Cyclisme

Cyclisme : 3 équipes où pourrait signer Lenny Martinez

C'est déjà l'une des attractions du mercato, le jeune Lenny Martinez pourrait quitter la Groupama FDJ en fin de saison. Le grimpeur Français est notamment courtisé par la Barhain Victorious.

Le mercato attire l'attention des suiveurs du monde du vélo, en ce mois de mars. Le talentueux grimpeur de la Groupama FDJ, Lenny Martinez, pourrait quitter l'équipe française à la fin de la saison. En pôle pour le recruter, la Barhain Victorious, la formation du golfe, espère décrocher le gros lot en s'adjugeant les services du grimpeur français.

Auteur d'un très bon début de saison, Lenny Martinez a terminé deuxième du classement général de au Gran Camino en début de saison derrière Jonas Vingegaard. Le Français est également ressorti vainqueur sur la Classic Var et le Trofeo Laigueglia. Cette semaine, le coureur de la Groupama FDJ va se tester sur le Tour de Catalogne face à Tadej Pogačar.

La Barhain en pôle pour Martinez

Il est en tête liste des recrues potentielles au sein de la formation du golfe. Des rumeurs une nouvelle fois confirmées par le journaliste italien Ciro Scognamiglio.

“Je suis Lenny depuis trois ou quatre ans et il est certain qu'il sera une future star française, mais je ne peux rien confirmer. Nous avons parlé avec son agent, mais pas avec lui, mais il n'y a pas eu de signature. Il est tout de même en haut de notre liste. Il y a tellement d'autres équipes plus riches devant nous, et ce que nous pouvons offrir. Nous ne pouvons pas rivaliser avec les sommes folles qui sont offertes actuellement”.

“Nous recherchons des coureurs pour les Grands Tours, mais nous avons des contrats pour l'année prochaine avec un certain nombre de nos coureurs comme Bilbao, Haig, Tiberi et Caruso. Nous recherchons des jeunes qui peuvent faire le saut dans ce groupe et apprendre beaucoup d'eux. C'est l'objectif principal aujourd'hui. Nous avons un groupe de sprinters pour l'avenir, et nous avons quelques nouveaux jeunes pour les sprints,” explique dans un entretien pour GCN, le directeur général de l'équipe Barhain Victorious, Milan Eržen.

La Groupama FDJ veut conserver son joyau

Il peut être le digne héritier d'un certain Thibaut Pinot au sein de l'équipe française, cependant Marc Madiot va devoir user d'éloquence pour espérer garder le grimpeur de 20 ans. Interrogé par RMC sur le sujet, le patron de la Groupama FDJ va attendre le mois d'août.

“Le règlement sportif actuellement en vigueur dans le cyclisme dit qu'on n'a pas le droit de s'exprimer sur les coureurs français avant le 1er août. Nous avons des moyens intéressants à la Groupama-FDJ, mais nous ne sommes pas dans la même situation que certains partenaires, sponsors ou les États qui sévissent aujourd'hui dans le cyclisme. Et puis on a des lois françaises qui nous protègent socialement et de manière cohérente, avec les charges, la Sécurité sociale, les bulletins de salaire et autres, sauf que lorsqu'on se retrouve face à des gens qui sont des travailleurs indépendants et des adversaires qui ont des budgets quasiment illimités, ça devient compliqué pour nous.”

D'autres équipes pour rentrer dans la danse ?

La saison est encore longue et d'autres équipes World Tour pourrait être intéressé par le jeune grimpeur français. Après un début de saison tonitruant, Lenny Martinez a attiré les regards et ses performances sur le prochain Tour d'Espagne seront scrutées de très près par le reste du peloton.

“Le problème, c'est que beaucoup de gens se sont enflammés sur des rumeurs alors qu'on est à peine au mois de mars, a confié le principal intéressé au journal l'Équipe. Je n'ai pas envie de penser à ça maintenant, j'ai encore une saison à faire. En plus les contrats, c'est en août. Je préfère me focaliser sur la saison et après on verra. C'est normal qu'il y ait des sollicitations, que d'autres équipes s'intéressent à moi. Quand tu gagnes des courses, c'est normal, c'est le monde du vélo. Je prends plus ça en positif qu'en négatif. “

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut