Coupe du monde Rugby

Coupe du Monde Rugby 2023 : un cadre de l’Afrique du Sud forfait pour le reste du Mondial

Très solide et appliquée lors de son premier match de la Coupe du Monde Rugby 2023 face à l'Écosse (18-3), l'Afrique du Sud, championne du monde en titre, a idéalement lancé la course à sa propre succession. Hélas pour eux, les Springboks se présenteront sans l'un de leurs joueurs majeurs dimanche contre la Roumanie. Même chose pour le reste du tournoi. Un énorme coup dur alors que la compétition vient à peine de débuter. 

Coupe du Monde Rugby 2023 : entame idéale pour l'Afrique du Sud, infranchissable contre l'Écosse

Bizarrerie du tirage au sort, les deux premières nations au classement World Rugby font partie du même groupe, le B, à l'occasion de la Coupe du Monde Rugby 2023. Bien évidemment, l'Irlande et l'Afrique du Sud font partie des deux immenses favoris dans la course à la qualification pour les quarts de finale. Dans la course au titre, tout court. Néanmoins, dans une poule constituée d'une solide Roumanie, de Tonga qui n'ont manqué qu'une seul Mondial dans toute leur histoire, et d'une Écosse huitième mondiale, la moindre sortie de route peut être fatale.

Crédit photo : Iconsport

Crédit photo : Iconsport

Justement, pour commencer la remise en jeu de son titre glané en 2019, l'Afrique du Sud étaient opposés à l'Écosse dimanche dernier, au Stade Vélodrome de Marseille. Face au troisième du dernier Tournoi des Six Nations, vainqueur de l'Angleterre en Angleterre pour l'occasion, puis de l'Équipe de France durant la préparation estivale, les Springboks pouvaient s'attendre à un rude combat. Mais le défi physique, ce sont eux qui l'ont gagné. En l'espace de trois minutes, au retour des vestiaire, la défense écossaise a plié deux fois, offrant une victoire pleine de maîtrise aux champions du monde sud-africains (18-3). Désormais, le sélectionneur Jacques Nienaber devrait procéder à un large turnover pour la Roumanie. Entre choix et obligations.

Un champion du monde quitte la compétition prématurément

Dimanche dernier, si l'Afrique du Sud a dominé l'Écosse physiquement, surtout en seconde période, c'est principalement grâce à son pack des avants. Ainsi, les piliers Steven Kitshoff et Frans Malherbe, âgés respectivement de 31 et 32 ans, ont donné le ton. Bien aidés par leur talonneur Malcolm Marx. Solide, mais mobile, le joueur de tout juste 29 ans a été sacré champion du monde avec les Springboks il y a quatre ans. Alors qu'il évolue actuellement au Japon, il ne jouera plus durant cette Coupe du Monde Rugby 2023.

Comme vient de le confirmer l'Équipe d'Afrique du Sud, Malcolm Marx s'est sérieusement blessé au niveau du genou hier mercredi. Et le verdict ne laisse augurer rien de bon. Touché aux ligaments, le talonneur aux plus de 60 sélections voit sa Coupe du Monde Rugby 2023 d'ores et déjà terminée alors qu'elle vient à peine de commencer. Il s'agit, assurément, d'un immense coup dur pour les Springboks. Qui devraient accorder leur confiance à Bongi Mbonambi pour le prochain match face à la Roumanie, comme pour le reste du tournoi. Pour rappel, l'Afrique du Sud affrontera l'Irlande le 23 septembre prochain. Avant un potentiel quart de finale contre l'Équipe de France ou la Nouvelle-Zélande. Autant dire que les Boks se seraient fort bien passés d'une telle nouvelle.

Nordiste pure souche, amoureux du sport avec un grand S. Pas croyant, mais pratiquant (badminton, tennis, course à pied, football...), capable de dévorer n'importe quelle épreuve de n'importe quelle discipline. L'union fait la force, la diversité sportive proposée par WeSport en est une, aussi !

Dernières publications

En haut