tournait pas en l’avantage des Bayonnais, le point de bonus était presque inespéré mais le résultat n’est pas suffisant pour les Bayonnais toujours douzièmes mais en danger pour la survie en Top 14. La présence de Pau, qui compte bien revenir au classement, met en péril l'avenir des Bleu et Blanc dans l'élite. Pour rappel, aucune équipe de Top 14 n'a remporté le barrage d'accession face au perdant de la finale de Pro D2.

La fin de saison sera très difficile pour l’Aviron bayonnais qui devra affronter les meilleures équipes du moment. Castres a de son côté retrouvé le top 6 et a les cartes en main pour créer un coup de tonnerre, en se qualifiant à l’arrachée. Rien n’est décidé de part et d’autre du classement. 

Crédit image : ©AFP

Dernières publications

En haut