Auto/Moto

Dakar 2024 : 5 favoris en catégorie moto

A quelques jours du début du Dakar 2024, les pilotes motos sont prêts à affronter un parcours exigeant de douze étapes. Si certains noms font figures d’outsiders, à l’image du Français Adrien Van Beveren ou de la pépite Mason Klein, plusieurs engagés sont clairement des favoris identifiés à la victoire finale.

Kevin Benavides (KTM) : le tenant du titre

Kevin Benavides remet son titre en jeu ! © Icon Sport.

Remettre sa couronne en jeu, Kevin Benavides sait à quel point c’est difficile. Vainqueur en 2021, le pilote Red Bull KTM Factory Racing avait été contraint à l’abandon l’année suivante. De retour sur la plus haute marche du podium l’an passé, l’Argentin gagnait l’épreuve avec un autre constructeur (Honda en 2021 et KTM en 2023). Au terme d’un sprint final haletant, il devançait Toby Price de moins d’une minute ! S’il a été éloigné de la moto pendant quelques mois, suite à plusieurs blessures, le pilote de 34 ans est complètement remis avant de prendre le départ. Son objectif est clair : « Je pars pour décrocher une troisième étoile. »

Luciano Benavides (Husqvarna) : le champion fait sa rentrée

Le champion du monde Rallye-Raid va-t-il enfin remporter le Dakar ? © Icon Sport.

Un Benavides peut en cacher un autre ! Luciano, le petit frère, n’a lui jamais gagné le Dakar. Deux fois sixième, en 2020 et 2023, le leader de Husqvarna a tout de même inscrit une très belle ligne à son palmarès en fin d’année dernière : le titre de champion du monde de Rallye-Raid FIM ! Pour quatre points, l’Argentin devançait l’Australien Toby Price. Porteur du N°1, il se sait très attendu de par son nouveau statut. Lors de l’édition précédente, il avait gagné ses premières victoires d’étapes en signant trois scratchs. Plus expérimenté et capable de gérer des situations tendues, Luciano Benavides semble avoir les armes pour succéder à son aîné au palmarès du Dakar. 

Toby Price (KTM) : retrouver la victoire

L'Australien espère faire mieux qu'en 2023. © Icon Sport.

Son année 2023 se résume à une position : deuxième. Pour 43 secondes, Toby Price a terminé second du Dakar et pour quatre petits points, il a fini vice-champion du monde de Rallye-Raid. Toujours battu par les frères Benavides, l’Australien espère que la chance tournera. Depuis son arrivée sur les routes du Dakar, le natif de Hillston est toujours reparti avec, au minimum, une victoire d’étape en poche. Deux fois vainqueur (2016 et 2019) et six fois sur le podium, le pensionnaire de KTM est une véritable référence de sa discipline. Cinq ans après son dernier succès, Toby Price veut retrouver la plus haute marche de la boîte dans l’épreuve reine.  

Sam Sunderland (GasGas) : le revanchard

Le premier objectif de Sam Sunderland va être de passer la première étape. © Icon Sport.

Son dernier Dakar n’a duré que 52 kilomètres. Tombé dès la première étape, Sam Sunderland s’est fracturé l’omoplate et devait renoncer à son rêve d’une deuxième victoire consécutive. Vainqueur en 2022 et champion du monde en titre, l’abandon précoce du Britannique était un véritable coup de tonnerre. Douze mois plus tard, le pilote GasGas est déterminé : « Croyez-moi,  l’envie est toujours là ! Physiquement, je me sens bien. Je me prépare pour l’édition 2024 de la meilleure façon possible. J'ai une excellente équipe autour de moi chez GasGas qui m'aide à tout mettre en place. Compte tenu de mon palmarès, je pense que l'objectif devrait être de terminer, mais je veux absolument décrocher un  troisième titre (après 2017 et 2022). Le Dakar m’importe toujours plus que les autres courses. Je ne sais pas si c'est parce qu'il y a beaucoup plus d’honneur en jeu, mais ça me met toujours le feu. » A lui de ne pas se brûler les aîles trop rapidement ! 

Pablo Quintanilla (Honda) : enfin la bonne année ?

Onze participations, zéro victoire : le triste constat de Pablo Quintanilla. © Icon Sport.

La victoire au Dakar fuit Pablo Quintanilla depuis 2013. Trois fois sur le podium et trois fois quatrième, le Chilien n’a jamais réussi à s’imposer que ce soit en Amérique du Sud ou désormais en Arabie Saoudite. Toujours très solide, le pilote Honda est un redoutable adversaire mais il lui manque encore quelque chose pour décrocher le graal. Néanmoins, sa motivation reste intacte : « Je suis confiant dans ma capacité à me battre aux avant-postes, toujours avec l’envie et la faim de gagner. » Sa douzième participation sera-t-elle enfin celle de la consécration ?

Les Français à suivre !

Parmi les Tricolores engagés sur cette édition 2024, plusieurs seront à suivre avec attention. Souvent malchanceux sur l'épreuve, Adrien Van Beveren reste un gros outsider. Trois fois dans le top-5, le pilote Honda rêve de monter sur le podium, et pourquoi pas sur la première marche ! Vainqueur en Rally2 l'an dernier, et 14e du général, Romain Dumontier pourrait aussi créer de belles surprises avec l'espoir d'accrocher un top-10 à l'arrivée. Benjamin Melot, Xavier Flick, Guillaume Chollet et Alexandre Giroud seront aussi de la partie.

Journaliste spécialisé en sports mécaniques.

Dernières publications

En haut