Coupe du monde

Coupe du Monde 2022 : Présentation des équipes

A un mois de l'évènement planétaire qu'est la Coupe du Monde de Football, nous vous proposons un dernier petit tour d'horizon des équipes qui se disputeront le titre suprême. Groupe par groupe nous avons fait le point sur les 32 sélections qui seront présentes au Qatar avec un objectif ultime, être sur le toit du monde ! 

Groupe A  

Qatar 

Honneur au pays organisateur qui dispute, à la maison, la première phase finale de son histoire. Dans un groupe compliqué, il faudrait malgré tout un véritable exploit pour sortir de la phase de groupe, les trois autres nations semblant largement supérieures. Néanmoins, bien commencé face à l'Equateur, adversaire à priori le plus faible, pourrait donner des ailes à ce petit pays ambitieux.

Les joueurs à suivre : Hassan Al Haidos (Al-Sadd), Almoez Ali (Al-Duhail), Abdelkarim Hassan (Al-Sadd)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : 1ère participation

Equateur

La Tri a une occasion en or d'atteindre le deuxième tour pour la seconde fois de son histoire, après 2006. Dans une poule équilibrée (Qatar, Pays-Bas, Sénégal), les coéquipiers de l'éternel Ener Valencia tenteront de rallier les 8èmes. Si Néerlandais et Sénégalais paraissent au-dessus, il y a malgré tout une place à se faire.

Les joueurs à suivre: Enner Valencia (Fenerbahce), Piero Hincapie (Bayer Leverkusen), Moises Caceido (Brighton), Pervis Estupinan (Villaréal)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Huitième de finale (2006)

• Pays-Bas

La génération dorée arrive à maturité. Si les Bataves n'arrivent pas à confirmer les espoirs placés en eux (non qualifiés en Russie, 8ème de finale à l'Euro), ils restent malgré tout une équipe formidable sur le papier, emmenée par Virgil Van Djik. Il faudra s'en méfier, bien que les hommes de Van Gaal aient toujours du mal à franchir ce petit cap.

Les joueurs à suivre : Virgil Van Djik (Liverpool), Memphis Depay (Barcelone), Frenkie De Jong (Barcelone), Matthijs de Ligt (Bayern Munich)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Finaliste (1974, 1978, 2010)

Sénégal 

Le champion d'Afrique en titre vise le dernier carré, ni plus ni moins. Ambitions démesurées? Seul l'avenir nous le dira, mais il est clair que Sadio Mané et les siens ne vont pas au Qatar pour faire de la figuration. 20 ans après, ils espèrent refaire le coup du Japon, où après avoir terrassé la France championne du Monde en titre, ils n'avaient échoué qu'en quart de finale. Dans un groupe largement à leur portée, ils pourraient profiter de la phase de poule pour monter en régime, avant les choses sérieuses.

Les joueurs à suivre: Edouard Mendy (Chelsea), Kalidou Koulibaly (Chelsea), Idrissa Gueye (Everton), Sadio Mané (Bayern)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Quart de Finale (2002)

Groupe B 

Angleterre 

Les Anglais vont-ils enfin réussir à vaincre la malédiction? Souvent placés, rarement gagnants, les Britanniques l'ont encore démontré ces dernières années (demi-finale en 2018, finale en 2020) et le peuple Anglais attend un titre depuis 1966.. Une éternité. Fort d'une génération surdouée (Foden, Sterling, Kane, Bellingham), les Tree Lions espèrent enfin décrocher le Graal. Ils en ont les moyens, à eux de le montrer sur le terrain.

Les joueurs à suivre : Harry Kane (Tottenham), Marcus Rashford (Manchester United), Jude Bellingham (Borussia Dortmund), Raheem Sterling (Chelsea), Phil Foden (Manchester City), Bukayo Saka (Arsenal), Kyle Walker (Manchester City)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Vainqueur (1966)

Iran

Un mondial politique pour l'Iran? En tout cas au niveau football, les hommes de Carlos Queiroz paraissent un ton en dessous de leurs trois adversaires, que ce soit l'Angleterre, le Pays de Galles ou les Etats-Unis. Ce match contre les Américains sera, espère-t-on, aussi symbolique que celui disputer en France, lors de la Coupe du Monde 1998.

Les joueurs à suivre : Sardar Azmoun (Bayer Leverkusen), Mehdi Taremi (FC Porto)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : 1er tour (1978, 1998, 2006, 2014, 2018)

• Pays de Galles 

Le Pays de Galles est plutôt efficace lorsqu'il dispute un mondial. A vrai dire, il n'en a pour l'heure disputé.. qu'un seul, où il avait atteint les quarts de finale tout de même. Bis répétita pour Bale et les siens? La mission s'annonce des plus complexes, et sortir du groupe serait déjà une belle réussite. Car l'Angleterre paraît au-dessus du reste de la meute.

Les joueurs à suivre : Gareth Bale (Los Angeles FC), Neco Williams (Nottingham Forest), Chris Gunter (Wimbledon)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Quart de Finale (1958)

• Etats-Unis

Après six qualifications consécutives entre 1994 et 2014 (dont un quart et trois huitièmes de finale), les USA doivent laver l'affront de 2018, où ils n'étaient même pas qualifiés. Toujours emmenée par l'éternel Aaron Long et dotée d'une génération dorée (Pulisic, Weah, Reyna, McKennie), Team USA espère faire bonne figure dans un groupe à sa portée. Le premier match, face au Pays de Galles, pourrait déjà être décisif. Avec ce qu'ils ont montré cet été, les Américains ont en tout cas une belle carte à jouer.

Les joueurs à suivre :  Weston McKennie (Juventus), Christian Pulisic (Chelsea), Giovanni Reyna (Dortmund), Timothy Weah (Lille)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Demi-Finale (1930)

Groupe C 

Argentine 

La victoire ou rien. Voilà ce qui attend les Argentins au Qatar cet hiver. Pour la dernière Coupe du Monde de Lionel Messi, l'Albiceleste n'a qu'un seul objectif : décrocher le titre. Toujours aussi attrayante offensivement, l'Argentine devra régler ses quelques problèmes défensifs (assez peu vus en qualifications) pour espérer tutoyer les sommets. Messi le sait, c'est sa dernière chance de peut-être s'inscrire comme le meilleur joueur de tous les temps.

Les joueurs à suivre: Lionel Messi (PSG), Lautaro Martinez (Inter Milan), Angel Di Maria (Juventus), Lisandro Martinez (Manchester United)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Vainqueur (1978, 1986)

• Pologne

Et si la Pologne renouait avec son glorieux passé ? Incapables de sortir des poules depuis 1986, les Polonais ont même manqué cinq des huit dernières éditions. Les Bialo-czerwoni auront à cœur de s'inspirer de leurs ainés de 1974 et 1982, deux fois demi-finalistes. Avec l'Argentine, le Mexique et l'Arabie Saoudite, les coéquipiers de Lewandowski ont en tout cas un coup à jouer.

Les joueurs à suivre : Robert Lewandowski (Barcelone), Arkadiusz Milik (Juventus), Piotr Zieliński (Napoli), Wojciech Szczęsny (Juventus)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Demi-finale (1974, 1982)

• Arabie Saoudite

Un petit tour et puis s'en va? Dans une poule des plus compliquées pour elle ( Argentine, Pologne, Mexique), l'Arabie Saoudite risque de ne pas voir le second tour, comme ce fut le cas lors de ses quatre dernières participations. Les joueurs évoluent pour la plupart au pays, ce qui peut être une force mais surtout une faiblesse. Hervé Renard a du pain sur la planche pour éviter le 0 pointé.

Les joueurs à suivre : Osama Hawsawi (Al-Hilal), Salem Al-Dossari (Villareal), Mohammad Al-Sahlawi (Al Nasr Riyad)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Huitième de finale (1994)

Mexique 

Les Mexicains seront d'entrée dans le vif du sujet. Le match contre la Pologne, adversaire présumé pour la deuxième place, vaudra son pesant de cacahuètes. Dans une poule à leur portée, les Tricolor voudront faire au moins aussi bien que lors des 7 dernières éditions, où ils ont chaque fois passé le premier tour. Si l'on retrouve le Mémo Ochoa de 2014, ils en ont largement les moyens.

Les joueurs à suivre : Guillermo Ochoa (Club America), Hector Herrera (Houston Dynamo), Hirving Lozano (Naples), Raul Jimenez (Wolves)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Quart de Finale (1970, 1986)

Groupe D 

France 

Les tenants du titre arrivent au Qatar entourés de doutes. Entre les histoires extra-sportives (Mbappé, Pogba) et les blessures, la bande à Deschamps aura fort à faire pour conserver son titre. Néanmoins, les Bleus peuvent compter sur une équipe toujours meilleure dans l'adversité, avec dans ses rangs, le fraîchement élu Ballon d'Or, Benzema.

Les joueurs à suivre : Antoine Griezmann (Atletico Madrid), Karim Benzema (Real Madrid), Kylian Mbappé (PSG), Raphaël Varane (Manchester United), Hugo Lloris (Tottenham)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Vainqueur (1998-2018)

Australie

Comme on se retrouve ! Comme quatre ans plus tôt, Australiens, Français et Danois croiseront le fer en phase de poule. Les Socceroos  n'avaient malheureusement pas su s'extirper de ce groupe et pas sûr qu'ils y arrivent cette année encore. La France paraît largement au-dessus et le Danemark ne cesse de progresser. Ne pas finir dernier sera le premier objectif. En espérant que le dernier match face aux Scandinaves fasse office de finale..

Les joueurs à suivre : Denis Genreau (Toulouse), Mathew Ryan (Arsenal), Aaron Mooy (Shangai)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Huitième de finale (2006)

Tunisie 

Les Aigles de Carthage vont-ils enfin réussir à franchir un cap? Dans un groupe loin d'être évident, il faudrait tout de même une sacrée performance pour voir les coéquipiers de Khazri éliminer la France ou le Danemark. Le premier match, face aux Scandinaves, s'annonce plus que déterminant.

Les joueurs à suivre : Wahbi Khazri (Montpellier), Saif-Eddine Khaoui (Clermont), Youssef Msakni (Al-Arabi)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : 1er tour (1978, 1998, 2002, 2006, 2018)

Danemark 

Les dynamites sont prêtes à exploser. Demi-finalistes du dernier Euro, les Scandinaves s'avancent avec des ambitions. Dans un groupe à leur portée où même les Bleus ne leur font plus peur, ils ne visent rien d'autre que la phase à élimination directe. En espérant, pourquoi pas, faire aussi bien que le quart de finale en 1998, en France

Les joueurs à suivre: Christian Eriksen (Manchester United), Pierre-Emile Højbjerg (Tottenham), Mikkel Damsgaard (Brentford), Andreas Christensen (Barcelone)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Quart de Finale (1998)

Groupe E 

• Espagne 

La nouvelle génération au pouvoir. Si sur le papier, l'Espagne paraît plus que séduisante, cela risque d'être un peu juste pour succéder à la bande à Iniesta. La marche paraît, pour 2022, un poil trop haute. Mais l'objectif est aussi de préparer l'avenir à court terme, et avec des Gavi, Pedri et autres Fati, la Roja a de beaux jours devant elle.

Les joueurs à suivre : Pedri (Barcelone), Gavi (Barcelone), Ansu Fati (Barcelone), Ferran Torres (Barcelone), Alvaro Morata (Atletico Madrid), Rodri (Manchester City)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Vainqueur (2010)

Allemagne 

La Mannschaft doit se faire pardonner. Après un mondial 2018 catastrophique, les Allemands doivent remettre les pendules à l'heure. Et à l'instar de l'Espagne, ce sont les jeunes qui sont désormais au pouvoir. De Kimmich à Musiala en passant par Gnabry et Havertz, les champions du monde 2014 seront un beau poil à gratter qui ambitionne secrètement de revenir à hauteur du Brésil au classement des nations les plus victorieuses.

Les joueurs à suivre : Manuel Neuer (Bayern Munich), Antonio Rudiger (Chelsea), Joshua Kimmich (Bayern Munich), Serge Gnabry (Bayern Munich), Kai Havertz (Chelsea), İlkay Gündoğan (Manchester City), Timo Werner (Leipzig)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Vainqueur (1954, 1974, 1990, 2014)

Japon

La Japon va suivre sa destinée.. Après sa première participation qui l'a vu atteindre les 8èmes de finale à domicile, le Pays du Soleil Levant a toujours alterné entre élimination au premier tour ou 8ème de finale. Et comme en Russie, les Japonais sont sortis des poules.. Avec l'Allemagne et l'Espagne au sein du groupe, il n'y a malheureusement pas grand-chose à espérer pour les Asiatiques.

Les joueurs à suivre : Takefusa Kubo (Real Sociedad), Takehiro Tomiyasu (Arsenal), Takumi Minamino (Monaco)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Huitième de finale (2002, 2010, 2018)

• Costa Rica

Et si Los Ticos parvenait à rééditer l'exploit du mondial Brésilien? Dans une poule composée de l'Angleterre, l'Italie et l'Uruguay, les Costariciens avaient réussi à terminer en tête de leur groupe ! Avec l'Allemagne et l'Espagne en plus du Japon, le menu s'annonce au moins aussi corsé. Mais il paraît tout de même utopique de dire que le résultat sera le même..

Les joueurs à suivre : Keylor Navas (PSG), Joel Campbell (Club Leon), Bryan Ruiz (Alajuelense), Celso Borges (Alajuelense)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Quart de Finale (2014)

Groupe F

Belgique

Les Diables Rouges seront revanchards. Eliminés par les Bleus en demi-finale en 2018, les coéquipiers de Kevin De Bruyne veulent enfin remporter le trophée qui manque tant à leur génération dorée, peut-être la plus belle de leur histoire. Dans un groupe plus qu'à leur portée, ils pourront monter en régime au fur et à mesure afin d'arriver en jambe pour les matchs couperets.

Les joueurs à suivre : Kevin De Bruyne (Manchester City), Eden Hazard (Real Madrid), Romelu Lukaku (Inter Milan), Thibaut Courtois (Real Madrid)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Demi-finale (1986, 2018)

Maroc

Les Lions de l'Atlas s'avance confiants avant le mondial Qatari. Dans une poule plus qu'homogène (Croatie, Belgique, Canada), les coéquipiers d'Achraf Hakimi croient dur comme fer à une qualification pour les 8èmes, un exploit que les vainqueurs de la CAN 2020 n'ont réalisé qu'une fois, en 1986… Une autre époque

Les joueurs à suivre : Achraf Hakimi (PSG), Sofiane Boufal (Angers), Munir El Haddadi (Getafe), Hakim Ziyech (Chelsea)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Huitième de finale (1986)

Canada

Un seul mot d'ordre : réapprendre à connaître le football international. Depuis 1986 et sa seule participation à un mondial, le Canada n'a plus su se montrer en dehors du continent Américain. Dans une poule compliquée (Croatie, Belgique, Maroc), les coéquipiers de Jonathan David tenteront tant bien que mal de tirer leur épingle du jeu. Mais ne pas finir dernier serait déjà une belle récompense pour ce jeune groupe en progression.

Les joueurs à suivre : Alphonso Davies (Bayern Munich), Jonathan David (Lille),  Ike Ugbo (Troyes)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : 1er tour (1986)

Croatie 

Le vice-champion du monde en titre revient ambitieux. Si retourner en finale paraît tout de même présomptueux, passer le premier tour ne doit être qu'une formalité, dans les têtes. Si la Belgique semble un ton au-dessus, Canada et Maroc ne doivent pas effrayer la bande à Modric.

Les joueurs à suivre : Luka Modric (Real Madrid),  Ivan Perisic (Tottenham), Marcelo Brozovic (Inter Milan), Mateo Kovacic (Chelsea)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Finale (2018)

Groupe G

Brésil 

La Seleção rêve tout haut d'une sixième sacre. Neymar&co disposent sans doute du plus bel effectif depuis la dernière victoire en 2002. Sur le papier, le Brésil a l'équipe la plus fournie. Invaincus en qualifications, les Auriverdes se sont baladés. Ils vont arriver gonflés à bloc au Qatar. Attention à la fougue des Sud-Américains.

Les joueurs à suivre: Neymar (PSG), Vinicius Jr (Real Madrid), Lucas Paqueta (West Ham), Casemiro (Manchester United), Gabriel Jesus (Arsenal), Thiago Silva (Chelsea), Alisson (Liverpool)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Vainqueur (1958, 1962, 1970, 1994, 2002)

Suisse

La compétition de tous les dangers approche. Après avoir atteint les quarts de finale de l'Euro en ayant sorti le champion du monde en titre, les Suisses auront fort à faire au Qatar pour réaliser pareil exploit. La Nati devra se frotter au Brésil, à la Serbie mais aussi au Cameroun. Un groupe très dense qui s'annonce compliqué.. D'autant que son gardien Yann Sommer est désormais incertain. Il faudra être fort pour s'extirper de tous ces obstacles.

Les joueurs à suivre : Granit Xhaka (Arsenal), Denis Zakaria (Chelsea),  Breel Embolo (Monaco), Haris Seferovic (Galatasaray), Xherdan Shaqiri (Chicago Fire)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Quart de finale (1934, 1938)

Cameroun 

“Nous irons à la Coupe du Monde non pas pour y jouer les figurants mais pour jouer les 7 matchs possibles et ramener le trophée à la maison”. Si cette déclaration, osée, signée Samuel Eto'o paraît présomptueuse, elle démontre néanmoins toute l'ambition des demi-finalistes de la dernière CAN. Les Lions Indomptables veulent suivre les traces de leurs glorieux ainés de la fin du XXème siècle et enfin retrouver les hautes sphères du football mondial. Il faudra pour cela franchir un premier tour piégeux, mais assez homogène derrière le Brésil.

Les joueurs à suivre : André Onana (Inter Milan), André Zambo Anguissa (Naples), Karl Toko Ekambi (Lyon), Vincent Aboubakar (Al-Nassr), Eric Maxim Choupo-Moting (Bayern)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Quart de Finaliste (1990)

• Serbie 

Comme quatre ans plus tôt, les Balkans retrouveront la Suisse et le Brésil. Ce qui ne leur avait pas porté chance. Mais en quatre ans, les Serbes ont progressé, sous l'impulsion de leur jeunesse dorée. Surtout, offensivement, ils ont de quoi faire pâlir bon nombre d'équipes présentes au Qatar. De Jovic à Tadic en passant par Mitrovic et Vlahovic et Kostic, si les Aigles parviennent à être solides défensivement, ils ne seront pas loin du compte.

Les joueurs à suivre: Luka Jović (Fiorentina), Filip Kostić (Juventus), Aleksandar Mitrović (Fulham), Dušan Tadić (Ajax Amsterdam), Dušan Vlahović (Juventus), Sergej Milinković-Savić (Lazio Rome)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : 1er Tour (en tant que Serbie et non Yougoslavie)

Groupe H

• Portugal

Une dernière danse pour Cristiano. L'année ou jamais serait-on, une nouvelle fois, tenté de dire. Tout d'abord parce que CR7 dispute sans doute sa dernière grande compétition avec sa sélection. Ensuite, parce que les Portugais n'ont sans doute jamais eu un effectif aussi reluisant autour de lui depuis 2006. Bernardo Silva, Vitinha, Rafael Leao, Joao Felix, tous seront au service du maestro. Pour tenter de revivre le bonheur de 2016.

Les joueurs à suivre: Cristiano Ronaldo (Manchester United), Joao Felix (Atletico Madrid), Bernardo Silva (Manchester City), Rafael Leao (Milan AC), Vitinha (PSG), Joao Cancelo (Manchester City), Ruben Dias (Manchester City)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Demie Finale (1966, 2006)

• Uruguay

Et si la Céleste confirmait enfin? Pour sans doute la dernière du duo Cavani-Suarez, les Uruguayens, toujours au deuxième tour depuis 2010 et leur demi-finale, tenteront une nouvelle fois de tirer leur épingle du jeu. Avec des stars mondiales à chaque ligne, les hommes de Diego Alonso viseront au moins les 8èmes.. en attendant mieux

Les joueurs à suivre : Diego Godin (Velez),  Rodrigo Bentancur (Tottenham), Federico Valverde (Real Madrid), Luis Suarez(Club National), Darwin Nunez (Liverpool), Edinson Cavani (Valence)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Demi-finale (2010)

• Corée du Sud

Si seulement les Asiatiques avaient des joueurs du calibre de leur attaque sur toutes les lignes.. Dans un groupe pourtant homogène (Portugal, Ghana, Uruguay), les Guerriers Taeguk n'arriveront sans doute pas à exister, la faute à une défense bien trop faible. Avec des joueurs évoluant principalement au pays, la Corée évitera tout d'abord d'être le souffre-douleur des trois autres équipes. Et misera tout sur Heung-Min Son.

Les joueurs à suivre :  Hwang Ui-Jo (Olympiakos), Heung-Min Son (Tottenham), Kim Min-Jae (Naples)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Demi-Finale (2002)

Ghana 

Pour leur 4ème participation, les Blacks Stars s'avancent avec de l'ambition. Décevants lors de la dernière CAN, ils espèrent faire bonne figure au Qatar. Dans un groupe compliqué mais tout de même jouable, il faudra sans doute rester en vie avant le dernière match contre l'Uruguay qui pourrait être une finale. Mélange d’expérience (les frères Ayew), de joueurs confirmés (Djiku, Amartey, Partey) et d’espoirs du football mondial (Sulemana, Fatawu, Kudus), les Africains s'avancent, comme toujours, optimistes.

Les joueurs à suivre :  Andre Ayew (Al-Sadd), Jordan Ayew (Crystal Palace), Thomas Partey (Arsenal), Mohammed Kudus (Ajax), Kamaldeen Sulemana (Rennes)

Meilleur résultat en Coupe du Monde : Quart de Finale (2010)

Crédit photo : Daily Mail


Valentin Martin

Le cœur meurtri par la fin de carrière de Rodgeur, je m'en remets aux stepback de The Beard. Rien de tel qu'un Vélodrome incandescent pour me faire chavirer de bonheur

Dernières publications

En haut