Auto/Moto

Dakar 2023 : les favoris de chaque catégorie

Dakar 2023 favoris

À quelques jours du départ, We Sport fait le point sur chaque catégorie du Dakar 2023. Motos, autos, camions, quels sont les favoris de cette nouvelle édition ?

Autos

Notre favori : Stéphane Peterhansel & Édouard Boulanger (Audi)

Déçu de sa performance l’an dernier, Stéphane Peterhansel fait figure de grandissime favori pour ce Dakar 2023. Aux côtés de son copilote Édouard Boulanger, il profitera des grandes améliorations apportées à son Audi RS Q e-tron E2 sur un parcours qui semble lui correspondre. L’enchaînement de dunes et les moyens mis en œuvre par son constructeur pour dominer les débats pourraient permettre à Monsieur Dakar d’aller chercher un quinzième titre sur l’épreuve, le neuvième en auto.

Les autres prétendants

Si Stéphane Peterhansel se dégage comme le favori, il devra se méfier des autres Audi. Triple vainqueur de l’épreuve, l’Espagnol Carlos Sainz (avec Lucas Cruz) arrive en forme après un succès sur le rallye du Maroc en octobre, où il avait devancé une autre Audi, celle du Suédois Mattias Ekstrom – qui roulera avec Emil Bergkvist.

Attention également au tenant du titre, le Qatari Nasser Al-Attiyah (avec Mathieu Baumel, Toyota), qui voudra conserver sa couronne. Passé proche de la victoire l’an dernier, Sébastien Loeb (avec Fabian Lurquin, BRX) visera, lui, une première victoire dans cette épreuve.

Motos

Notre favori : Sam Sunderland (GasGas)

Vainqueur en motos en 2022, Sam Sunderland visera le doublé en Arabie Saoudite. Sur sa GasGas, le Britannique aura pour objectif de devenir le premier motard depuis l’Espagnol Marc Coma (2014 & 2015) à remporter l’épreuve deux fois de suite.

Les autres prétendants

Si Sunderland veut pouvoir réaliser une telle prouesse, il devra dominer un plateau particulièrement relevé, où une dizaine de concurrents peuvent viser la victoire. Chez GasGas, son coéquipier Dany Sanders pourrait lui tenir la dragée haute, même s’il devra surtout se méfier des KTM de l’Argentin Kevin Benavides, de l’Autrichien Matthias Walkner et de l’Australien Toby Price, vainqueurs respectivement en 2021, 2018 et 2016 & 2019.

Honda aura également de sérieux arguments, autour de l’Américain Ricky Brabec et du Chilien Pablo Quintanilla. Côté français, Adrien van Beveren, également chez Honda, visera certainement le podium après sa quatrième place obtenue en 2022, lorsqu’il était encore chez Yamaha.

Quad

Notre favori : Alexandre Giroud (Yamaha)

Premier Français de l’histoire à remporter le Dakar dans la catégorie quads, Alexandre Giroud peut-il doubler la mise ? Après s’être imposé assez largement l’an dernier – plus de deux heures d’avance sur le second, il devra néanmoins se méfier de plusieurs concurrents, dans une catégorie où ils ne seront que dix-neuf au départ.

Les autres prétendants

Pour réaliser le doublé, Alexandre Giroud devra notamment battre l’Argentin Manuel Andujar, qui n’avait pas pu finir la course l’an dernier. Sûrement revanchard, le vainqueur 2021 a prévenu : il est là pour reprendre son dû. Attention également à son compatriote Francisco Moreno Flores et au Polonais Kamil Wisniewski, respectivement deuxième et troisième en 2022.

Camions

Notre favori : Martin Macik, Frantisek Tomasek & David Svanda (Iveco)

Habituellement dominée par les Russes (seize victoires depuis 2001) et les camions Kamaz, la catégorie camion sera particulièrement ouverte cette année. Ainsi, le Tchèque Martin Macik pourrait en profiter. Régulièrement placé depuis cinq ans, il bénéficiera d’un nouveau camion spécialement développé par Iveco pour le Dakar.

Les autres prétendants

En l’absence des concurrents russes, Tchèques et Néerlandais devraient se disputer la victoire. Outre Martin Macik, il faudra surveiller ses compatriotes Jaroslav Valtr (Tatra) et Ales Loprais (Praga). Chez les Néerlandais, Janus van Kasteren (Iveco), chef de file du Team de Rooy, sera à suivre avec attention, lui qui avait terminé cinquième – et premier non-russe – de la dernière édition. À surveiller également son compatriote Kees Koolen (Iveco), 1er du W2RC l’an dernier.

Véhicules légers

Les véhicules légers se subdivisent en deux catégories : les prototypes légers (T3) et les SSV (T4).

Notre favori T3 : Francisco Lopez Contardo & Juan Pablo Latrach Vinagre (CAN – AM)

Vainqueur l’an dernier de la toute première édition du Dakar en protos légers, le Chilien Francisco Lopez Contardo visera le doublé. Déjà vainqueur en 2019 et 2021 en SSV, il fait figure d’épouvantail, lui qui a assez largement dominé la catégorie tout au long de la saison.

Attention à l’Espagnole Cristina Gutierrez, troisième du championnat et du Dakar en 2022, qui concourra avec un nouveau copilote, Pablo Moreno Huete.

Notre favori T4 : Rokas Baciuška & Oriol Vidal Montijano (CAN – AM)

En l’absence du tenant du titre, l’Américain Austin Jones, la voie semble dégagée pour Rokas Baciuška. À tout juste 22 ans, le Lituanien, vainqueur du W2RC et troisième en 2022, a toutes les armes pour remporter son premier Dakar.


Louis Rousseau

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees et la solitude de RJ Barrett au Madison Square Garden.

Dernières publications

En haut