Formule 1

Charles Leclerc domine le Grand Prix d’Australie

Leclerc

Charles Leclerc a empoché sa deuxième victoire de la saison au Grand Prix d'Australie, alors que Ferrari a poursuivi sa domination au classement des constructeurs. Le début de saison délicat de Max Verstappen s'est poursuivie avec un deuxième abandon en trois courses, tandis que Mercedes a décidé de ne pas appliquer les consignes d'équipe, George Russell et Lewis Hamilton terminant respectivement troisième et quatrième.

Charles Leclerc a remporté sa deuxième victoire de la saison en dominant le Grand Prix d'Australie de la lumière au drapeau, alors que son rival potentiel au championnat, Max Verstappen, a rencontré de nouveaux problèmes techniques mettant en lumière le manque de fiabilité de Red Bull.

Sur les trois premières courses du championnat de cette année, le champion du monde a déjà deux abandons à son actif – ce qui pourrait vraiment nuire à ses chances de gagner le championnat. En réalité, la victoire du pilote monégasque a été assez simple, car il a dû gérer deux redémarrages en voiture de sécurité après des incidents distincts impliquant son coéquipier Carlos Sainz et l'Aston Martin de Sebastian Vettel.

Alors que la deuxième voiture de sécurité rentrait à la fin du 27e tour, Verstappen a désespérément essayé de dépasser la Ferrari après que Leclerc ait eu une mauvaise sortie du dernier virage. Le pilote Red Bull a essayé de plonger à l'extérieur en entrant dans le premier virage, mais Leclerc a défendu résolument et a conservé sa position.

Cela a amené la Mercedes de George Russell dans la lutte, mais il n'a pas pu trouver un moyen de passer, et il a perdu plus tard sa position face à Sergio Perez, que ce denier avait perdu au profit du Britannique quand il s'est rangé sous la deuxième voiture de sécurité.

Après avoir dû défendre son avance pendant un bref moment après le deuxième redémarrage, le pilote monégasque a rapidement commencé à se dégourdir les jambes alors que Verstappen et lui s'échangeaient les meilleurs tours avant que le Néerlandais n'abandonne avec un autre problème technique avec son unité de puissance RBPT.

Le champion du monde qualifiera plus tard d'inacceptables les problèmes rencontrés par Red Bull en ce début de saison. L'abandon de Verstappen a laissé Leclerc avec une marge encore plus confortable en tête du peloton, car il a établi un autre nouveau meilleur tour de la course en fin de course.

La star de la Scuderia a remporté sa deuxième victoire de la saison, augmentant ainsi son avance au championnat. Perez est arrivé deuxième et Russell a obtenu son premier podium de la saison en troisième position. Lewis Hamilton est arrivé quatrième dans ce qui était un week-end très prometteur pour Mercedes.

McLaren a également bénéficié d'un retour en forme avec Lando Norris qui a devancé Daniel Ricciardo, les deux pilotes terminant respectivement cinquième et sixième. Esteban Ocon est arrivé en septième position, tandis que Valtteri Bottas a marqué des points en huitième position après avoir dépassé Lance Stroll, qui s'est battu avec acharnement en fin de course, mais le Canadien n'a pas pu tenir le coup.

Pierre Gasly a terminé neuvième, tandis qu'Alexander Albon est remonté de la 20e et dernière place sur la grille pour terminer 10e après une stratégie très courageuse. Cela a permis à Williams et à Albon d'obtenir leur premier point au championnat de la saison.

Le pilote du jour : Charles Leclerc

C'était un autre parcours sans faute de Leclerc qui a dominé la course de la lumière au drapeau. Il a très bien géré les deux relances de la voiture de sécurité et quand il a dû défendre, il l'a fait résolument. Il a également réalisé le tour le plus rapide de la course pour s'offrir un point supplémentaire au championnat.

Une mention honorable à Albon pour être remonté de la 20e place et avoir obtenu son premier point de la saison grâce à une stratégie courageuse qu'il a exécutée à la perfection.

Le moment où Leclerc a gagné la course

TOUR 27/58 – FOUGUEUX ! Verstappen tente de contourner Leclerc par l'extérieur à l'entrée du premier virage, mais la Ferrari tient la ligne intérieure et conserve la tête de la course, alors que la Red Bull tourne rapidement son attention pour repousser le retour inattendu de Russell.

Le dépassement du jour

Le virage 11 s'est avéré difficile à négocier pour certains pilotes aujourd'hui. Sainz et Kevin Magnussen y ont eu des moments difficiles alors qu'ils se battaient avec d'autres voitures. Celui de Sainz a finalement conduit à son abandon dans les tout premiers instants de la course. Malgré cela, Perez a réussi à utiliser ses pneus légèrement plus chauds et son aspiration pour contourner l'extérieur d'Hamilton juste au moment du deuxième passage de la voiture de sécurité de la course. C'était une manœuvre incroyablement courageuse qui mettait Perez en position de force pour finir sur le podium après la reprise de la course, ce qu'il a finalement fait.

Calendrier F1 2022 : toutes les dates de la saison 2022

Présentation du Grand Prix d’Australie de F1

Dernières publications

En haut