Championnats Etranger

Chelsea : une saison illuminée par l’arrivée de Thomas Tuchel

Après une première partie de saison difficile sous les ordres de Frank Lampard, les Blues ont opéré une renaissance avec leur nouvel entraîneur Thomas Tuchel. Le Chelsea FC se trouve désormais en bonne position en championnat et ainsi qu'en coupe .

Après la crise, la reprise. Ce proverbe en économie se vérifie aussi à Chelsea. Au terme d'une décevante phase aller en Premier League, les dirigeants du club du sud-ouest de Londres se réunissaient pour décider du sort de Frank Lampard. La légende des Blues ne parvenait pas à insuffler une bonne dynamique à un effectif pourtant renforcé par un mercato étoilé.

Autour de la table, le président Roman Abramovich et ses conseillers évaluaient les dégâts et jugeaient que l'entraîneur anglais n'était plus l'homme de la situation. Ils placent alors tous leurs espoirs dans la carte Thomas Tuchel pour sortir l'équipe de ses difficultés. All-in. Le tacticien allemand venait d'être limogé du Paris-Saint-Germain, une veille de réveillon de Noël. Le recrutement était officialisé le 26 janvier.

Double-up pour les Blues

Un choix payant. La suite de la saison a donné raison à cette décision. Alors que Chelsea végétait, huitième de Premier League à la fin de l'ère Lampard, le club londonien est aujourd'hui assis au pied du podium. Les Blues sont quatrièmes, cinq points derrière Leicester et trois points devant West Ham. Les bons résultats s'accumulent depuis l'arrivée de Thomas Tuchel. Le stack de points a carrément doublé. De même pour le nombre de victoires. On appelle ça un double-up, un joli coup dans un tournoi de poker mais aussi dans un championnat de football.

Les statistiques marquent une renaissance incontestable : en championnat d'abord avec 29 points pris sur 42 possibles en quatorze rencontres, huit victoires, cinq matches nuls et une seule défaite (une humiliation par accident contre West Bromwich le 3 avril).

18 buts inscrits par Christian Pulisic, Mason Mount, Jorghino et les leurs contre 8 buts encaissés dont 5 en un seul match (2-5 contre les Baggies) et 10 clean-sheets signées par Édouard Mendy, le bilan est franchement positif. Si l'on ajoute à cela des victoires contre des concurrents directs (0-1 contre Tottenham, 2-0 contre Everton, 0-1 contre Liverpool et 0-1 contre West Ham) qui ont permis à Chelsea de remonter petit à petit de la huitième vers la quatrième place de Premier League, on se dit que le bilan est presque miraculeux.

Plusieurs titres dans le viseur de Thomas Tuchel

Les Blues sont également bien engagés en coupe et sur la scène continentale. Depuis l'arrivée de Thomas Tuchel, les Londoniens ont marqué 4 buts en Coupe d'Angleterre – la FA Cup – et n'en ont encaissé aucun. Suffisant pour rallier la finale qu'ils disputeront face à Leicester le 15 mai. Une première opportunité de titre national après un rendez-vous sûrement plus important.

Le 5 mai, Chelsea accueillera en effet le Real Madrid pour la demi-finale retour de Ligue des champions. Dominateurs mais pas décisifs à l'aller, les hommes de Thomas Tuchel tenteront de tirer profit de leur but marqué à l'extérieur. Compte tenu de leur prestation la semaine dernière, les Blues sont en ballotage favorable pour atteindre la finale où ils espèrent soulever la prestigieuse “coupe aux grandes oreilles”. Un titre rêvé depuis 2012… une époque où Franck Lampard illuminait les terrains britanniques.

Cette saison, c'est Thomas Tuchel qui fait briller l'équipe londonienne. La réception aujourd'hui du relégable Fulham, à 18h30 à Stamford Bridge, permettra de faire tourner l'effectif avant la venue d'un adversaire de bien plus gros calibre mercredi.

Crédit photo en une : Getty Images

Dernières publications

En haut