Coupe du monde : une petite Angleterre assure l’essentiel

On ne va pas se mentir, sur le papier, l’Angleterre était archi favorite. 3ème nation mondiale, une des nations phares au niveau européen, les Tonga semblaient donc une proie toute désignée pour le XV de la Rose. (Crédit photo image en Une : Ouest-france.fr)

 

Un premier acte en deux temps

Il aura fallu attendre une vingtaine de minutes pour voir le premier essai de Manu Tuilagi (24′). Avant cela, on a pu assister à un petit duel de buteur entre Owen Farrell (11′) et Sonatane Tukulua (15′). Si je parle d’un premier acte, c’est que les vingt premières minutes ont été plutôt fermé, marquées par une grosse intensité physique de chaque côté qui a finalement tournée à l’avantage des Anglais, avec un premier essai refusé avant que Manu Tuilagi ouvre son compte, puis double marque (34′). Récompensés pour leur domination, les Anglais et leur buteur Farrell inscriront 3 points de plus (37′). Score à la pause : 18-3 en faveur des hommes d’Eddie Jones.

 

Un deuxième acte maîtrisé, sans fulgurances cependant

On est sur une deuxième période à sens unique puisque dès le début, Farrell porte la marque à 21-3 (42′). Par la suite, Jamie Georges sera à la conclusion d’un beau ballon porté, qui s’écroulera dans l’en-but tongien (57′). Transformé par Farrell, 28-3, le jeu se poursuivra, tout en conservation de balle et fautes de main des Anglais. Il faudra attendre le 76′ pour voir Luke Cowan-Dickie inscrire l’essai du bonus offensif, servi sur un plateau par Jonathan Joseph. 33-3 puis 35-3 par la patte de Farrell qui transformera cet essai.
Malgré toute la bonne volonté des Tonga, le score restera inchangé, 35-3.

Bien que l’on aurait pu s’attendre à plus de jeu, d’envie du côté anglais, le XV de la rose a assuré les 5 points à prendre aujourd’hui, étant donné qu’ils rejoueront dès la semaine prochaine, contre les USA. Les Tongiens affronteront eux l’Argentine samedi prochain.

Poster un commentaire

Praesent id, Nullam sed efficitur. id elit.