CM Punk et la WWE, itinéraire d’un retour programmé

Meilleurs ennemis depuis 2014, CM Punk et la WWE ne cessent de se chercher ces dernières semaines. Les deux camps s’envoient de nombreux messages implicites laissant entrevoir le retour inéluctable du vrai Best in the Word chez les McMahon. Mais quand ?

 

En seulement un été, à l’occasion du Summer of Punk made in WWE en 2011, CM Punk s’est imposé comme l’une des figures du catch américain moderne, lui qui semblait pourtant avoir atteint le plafond de verre. Le natif de Chicago est toutefois parvenu à le briser, et en a profité pour ouvrir l’accès de la WWE à un cercle de lutteurs exclus à l’image de Daniel Bryan, Kevin Owens, Adam Cole ou encore Samoa Joe. Toutes les histoires ont néanmoins une fin, et le divorce entre CM Punk et la WWE a été des plus mouvementé. Éternel insatisfait de son statut malgré un règne mondial de 434 jours, Punk a claqué la porte de la compagnie de Stamford un soir de janvier 2014 après une dernière participation au Royal Rumble, alors que son contrat courrait jusqu’en juillet. S’en suivent nombre de déclarations fracassantes des deux camps et même un procès opposant le lutteur à Chris Amman, médecin de la WWE.

Si les plus fatalistes annoncent depuis plusieurs années que CM Punk ne refoulera plus jamais un ring de la WWE, et à fortiori de catch, le passé a montré que Vince McMahon réussissait toujours à ramener ses indésirables. Les Hardy qui avaient balancé sur la WWE, Kurt Angle qui était parti en 2006 pour filer en douce du côté de la TNA, et même Sting, qui avait toujours refusé de répondre aux sirènes de la WWE jusqu’en 2014. Mais l’exemple le plus significatif reste Bret Hart. En guerre avec Vince McMahon depuis le mythique Screwjob de Montréal survenu en 1997 aux Survivor Series, la légende canadienne est peu à peu réapparue sur les écrans de la WWE dès 2005, avant d’entrer en rivalité avec McMahon le 4 janvier 2010, date correspondant aux débuts de la TNA le lundi soir, en concurrence frontale avec RAW. Une tactique mise au point par la compagnie de Stamford pour revoir ses audiences à la hausse, et qui pourrait être cette fois-ci utilisée pour contrer la AEW.

 

La WWE a l’argent…

Diffusée sur les écrans américains depuis le 2 octobre, en simultané avec WWE NXT, la AEW surpasse très clairement le mastodonte du catch mondial au niveau de l’engouement et des audiences avec plus d’un million de téléspectateurs en moyenne, tandis que le show dirigé par Triple H ne rassemble qu’environ 700 000 fans. Plus globalement, les audiences de RAW et Smackdown sont décevantes depuis la rentrée (entre 2 et 3.5M), malgré un effet de curiosité pour la première du show bleu sur la FOX. Pire encore, la AEW a réussi à faire irruption dans le pay per view Hell In A Cell à travers les chants des spectateurs, mécontents de la fin du match entre Seth Rollins et Bray Wyatt.

La WWE se doit donc de réagir rapidement, et le retour d’anciennes gloires est une des stratégies généralement employées. Mais avec les récentes retraites annoncées du Rock, Batista, Kurt Angle ou encore Shawn Michaels, qui ne devraient pas faire un second come-back après sa pige à Crown Jewel, les légendes capables de s’illustrer sur un ring se font de plus en plus rares, et CM Punk apparaît comme l’arme secrète de la WWE pour susciter l’énorme engouement que la fédération n’a plus fait ressentir à ses suiveurs depuis de longues années.

Grâce à ses contrats avec USA, la FOX et l’Autorité générale des sports (GSA) en Arabie Saoudite, la WWE dispose de moyens colossaux pour réaliser le moindre de ses désirs. Un peu comme le PSG sans le fair-play financier. Une manne financière poussant notamment Cain Velasquez et Tyson Fury à combattre à Crown Jewel le 31 octobre prochain, un show qui devrait rapporter 15M$ au boxeur britannique selon le Daily Mail, et qui pourrait finalement convaincre CM Punk de faire son grand retour.

À l’image de Chris Jericho, CM Punk s’amuse à raconter tout et son contraire pour brouiller les pistes concernant son avenir. Mais dernièrement, un faisceau d’indices appuie la théorie d’un grand retour de Phil Brooks dans le monde du catch. Après un passage totalement raté à l‘UFC, CM Punk, 40 ans, s’est essayé au cinéma et a rejoint Marvel pour devenir scénariste de plusieurs comics, une reconversion que l’autoproclamé Best in the Word pourrait continuer en jumelant avec le poste de spécialiste de la WWE sur la FOX. CM Punk a en effet révélé dernièrement sur Collider Live avoir passé des essais pour la chaîne américaine afin de participer à l’émission WWE Backstage en tant que chroniqueur. « Oui j’y ai participé. […] Je suis dans une position où je me dis, venez me parler et je vais écouter. Je suis ouvert à tout. Mais s’ils viennent me voir et me demandent si je veux catcher, je leur dirai que je ne suis pas intéressé. […] Mais si tu veux que je fasse quelque chose, eh bien, viens me parler mais ne me fait pas perdre pas mon temps », explique Punk, tout en ajoutant par la suite ne plus avoir de rancune envers la WWE malgré les nombreuses polémiques qu’ont entraîné son départ. « J’ai tellement grandi en tant que personne. Je regarde derrière moi et je me dis que je n’ai pas besoin de confrontation ».

 

… CM Punk attend le chèque

Quant à savoir si la WWE a directement contacté l’ancien champion du monde, le principal intéressé a préféré manier l’humour. « Non, je suis le croque-mitaine ! ». Mais ne jamais dire jamais dans le catch, et CM Punk l’a bien compris. En effet, les relations glaciales entre les deux camps semblent n’être plus qu’un lointain souvenir. En août dernier, alors qu’il était annoncé à la AEW, CM Punk a tendu la main aux dirigeants de la WWE lors de la conférence Starrcast 3 en assurant être prêt à discuter avec Triple H ou Vince McMahon si ces derniers l’appelaient. Le catcheur avait également insinué ce jour-là qu’il n’aurait probablement pas bougé si les droits de congés dont bénéficient aujourd’hui les superstars étaient accordés à son époque.

Et plus les jours passent, plus CM Punk se montre ouvert à l’idée d’un retour à la WWE. Interrogé pour la énième fois la semaine dernière sur les chances de le revoir du côté de RAW ou Smackdown par un fan craignant d’être renvoyé dans les cordes, CM Punk a cette fois-ci carrément envoyé un message en direction de Stamford lors d’un AMA (Ask Me Anything) sur Reddit. « Oh, évidemment qu’on va me le demander, pas besoin de t’excuser ! Il faudrait que ce soit pour un très gros sac (d’argent, NDLR) ».

Cela tombe bien, la WWE est prête à faire des efforts financiers. Au début du mois d’octobre, Triple H expliquait à Sky Sports : « le passé est le passé, on passe à autre chose et tout le monde met les choses derrière lui. S’il y a une opportunité de faire des affaires, Vince l’a dit un million de fois, nous sommes ouverts aux affaires ». Reste à voir désormais qui mettra son ego de côté, et passera le premier coup de fil.

 

Suivez-moi sur Twitter : @BernardCls

 

(Image principale : UFC / CBS)
A propos de l'auteur

Journaliste - À retrouver ici et ailleurs !

Poster un commentaire

consectetur et, nec at massa id, quis, accumsan ut