Coupe du monde

Coupe du Monde 2022 : la composition probable de l’équipe d’Argentine

Alors que la semaine qui verra la Coupe du Monde 2022 s'ouvrir vient de débuter et que l'ensemble des meilleures sélections mondiales convergent vers la péninsule arabique, il est l'heure de jouer aux pronostics et tenter d'imaginer les compositions des équipes engagées dans la compétition. Tâche beaucoup plus compliquée à réaliser que pour les clubs où la rotation est plus limitée, la hiérarchie plus établie et les repères plus importants, l'alchimie d'une sélection est l'aspect le plus compliqué à trouver pour les sélectionneurs qui doivent en quelques entraînements faire des choix cruciaux sur le terrain mais aussi dans la gestion de leur groupe. Zoom aujourd'hui sur la sélection argentine, arrivant avec un statut proche de celui de favorite de la compétition, une place de numéro 3 au classement FIFA, et qui présente un effectif qui peut prétendre au plus beau titre du football mondial au Qatar pour ce qui devrait être la dernière grande compétition internationale de Lionel Messi.

La composition probable de l'équipe d'Argentine pour la Coupe du Monde 2022

Avec moins de joueurs stars que son voisin brésilien mais un collectif cohérent autant dans la solidité défensive que dans un entrejeu où les joueurs se connaissent très bien et sauront appliquer le système de jeu proposé par Lionel Scaloni.

Le schéma tactique : 4-4-2

Gardien : Emiliano Martinez (Aston Villa)

Défenseurs : Nicolas Tagliafico (Olympique Lyonnais), Nicolas Otamendi (Benfica Lisbonne), Cristian Romero (Tottenham), Nahuel Molina (Atlético de Madrid)

Milieux de terrain : Papu Gomez (FC Séville), Rodrigo De Paul (Atlético de Madrid), Leandro Paredes (Juventus Turin), Angel Di Maria (Juventus Turin)

Attaquants : Lautaro Martinez (Inter Milan), Lionel Messi (Paris Saint-Germain)

Le 4-4-2, un système pas vraiment définitif pour Lionel Scaloni

Si la défense à quatre est l'un des dispositifs sur lesquels le technicien argentin s'appuie très souvent depuis qu'il a pris les rênes de la sélection, le milieu de terrain et l'animation offensive argentine pose souvent question tant les profils sont différents et souvent dans des états de forme différents pour garantir une certaine de stabilité.

Avec un Lautaro Martinez toujours aussi décisif en club, Lionel Scaloni pourrait être tenter de l'aligner avec un Lionel Messi lui tournant autour en attaque d'un 4-4-2 mobile avec des ailiers tels qu'Angel Di Maria qui semble avoir une longueur d'avance pour figurer dans le Onze de départ.

Emiliano Martinez, enfin un gardien solide pour la sélection argentine ?

Souvent décrié sur les dernières compétitions internationales de l'Albicéleste, le poste de gardien de but argentin est désormais occupé par Emiliano Martinez, évoluant en Premier League avec Aston Villa. A l'image de son équipe depuis le début de la saison avec une irrégularité chronique, il présente néanmoins des qualités qui semblent supérieures à celle de son prédécesseur en Coupe du Monde, Franco Armani, toujours dans le groupe quatre ans après un Mondial très décevant conclu face à la France.

Une charnière centrale garante de la stabilité défensive

Cadre essentiel de l'équipe argentine par son expérience et son rôle déterminant dans l'assise défensive des siens, Nicolas Otamendi débutera ce Mondial en tant que titulaire de la défense argentine. Aux côtés de Cristian Romero qui aurait pour le moment une longueur d'avance sur Lisandro Martinez qui a néanmoins marqué des points ce mercredi face aux Emirats Arabes Unis en match amical, la défense de l'Albicéleste semble manquer de qualité dans les couloirs avec deux profils qui pourraient causer du tort à la défense des hommes de Lionel Scaloni.

Nicolas Tagliafico devrait débuter à gauche alors que Nahuel Molina pourrait être à droite d'une défense argentine qui devra être offensive pour créer le surnombre face à des adversaires plus modestes lors de cette phase de poules.

Ils pourraient également avoir un rôle à jouer : Lisandro Martinez, Juan Foyth

Un milieu expérimenté et mobile pour s'adapter à l'animation offensive de Scaloni

Avec deux joueurs à vocation défensive dont les rôles et les titularisations sont assez clairs, Rodrigo de Paul et Leandro Paredes, le milieu argentin devrait également être composé de deux joueurs capables d'occuper les couloirs dont Angel Di Maria à droite et éventuellement Papu Gomez à gauche, il ne faudra pas oublier deux profils assez nouveau dans le groupe de Lionel Scaloni. Alexis Mac Allister et Enzo Fernandez, tous deux grands espoirs argentins pourraient profiter de leurs très belles prestations cette saison dans leurs clubs respectifs et possiblement prétendre à une place de titulaire.

Ils pourraient également avoir un rôle à jouer : Enzo Fernandez, Alexis Mac Allister

Malgré peu de purs ailiers, beaucoup d'options pour le sélectionneur argentin

Avec une pénurie de purs ailiers si on excepte Angel Di Maria et un Pablo Dybala dont la sélection a surpris l'Argentine lorsque l'on connaît le peu de confiance que lui avait accordé le sélectionneur argentin depuis plusieurs années, l'attaque argentine devrait donc s'articuler autour de deux attaquants.

Parmi eux, Lionel Messi fera évidemment office de numéro 10 ou faux numéro 9 dans un rôle proche de celui qu'il occupe au Paris Saint-Germain et dans lequel il devra donner les meilleurs ballons possibles à Lautaro Martinez. Dans un profil bien différent de l'ancien joueur du FC Barcelone, le joueur de l'Inter Milan aura pour mission de fixer les défenses et ainsi procurer des espaces à ses partenaires.

Ils pourraient également avoir un rôle à jouer : Julian Alvarez, Pablo Dybala, Nicolas Gonzalez

Emmenés par ses cadres Nicolas Otamendi, Angel Di Maria et évidemment Lionel Messi, c'est un sélection argentine très ambitieuse qui part au Qatar avec un savant mélange de joueurs confirmés et d'espoirs qui auront assurément leur rôle à jouer en cas de beau parcours de l'Albicéleste lors de cette Coupe du Monde 2022. 

Crédit image en une : Sportsmax

Maxime Labrot

Grand amateur de sports en tous genres, l'Olympique de Marseille fait battre mon coeur, Benoît Paire me prend la tête et Tiger Woods me fait vibrer.

Dernières publications

En haut