Coupe de France

Coupe de France – Le PSG s’impose face à Brest (3-0) et se rassure avant Barcelone

Quatre jours avant son match retour en Ligue des champions face au FC Barcelone, le PSG affrontait le Stade brestois à l’occasion des 16es de finale de Coupe de France. Face à un club de l’élite, les coéquipiers de Kylian Mbappé assurent l’essentiel avec une victoire 3-0 face à des Bretons percutants mais surclassés par le club de la capitale.

Kylian Mbappé étincelant

Auteur d’un doublé ce soir, l’international français a encore impressionné. Dès la 9e minute de jeu, Verratti profite d’une perte de balle de Fadiga dans le rond central pour lancer Mbappé. Après avoir éliminé Duverne, il déclenche une frappe sèche dans la lucarne de Sébastien Cibois, la doublure de Larsonneur. Dans le second acte, il récidive et inscrit le troisième but qui scelle définitivement la rencontre. Suite à un renversement de jeu d’Ángel Di María, Verratti vient offrir une deuxième passe décisive à Mbappé. De la poitrine, il pousse le cuir au fond des filets, laissant Cibois sur place. Le Français aurait même pu réaliser un triplé si Cibois n’avait pas remporté son face-à-face à la 53e minute ou si le poteau n’avait pas sauvé Brest. Formés au PSG, Cibois et Fadiga n’ont pas réussi à convaincre face à leur club formateur. En revanche, Sarabia a marqué des points puisqu’il inscrit le deuxième but juste avant la pause. Magnifiquement servi par Draxler, l’Argentin n’a plus qu’à ajuster le portier brestois.

Des Brestois intéressants dans le jeu

Malgré la défaite face à l’ogre parisien, tout n’est pas à jeter côté brestois. Dans le jeu, les mouvements créés ont mis en danger cette équipe du PSG. Sans complexe, la troupe de Dall’Oglio présentait son jeu offensif et s’est créée la première occasion de la rencontre.  Les statistiques le prouvent : Brest a eu 51% de possession ainsi que 12 tirs dont 7 cadrés. En seconde période, Faivre a eu l’occasion de réduire l’écart sans cet excellent arrêt de Sergio Rico. Plus tôt, Philippoteaux a saisi à plusieurs tentatives sa chance, sans réussite. Dans l’animation offensive, Cardona et Le Douaron ont manqué de réalisme et de lucidité face à une défense du PSG parfois friable. De bonnes intentions malgré tout, qui ont été soulignées par Mbappé en interview d’après-match.  La magie de la Coupe n’a pas opéré ce soir mais cette équipe joueuse du Stade Brestois a pris sa chance.

Avant le rendez-vous tant attendu en Ligue des champions, le Paris Saint-Germain s’est préservé en ne comptant aucun blessé supplémentaire dans une infirmerie déjà bien chargée. De son côté, le Stade brestois fera face à l’Olympique de Marseille et essayera de se rapprocher du maintien, même si le club compte 9 points d’avance sur le barragiste.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire