Basketball

Championnat d’Europe Basket 2022 : Les Serbes sans concurrence dans le groupe D ?

Championnat d’Europe Basket 2022

Sur plusieurs échecs consécutifs en compétitions internationales et mal embarquée dans les qualifications à la prochaine coupe du monde, la Serbie jouera son 1er tour à Prague, dans un groupe relativement faible avec la République Tchèque, la Pologne, la Finlande, Israël et les Pays-Bas. Présentation du groupe D du championnat d’Europe Basket 2022.

Championnat d’Europe basket 2022 : la Serbie a de la marge

Avec son double MVP de la NBA en titre Nikola Jokic, la Serbie ne devrait pas avoir de soucis lors de son 1er tour du championnat d’Europe Basket 2022. Même si les Serbes sont en difficultés collectivement depuis plusieurs années, le plateau proposé en Tchéquie ne sera pas hors de portée et le pays des Balkans aura de fortes chances de terminer en tête de ce groupe. Par contre, derrière, tout sera possible. Les Tchèques à domicile, ont appris le forfait de leur meilleur joueur Tomas Satoransky et seront moins compétitifs que prévu. Ensuite, entre la Pologne, la Finlande de Lauri Markkanen, et Israël, la hiérarchie sera à faire lors des confrontations. Les Pays-Bas de leur côté, semblent en dessous de toutes ces équipes sans pour autant apparaître comme le petit poucet.

La Serbie attendue au tournant

Quart de finaliste au dernier mondial, puis éliminée de la course aux JO lors d’un TQO à Belgrade, la Serbie part en reconquête lors de cette Eurobasket 2022. En difficulté dans son groupe des qualifications à la prochaine coupe du monde, les Serbes voient ce tournoi comme une bouffée d’oxygène. Avec la seule présence de Nikola Jokic, double MVP en titre de la saison régulière de la NBA, la Serbie ne peut que viser l’or. Avec également le MVP 2021 de l’Euroleague Vasilije Micic, les vice-champions olympiques 2016 ne devraient pas connaître de frayeur lors de ce 1er tour à Prague, et même en huitième de finale, où le groupe D croisera avec le groupe C de la Grèce.

L’effectif de la Serbie

  • Nikola JOKIC (Denver Nugget)
  • Ognjen JARAMAZ (Bayern)
  • Vladimir LUCIC (Bayern)
  • Nikola MILUTINOV (CSKA Moscou)
  • Vanja MARINKOVIC (Baskonia)
  • Vasilije MICIC (Anadolou)
  • Nikola KALINIC (FC Barcelone)
  • Marko GUDURIC (Fenerbahce)
  • Ognjen DOBRIC (ER Belgrade)
  • Dejan DAVIDOVAC (ER Belgrade)
  • Marko JAGODIC (Buducnost)

Le calendrier du 1er tour

02/09 Serbie – Pays-Bas (21h00)

03/09 République Tchèque – Serbie (17h30)

05/09 Serbie – Finlande (21h00)

06/09 Serbie – Israël (21h00)

08/09 Serbie – Pologne (21h00)

Les Tchèques sans leur maître à jouer

C’est un coup de massue qui est tombé brutalement sur la République Tchèque : le forfait de son meilleur joueur Tomas Satoransky. Véritable leader de son équipe, le meneur de Barcelone avait emmené sa sélection nationale en quart de finale du dernier mondial en Chine puis aux JO l’année dernière. Son duo avec Jan Vesely, qui sera reformé en club en Catalogne la saison prochaine, avait fait des merveilles depuis plusieurs années et c’est un gros coup dur pour la sélection qui voit ses ambitions être revus sérieusement à la baisse.

L’effectif de la République Tchèque

  • Patrik AUDA (Yokohama B-Corsairs)
  • Tomas VYORAL (BK JIP Pardubice)
  • Vojtech HRUBAN (London Lions)
  • Viktor PULPAN (Basket Brno)
  • Ondrej BALVIN (Prometey)
  • Martin PETERKA (Basketball Löwen Braunschweig)
  • Ondrej SEHNAL (Basketball Löwen Braunschweig)
  • Lukas PALYZA (ERA Nymburk)
  • Jan VESELY (FC Barcelona)
  • David JELINEK (UCAM Murcia)
  • Martin KRIZ (ERA Nymburk)
  • Tomas KYZLINK (Brose Bamberg)

Le calendrier du 1er tour

02/09 République Tchèque – Pologne (17h30)

03/09 République Tchèque – Serbie (17h30)

05/09 République Tchèque – Pays-Bas (17h30)

06/09 République Tchèque – Finlande (17h30)

08/09 République Tchèque – Israël (17h30)

Quelles ambitions pour la Finlande ?

Souvent à l’aise et agréable à voir jouer lors des premiers tours, la Finlande se montre ensuite très friable lorsque arrivent les rencontres couperets. Dans un groupe qui devrait leur permettre de sortir, les Finlandais viseront la 2ème place, qui devrait leur permettre d’éviter la Grèce ou l’Italie au prochain tour. Dans le sillage de Lauri Markkanen, qui semble en pleine possession de ses moyens, la Finlande devrait sortir son épingle du jeu lors de ce 1er tour.

L’effectif de la Finlande

  • Miro LITTLE (Sunrise Christian Academy)
  • Shawn HUFF (Helsinki Seagulls)
  • Sasu SALIN (Lenovo Tenerife)
  • Petteri KOPONEN (Helsinki Seagulls)
  • Olivier NKAMHOUA (University of Tennessee)
  • Henri KANTONEN (Karhu Basket)
  • Mikael JANTUNEN (Nutribullet Treviso)
  • Elias VALTONEN (Club Basquet Manresa 2015)
  • Alexander MADSEN (AEK)
  • Edon MAXHUNI (Heroes Den Bosch)
  • Lauri MARKKANEN (Cleveland Cavaliers)
  • Ilari SEPPALA (Saint Chamond Basket Vallee)

Le calendrier du 1er tour

02/09 Israël – Finlande (14h00)

03/09 Pologne – Finlande (14h00)

05/09 Serbie – Finlande (21h00)

06/09 République Tchèque – Finlande (17h30)

08/09 Pays-Bas – Finlande (14h00)

Que vaut la Pologne ?

Éliminée de la course à la prochaine coupe du monde 2023, et pourtant quart de finaliste de la dernière édition, la Pologne est comme souvent une inconnue avant le début d’une compétition internationale. Mais dans un groupe ouvert derrière la Serbie, elle pourrait bien se qualifier pour les huitièmes…comme se faire sortir ! Avec Mateusz Ponitka et AJ Slaughter comme principales armes, les Polonais devront batailler lors de chaque match pour atteindre leur objectif de finir dans les 4.

L’Effectif de la Pologne

La liste de la Pologne n’est pas encore connue.

Le calendrier du 1er tour

02/09 République Tchèque – Pologne (17h30)

03/09 Pologne – Finlande (14h00)

05/09 Israël – Pologne (14h00)

06/09 Pologne – Pays-Bas (14h00)

08/09 Serbie – Pologne (21h00)

Un coup à jouer pour Israël

Souvent en difficulté ces dernières années, que ce soit dans les qualifications et les championnats d’Europe, Israël devra tirer profit du tirage au sort qui lui a été clément. Dans un groupe homogène comme le leur, les Israéliens devront compter sur leur leader Deni Avdija pour les emmener voir Berlin. Si le reste de l’effectif est relativement limité, le collectif et le rôle de chacun devra être déterminant pour prendre une des 4 premières places à Prague.

L’effectif de l’Israël

  • Roman SORKIN (Maccabi Tel-Aviv)
  • Nimrod LEVI (Elion)
  • Yam MADAR (Partizan Belgrade)
  • Deni AVDIJA (Washington Wizards)
  • Tamir BLATT (Alba Berlin)
  • Tomer GINAT (Levallois)
  • Jake COHEN (Maccabi Tel-Aviv)
  • Yovel ZOOSMAN (Alba Berlin)
  • Rafi MENCO (Holon)
  • John DIBARTOLOMEO (Maccabi Tel-Aviv)
  • Guy PNINI (Holon)

Le calendrier du 1er tour

02/09 Israël – Finlande (14h00)

03/09 Israël – Pays-Bas (21h00)

05/09 Israël – Pologne (14h00)

06/09 Serbie – Israël (21h00)

08/09 République Tchèque – Israël (17h00)

Les Pays-Bas y croient

Même si les Pays-Bas sont l’équipe avec le moins de référence sur la scène Européenne, les Bataves chercheront à profiter du tirage qui leur permet de croire en leurs chances. Car si toutes les équipes lui sont supérieures sur le papier, mise à part la Serbie et à un degré moindre la République Tchèque à domicile, les autres équipes seront jouables. Et si toutes les équipes se battent les unes les autres, alors il sera possible d’atteindre le top 4 avec seulement 2 petites victoires. Tout sera donc possible pour cette équipe Néerlandaise !

L’effectif des Pays-Bas

  • Keye VAN DER VUURST DE VRIES (Filou Oostende)
  • Leon WILLIAMS (Donar Groningen)
  • Worthy DE JONG (libre)
  • Marijn VERVERS (libre)
  • Mohamed KHERRAZI (Heroes Den Bosch)
  • Shane HAMMINK (Heroes Den Bosch)
  • Roeland SCHAFTENAAR (Leyma Basquet Coruna)
  • Jesse EDWARDS (Syracuse University)
  • Olaf SCHAFTENAAR (Donar Groningen)
  • Matt HAARMS (Fraport Skyliners)
  • Jito KOK (Heroes Den Bosch)
  • Charlon KLOOF (FC Porto)

Le calendrier du 1er tour

02/09 Serbie – Pays-Bas (21h00)

03/09 Israël – Pays-Bas (21h00)

05/09 République Tchèque – Pays-Bas (17h30)

06/09 Pologne – Pays-Bas (14h00)

08/09 Pays-Bas – Finlande (14h00)

 

Crédit photo Nugglove.com


Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut