Cutrone en quête de second souffle à la Fiorentina

0

En ce début d’année 2020, le traditionnel mercato hivernal ouvre ses portes. L’occasion pour les équipes d’opérer à quelques améliorations au sein de leur effectif. La Fiorentina n’a pas perdu son temps en recrutant Patrick Cutrone. L’attaquant italien arrive en provenance de Wolverhampton sur une base de prêt jusqu’en juin 2021 d’un montant de 3 millions d’euros. Une option d’achat est fixée à 16 millions d’euros lorsque le joueur aura disputé au moins 26 matches. De plus, le club anglais bénéficie d’une clause de rachat. Un transfert méticuleux qui s’avère être une bonne pioche pour la Viola.

 

Retour au pays

Juillet 2019, le Milan pousse vers la sortie son bandiera Cutrone. Une décision incompréhensible des dirigeants lombards au vu de ses performances et de son amour pour le maillot. En deux saisons au Milan, il inscrit pas moins de 27 réalisations en 89 matchs. De nombreuses fois, le natif de Como a fait vibrer San Siro par ses buts comme celui en Coppa face à l’Inter qui donne la qualification un soir de décembre 2017.

L’attaquant italien fait ses valises et rallie l’Angleterre où il s’engage avec Wolverhampton pour 18 millions d’euros. En disputant 25 matchs pour 3 buts, Cutrone rencontre toutes les peines du monde à s’adapter à ce nouveau football très exigeant surtout physiquement. De plus, la concurrence est rude surtout à son poste. L’attaquant mexicain Gimenez ne lui laisse aucune miette comme en témoigne ses 17 buts en 34 matchs cette saison.
Avec seulement sept matches en tant que titulaire, l’ancien rossonero a compris que le championnat anglais était une marche trop haute, du moins à l’heure actuelle.

Un retour en Italie s’impose comme l’option inévitable. Patrick Cutrone doit retrouver ses sensations et c’est en Serie A qu’il a excellé durant deux saisons. La Fiorentina saisit l’opportunité, un club qui accorde une grande confiance aux jeunes joueurs avec un projet très ambitieux des dirigeants. Commisso, le propriétaire, s’est par ailleurs exprimé sur la venue de l’attaquant italien à Firenze: «C’est un des plus gros investissements de la Fiorentina. J’espère qu’il jouera et qu’il ne sera pas sur le banc car il a coûté beaucoup d’argent». Les attentes sont grandes.

Cutrone, la clé manquante

Le week-end dernier, la Fiorentina s’est imposée sur le plus petit des scores (1-0) face à la lanterne rouge la Spal. Une première victoire en championnat depuis le 30 octobre marquée par l’entrée de Cutrone dans le dernier quart d’heure.

Actuellement 14ème, les florentins traversent une saison délicate. Depuis le début de saison, le principal problème de la Viola se trouve dans la finition où elle est en pane d’inspiration. Un manque de lucidité dans le dernier geste qui s’explique par l’absence d’un véritable attaquant de pointe. Certes les florentins disposent de Vlahovic mais l’attaquant serbe manque encore d’expérience. Ce dernier vit sa première saison dans l’élite. Sur les 23 buts marqués en Serie A de la Fiorentina cette saison, 10 ont été inscrits par des joueurs à vocation défensive, preuve de ce marasme offensif.

Cutrone s’impose comme la solution au problème. L’attaquant de 22 ans est un joueur remuant qui dégage une très grosse détermination. Dans la surface, il arrive parfaitement à saisir le peu d’occasions et d’espaces. Désormais avec l’international U21 italien dans ses rangs, le club toscan a tout pour transformer ces situations en buts. L’entente Cutrone-Chiesa sera aussi à suivre de près. Reste à savoir comment Iachini utilisera ses deux joueurs. Chiesa est décevant cette saison mais l’arrivée de son compatriote italien pourrait lui permettre de retrouver ses sensations. Deux profils différents mais qui se complètent.

Sous les ordres de Giuseppe Iachini, la Viola évoluera en 3-5-2. Cutrone sera aligné à la pointe de l’attaque, reste à savoir quand (seulement 24 minutes jouées en deux mois) et aux côtés de quel joueur. Chiesa est l’hypothèse la plus plausible. Un duo avec Vlahovic est aussi envisageable. Par ailleurs, l’international U21 italien doit (rapidement) s’adapter à ce nouveau dispositif, lui qui a surtout excellé dans un système à une seule pointe, le 4-3-3, au Milan AC.

En recrutant Cutrone, la Fiorentina démontre qu’elle prépare le présent et surtout l’avenir. Le numéro 63 a tout pour réaliser de grandes choses dans son nouveau club. Sa rage de vaincre et son sens du but, tant de qualité qui peuvent rapidement conquérir le cœur des tifosi de l’Artemio Franchi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here