Sports Mécaniques

Dakar : Stéphane Peterhansel entre un peu plus dans l’histoire !

Au terme de 12 étapes de folie, dans le désert d’Arabie Saoudite, le Dakar 2021 a touché à sa fin aujourd’hui. En auto, Stéphane Peterhansel remporte un 14e Dakar. Il devance Nasser Al-Attiyah et Carlos Sainz. En moto, première victoire dans cette épreuve mythique pour Kevin Benavides. L’Argentin offre à Honda un doublé historique. Une édition endeuillée par l’accident tragique de Pierre Cherpin.

 

Crédit photo : AFP.

Peterhansel encore et toujours !

Monsieur DAKAR porte bien son nom ! Pour sa 30è participation, Stéphane Peterhansel a remporté son 14è Dakar. 8 victoires en auto, 6 en moto, “Peter” continue d’écrire sa légende. De 1991 avec sa victoire au guidon de la Yamaha à 2021 et ses prouesses avec la Mini, Stéphane Peterhansel domine sans contestation sa catégorie.

Pour cette nouvelle édition, il a choisi de changer de copilote. Edouard Boulanger a rempli parfaitement sa mission, en guidant de manière juste son pilote à travers les dunes saoudiennes, a prouvé tout son talent.

Derrière lui, Nasser Al-Attiyah et Mathieu Baumel ont manqué de chance en fin de rallye. Avec en moyenne plus de 2 crevaisons par spéciale, le duo Toyota a laissé 14 minutes d’avance à son grand rival français. Néanmoins, le Qatari a exploité au mieux la connaissance de “son” désert pour remporter 5 victoires d’étape.

Sur la troisième marche du podium, mais à plus d’une heure de Peterhansel, l’Espagnol Carlos Sainz montre qu’il est toujours au top niveau. Un peu en retrait, le vainqueur 2020 sera surement toujours de l’aventure en 2022.

Enfin, petite déception pour Sébastien Loeb qui n’a pas pu finir ce Dakar. Avec des problèmes en tout genre sur son prototype, Loeb et Elena ont passé des nuits à réparer leur machine en vain.

Benavides historique !

Kevin Benavides a remporté son premier Dakar ce vendredi. Il est le premier argentin cette mythique épreuve. Très régulier tout au long des 2 semaines de course, il a profité de faits de course pour grimper tout en haut du classement.

Toby Price était la meilleure chance de victoire de KTM mais le “géant australien” a du lâcher l’affaire après une terrible chute qui l’a conduit à l’hôpital le plus proche. Même sentence pour le Chilien Cornejo qui avait dominé le début du Dakar.

Benavides termine finalement devant son coéquipier de Honda Ricky Brabec. Un deuxième doublé consécutif pour la marque japonaise. Sam Sunderland sauve l’honneur de KTM en se hissant à la troisième position.

Quelques jours après le décès d’Hubert Auriol, c’est Pierre Cherpin qui nous a malheureusement quittés. Après une terrible chute dimanche lors de la 7è étape, il est décédé dans l’avion qui le ramenait en France.

Un Dakar 2021 complètement fou avec encore une fois une maitrise exceptionnelle de Peterhansel. L’année prochaine,  Monsieur Dakar remettra son titre en jeu et l’ensemble de ses rivaux sera prêt à le détrôner. En moto, 2022 sera peut être l’année de Xavier De Soultrait, encore une fois aux avants postes mais qui a du quitter la course sur abandon.

 

Crédit photo Une : AFP.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
commodo Curabitur leo ut mattis adipiscing