Social Media

Coupe de France : le Red Star bat Quevilly et rejoint le tableau principal

Dans ce choc du tableau “amateur” de ces 32èmes de finale de Coupe de France, le Red Star s’impose contre Quevilly-Rouen Métropole (2-1) et file en 16èmes où le club francilien pourra rencontrer des clubs de Ligue 1 ou Ligue 2. 

 

L’affiche était alléchante cet après-midi au stade Bauer. Le troisième du National, le Red Star, accueillait le deuxième, Quevilly-Rouen Métropole. Sous un soleil printanier, ce sont les visiteurs qui ont frappé d’entrée, et de quelle façon ! A peine une minute après le coup d’envoi, Sambou Sissoko trompe William Avognan d’une frappe à ras de terre dans la surface (0-1, 2′).

Les débats se sont ensuite équilibrés. Emmenés par un Benjamin Gomel très remuant sur son côté gauche, les hommes de Vincent Bordot égalisent juste avant la mi-temps sur une splendide frappe enroulée de Mayron De Almeida pleine lucarne (1-1, 42e).

 

Au retour des vestiaires, les Audoniens poussent sur leur pelouse synthétique. Sous l’impulsion des rentrées de Jimmy Roye et Pape Meissa Ba, le Red Star se procure de grosses occasions dans la dernière demi-heure de jeu. D’abord, un coup franc flottant de Madih Talal repoussé par Romain Lejeune (72e). Puis, un beau débordement côté droit de Maxime Sivis qui sert De Almeida seul au second poteau. Malheureusement, le premier buteur audonien voit sa frappe déviée en corner (76′).

La différence se fera en quatre minutes. A la 84ème minute, Johanne Akassou remplace Madih Talal. A la 88ème, il est lancé en profondeur sur un contre, il crochète Romain Lejeune et inscrit le but de la qualification dans des cages vides (2-1, 88ème). Il aurait même pu inscrire un doublé dans le temps additionnel mais l’essentiel est fait : le Red Star atteint les 16èmes de finale pour la deuxième année consécutive.

Pour Vincent Bordot, “pas le temps de savourer la victoire, surtout en tant qu’entraîneur, tout va très vite”. Il se projette, non sans inquiétudes, comme après la victoire contre Créteil cette semaine, vers le prochain match de championnat de National mardi contre Villefranche. Le coach de Quevilly, Bruno Irles, partage cette vision : “nous avons au moins préparé le championnat physiquement et tactiquement”. Désormais éliminés, les Normands vont tout miser sur le National où il sont en ballotage très favorable pour la montée en Ligue 2.

L’aventure continue donc pour le Red Star qui jouera peut-être son prochain tour le 5 ou 6 mars contre un club de Ligue 1 ou Ligue 2. Tirage au sort demain soir !

@TheoPutavy

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire