Coupe de France

Coupe de France : qui pour rejoindre les quarts de finale?

Le sprint final est lancé ! Le grand ménage a été fait, place désormais aux choses sérieuses. Ce soir auront lieu les quarts de finale de la Coupe de France. Au programme, de belles affiches entre clubs de Ligue 1, avec en point d'orgue le classico OM – PSG. Le petit poucet Vierzon tentera de poursuivre sa route alors qu'il y aura au moins un club de Ligue 2 parmi les 8 derniers, puisque le Paris FC et Annecy, aux coudes à coudes en championnat, se retrouveront au stade Charlety. 

Le Classico, une finale avant l'heure 

Les deux équipes en ont fait un objectif prioritaire. C'est le cas chaque année pour le Paris Saint Germain, 14 fois victorieux de l'épreuve, un record. Déchus la saison dernière par le FC Nantes, les hommes de Christophe Galtier veulent remettre les pendules à l'heure et surtout se rassurer à une semaine de retrouver le Bayern en 8ème de finale de la Ligue des Champions. Toujours privés de Kyllian Mbappé, les Parisiens pourront en revanche compter sur Neymar et Verratti, aptes à débuter.

Pour l'OM, cette Coupe de France représente également un bel engagement. Seulement en course en championnat sans cette coupe, les Phocéens, défaits ce week-end à domicile par Nice, veulent repartir de l'avant. Igor Tudor a déclaré qu'il ne visait rien d'autre qu'une victoire finale pour ramener un titre sur le Vieux Port, 11 ans après le dernier trophée, la regrettée (ou non) Coupe de la Ligue. Les Marseillais seront privés ce soir d'une partie de leur assise défensive puisque Bailly est toujours suspendu, comme Balerdi, alors que Nuno Tavares, blessé, devrait être absent une dizaine de jours.

Cette rencontre au sommet fait saliver d'avance les puristes. Une telle affiche, aussi tôt dans la compétition, est presque dommage. Malgré tout, dans un Vélodrome qui s'annonce incandescent, le choc promet. Avec des objectifs finalement pas si éloignés, Marseillais et Parisiens ont tout intérêt à réaliser un match plein, pour relancer la série.

Lyon, la dernière chance

Une série, c'est clairement ce que cherche enfin à commencer l'OL. Apathiques depuis la prise de pouvoir de Laurent Blanc, les Gones, emmenés par la fougue de leur jeunesse ont réalisé un bon match à Troyes et espèrent surfer sur cette dynamique, eux qui viennent de prendre 7pts en 3 journées. Autour d'un Rayan Cherki peut-être enfin lancé, les Lyonnais veulent profiter de la Coupe de France pour se donner du baume au cœur. Surtout, ils n'ont plus le choix s'ils veulent retrouver l'Europe la saison prochaine. Largués en championnat (8pts de retard sur Rennes, 5ème), ils ont tout intérêt à éliminer un concurrent direct, qui lui a encore de l'ambition en Ligue 1.

Car grâce à sa victoire à Rennes, le LOSC s'est replacé, à seulement deux petits points de sa victime du week-end. Les joueurs de Paulo Fonseca, en délicatesse en début de saison, ont trouvé leur rythme de croisière, et n'ont perdu qu'un seul de leurs 11 derniers matchs officiels. La Coupe de France reste un objectif, surtout avec ce bel effectif. Néanmoins, maintenant replacés et finalement pas si loin de Lens, 3ème (8pts) et qui semble plafonner, les Nordistes peuvent avoir de légitimes ambitions.

Angers – Nantes, Toulouse – Reims, formes divergentes

D'un coté, deux équipes en difficulté qui ne font pas réellement de la Coupe de France un objectif. Angers vient de mettre fin (enfin!) à une série de 13 défaites consécutives en championnat. Largué, le SCO va déjà vouloir tenter de relever la tête avant d'espérer retrouver le Stade de France. Ce stade où Nantes, l'année dernière s'était imposé. Mais les objectifs sont bien différents cette saison. 13ème avec seulement 7pts d'avance sur le premier relégable, les Canaris voudront déjà sauver leur peau. D'autant que se profile également la double confrontation de luxe face à la Juventus en Ligue Europa. Vraiment, la Coupe de France n'est que du bonus.

De l'autre, deux formations qui étonnent et détonnent cette saison. Reims 10ème se déplace à Toulouse, 12ème. Un petit point sépare les deux formations, des plus plaisantes à voir jouer ces derniers temps. De quoi espérer un feu d'artifice au Stadium? Possible, car les deux équipes n'ont rien à perdre. Et surtout même tout à gagner.

Vierzon, pour l'exploit 

Ce n'est pas l'OM, le PSG ou l'OL comme espéré. Mais cela permet à Vierzon de pouvoir rêver. Le petit poucet a l'occasion de poursuivre son bonhomme de chemin en recevant une formation de Ligue 2. Cela ne s'annonce pas simple, mais les hommes de Davy Mérabty veulent y croire. A domicile, ils ne pensent qu'à cet exploit.

Enfin, l'AJA, en difficulté en championnat, tentera de se donner un bon bol d'air au stade Abbé Deschamps face à un pensionnaire de Ligue 2, Rodez. Pour terminer, le Paris FC et Annecy, au chaud en milieu de peloton de l'antichambre, voient là une belle occasion d'embellir leur saison dans une rencontre équilibrée sur le papier.

Programme chargé aujourd'hui puisque les 8 rencontres auront lieu ce mercredi soir. Toutes ces affiches débuteront à 18h15 hormis le choc OM-PSG, à suivre à partir de 21h10. 

Crédit photo : Daily Mercato

Le cœur meurtri par la fin de carrière de Rodgeur, je m'en remets au stepback de The Beard. Rien de tel qu'un Vélodrome incandescent pour me faire chavirer de bonheur

Dernières publications

En haut