Coupe du monde

Coupe du Monde 2022 : la composition probable de l’équipe d’Allemagne

Alors que l’Allemagne jouait son premier match de Coupe du Monde ce mercredi face au Japon et a connu le pire des débuts possibles, revenons sur sa composition probable au cours de cette compétition.

Les fans allemands attendent beaucoup cette année de la Mannschaft. Leur équipe ayant échoué à se qualifier pour sortir des poules pour la première fois de leur histoire lors de la Coupe du Monde précédente en 2018, ce n’est plus Joachim Löw qui est le sélectionneur de cette équipe, ayant été remplacé par Hansi Flick. Ce dernier a réalisé un plutôt bon début avec la sélection : l’Allemagne a gagné tous ses matchs de qualification pour la Coupe du Monde 2022. Avec beaucoup de joueurs jeunes et talentueux qui composent cet effectif, étudions les tactiques que pourrait utiliser sélectionneur allemand pour ce Mondial.

Les 26 joueurs sélectionnés par Hansi Flick

Gardiens : Manuel Neuer (Bayern Munich), Marc-André Ter Stegen (FC Barcelone), Kevin Trapp (Eintracht Francfort).

Défenseurs : David Raum (RB Leipzig), Thilo Kehrer (West Ham) , Armel Bella-Kotchap (Southampton), Antonio Rüdiger (Real Madrid), Lukas Klostermann (RB Leipzig), Nico Schlotterbeck (Borussia Dortmund), Niklas Süle (Borussia Dortmund), Matthias Ginter (Fribourg), Christian Günter (Fribourg), Jonas Hofmann (Mönchengladbach).

Milieux de terrain : Julian Brandt (Borussia Dortmund), Leon Goretzka (Bayern Munich), Serge Gnabry (Bayern Munich), Ilkay Gündogan (Manchester City), Joshua Kimmich (Bayern Munich), Jamal Musiala (Bayern Munich), Thomas Müller (Bayern Munich), Leroy Sané (Bayern Munich).

Attaquants : Karim Adeyemi (Borussia Dortmund), Niclas Füllkrug (Werder Brême), Mario Götze (Eintracht Francfort), Kai Havertz (Chelsea), Youssoufa Moukoko (Borussia Dortmund).

La composition probable de l'Allemagne pour cette Coupe du Monde 2022

Le schéma tactique : 4-2-3-1

Gardien : Manuel Neuer (Bayern Munich)

Défenseurs : Niklas Süle (Borussia Dortmund), Antonio Rüdiger (Real Madrid), David Raum (RB Leipzig), Nico Schlotterbeck (Borussia Dortmund).

Milieux: Joshua Kimmich (Bayern Munich), Ilkay Gündogan (Manchester City), Leroy Sané (Bayern Munich), Thomas Müller (Bayern Munich), Serge Gnabry (Bayern Munich)

Attaquant : Kai Havertz (Chelsea FC)

Un schéma tactique bien défini : le 4-2-3-1

Depuis sa prise de fonction, Hansi Flick a aligné différents systèmes de jeux, des défenses à 3 puis à 4, mais il semble clair que son système de prédilection soit désormais le 4-2-3-1. Ancien tacticien du Bayern de Munich, ses principes de jeu sont principalement bavarois : avoir la possession du ballon, adopter un style de jeu agressif et offensif, telles sont les directives prônées par Hansi Flick.

Il est néanmoins à noter que les systèmes de jeu testés par le sélectionneur lors des précédentes rencontres n’a pas vraiment connu un franc succès et il est donc assez probable que Flick modifie encore ses plans lors de la deuxième journée de ce Mondial.

Manuel Neuer sans aucun doute dans les cages allemandes

Le portier allemand indiscutable depuis plus d’une décennie est bien évidemment Manuel Neuer, également le capitaine de la Mannschaft. Malgré une concurrence rude à son poste, il reste le taulier de cette équipe et jouera sûrement cette année sa dernière Coupe du Monde à 36 ans.

Il pourrait également avoir un rôle à jouer : Marc-André Ter-Stegen (FC Barcelone)

Une défense connue malgré une vraie concurrence sur le côté droit

La défense centrale devrait être une association entre Antonio Rüdiger (Real Madrid) et de Nico Schlotterbeck (Borussia Dortmund). Si jamais le sélectionneur venait à utiliser un système à trois arrières, il rajouterait sûrement Matthias Ginter (Borussia Mönchengladbach) à ce duo.

Dans un système à quatre, David Raum (RB Leipzig) devrait être titulaire au poste de latéral gauche, alors que sur le côté droit, la concurrence est beaucoup plus rude même si Niklas Süle (Borussia Dortmund) semble avoir la confiance de son sélectionneur.

Ils pourraient également avoir un rôle à jouer : Armel-Bella Kotchap (Southampton), Christian Günter (SC Freiburg), Thilo Kehrer (West Ham United).

Un milieu de terrain très garni avec beaucoup de qualités

En guise de milieux défensifs, le sélectionneur allemand semble avoir une préférence pour Joshua Kimmich (Bayern Munich) et Ilkay Gündogan (Manchester City).

Pour ce qui est des milieux offensifs, Hansi Flick pourrait choisir d'aligner un trio totalement bavarois composé de Leroy Sané (Bayern Munich), Thomas Müller (Bayern Munich) et Serge Gnabry (Bayern Munich).

Ils pourraient également avoir un rôle à jouer : Leon Goretzka (Bayern Munich), Jamal Musiala (Bayern Munich)

Kai Havertz, seule option crédible en pointe

Après la terrible nouvelle pour l’équipe allemande de ne pas pouvoir compter sur Timo Werner (RB Leipzig) blessé à la cheville et ne pouvant donc pas participer à la Coupe du Monde, Kai Havertz (Chelsea FC) devrait lui succéder dans un registre un peu différent mais dans un rôle qu'il devra assumer au mieux pour concrétiser les bons ballons que devraient lui fournir un milieu de très grande qualité.

Ils pourraient également avoir un rôle à jouer : Karim Adeyemi (Borussia Dortmund), Youssoufa Moukoko (Borussia Dortmund)

 


Maxime Labrot

Grand amateur de sports en tous genres, l'Olympique de Marseille fait battre mon coeur, Benoît Paire me prend la tête et Tiger Woods me fait vibrer.

Dernières publications

En haut