Coupe du monde

Cristiano Ronaldo, une légende dans la tourmente

A quelques heures seulement du quart de finale du Portugal face au Maroc, le média portugais Record a révélé que Cristiano Ronaldo (37 ans, 118 buts en 195 avec son pays) aurait voulu claquer la porte de la sélection portugaise, créant un nouveau scandale parmi ceux qui impliquent déjà CR7.  

Depuis plusieurs mois déjà, Cristiano Ronaldo fait couler de l’encre : désaccords avec Manchester United, accès de colère, mésentente avec sa sélection : l’athlète de 37 ans, toujours encensé depuis le début de sa carrière divise de plus en plus et nombreuses sont les rumeurs qui apparaissent et critiquent ses faits et gestes. Certains parlent d’un départ en Arabie Saoudite en janvier, d’une fin de carrière internationale, … Revenons sur les récents scandales qui l’ont touché et sa situation actuelle qui impacte directement une nation très ambitieuse dans ce Mondial 2022 au Qatar.

Cristiano Ronaldo mis à la porte de Manchester United : l’issue inévitable d’un divorce déchirant

Au tout début de cette Coupe du Monde au Qatar, le club mancunien a annoncé la rupture du contrat de la star portugaise avec effet immédiat à la suite de nombreux désaccords entre la direction et le joueur. Selon Cristiano Ronaldo, Erik Ten Hag l’a « provoqué » en ne le titularisant pas face à Tottenham le 19 octobre, il avait également ajouté : « je n’ai pas de respect pour lui puisqu’il n’en montre aucun pour envers moi. […] Je pense que c'était une stratégie de la part du club pour me faire réagir de cette manière, a poursuivi Ronaldo. J'étais très, très, très, très déçu par la communication de Manchester United. »

S’en sont donc suivi des échanges houleux entre CR7 et son entraineur.

Récemment, Erik Ten Hag a donc réagi à toute cette affaire et n’a pas hésité à dire ce qu’il pensait : « Ronaldo ? Il est parti et c'est désormais du passé. Nous sommes passés à autre chose et nous nous tournons vers l'avenir » a déclaré le tacticien au micro de MUTV. Il a même fini par déclarer : « Dans le football de haut niveau, vous n'avez jamais le temps. Les adversaires veulent vous tuer et c'est ce qui s'est passé. Nous avons dû nous adapter rapidement et je pense que notre équipe a été formidable. La mentalité a changé et je pense que notre façon de jouer a changé au cours de la saison, le style, et je pense que nous sommes en train de grandir et nous devons continuer le processus ».

Revenu dans le club qui l’avait révélé au plus haut niveau, il n’aura fallu qu’un peu plus d’une année pour voir le joueur portugais voir son histoire s’achever avec un goût très amer et des performances bien loin de celles qui l’avaient rapidement propulsé comme le « chouchou » d’Old Trafford.

Des désaccords également au sein de sa sélection

Lorsque CR7 était dans la tourmente avec son club de Manchester United, il avait déclaré être concentré sur sa sélection nationale, se dire avec « de bonnes énergies, de bonnes sensations » sur un post Instagram, mais aujourd'hui les choses semblent avoir grandement changé.

Remplacé par son entraîneur Fernando Santos face à la Corée du Sud, Cristiano Ronaldo avait montré son mécontentement, de sorte que son sélectionneur avait déclaré ne pas du tout avoir apprécié son comportement. Après cette affaire, la communication de l’équipe portugaise était celle d’un conflit avorté et d’un épiphénomène sans conséquence pour le reste de la compétition.

Cependant, placé sur le banc lors du match contre la Suisse (6-1), Cristiano Ronaldo est resté très neutre face aux caméras, mais ses nerfs semblent avoir lâché en coulisse.

À l’issue d’une discussion avec son sélectionneur, la star portugaise aurait voulu quitter la sélection, s’étant senti humilié, mais après réflexion a préféré revenir sur sa décision. La fédération portugaise de football a démenti l’information et a tout essayé pour faire taire les rumeurs et éviter le pire à quelques heures seulement du match face au Maroc.

Sur les réseaux sociaux, CR7 a publié un message pour atténuer les tensions et les rumeurs : « Un groupe trop uni pour être brisé par des forces extérieures. Une nation trop courageuse pour être intimidée par un quelconque adversaire. Une équipe dans le vrai sens du terme, qui se battra pour son rêve jusqu'au bout ! Croyez en nous ! Allez le Portugal ».

Cristiano Ronaldo : un statut redéfini et un futur incertain

Les tensions semblent aujourd'hui apaisées : les affaires entre le joueur portugais, sa sélection et son club semblent closes, mais témoignent peut-être du nouveau statut de CR7.

À 37 ans, malgré une condition physique impressionnante, Rene Meulensteen, ancien entraîneur adjoint de Manchester United de 2007 à 2009, ayant donc côtoyé Cristiano, a déclaré « Je crois qu’il y a encore de la place pour lui et un rôle qu’il peut jouer dans l’équipe. » Selon lui, le rôle futur de Cristiano Ronaldo serait plutôt celui d'un remplaçant haut de gamme capable d'apporter quelque chose en cours de match, plutôt qu'un titulaire.

Concernant son futur, les rumeurs existent mais restent peu fondées : selon des informations, il aurait trouvé un accord avec le club saoudien d’Al-Nassr contre un salaire mirobolant. Il s’agirait d’un contrat de deux ans et demi avec un gigantesque chèque de 200 millions d’euros annuels de salaire. Cependant, le quintuple ballon d’or a démenti la rumeur « Non ce n’est pas vrai » a-t-il répondu aux journalistes en début de semaine.

Ainsi, CR7 est donc libre de tout contrat depuis la résiliation de son contrat par le club mancunien, mais aucune rumeur de transfert semble aujourd'hui véritablement réaliste.


Maxime Labrot

Grand amateur de sports en tous genres, l'Olympique de Marseille fait battre mon coeur, Benoît Paire me prend la tête et Tiger Woods me fait vibrer.

Dernières publications

En haut