Coupe du monde

Dani Alves et la Coupe du monde, une histoire d’amour compliquée

dani alves coupe du monde

La convocation de Dani Alves avec le Brésil pour la Coupe du monde 2022 a surpris pas mal de monde. À 39 ans, le latéral droit historique de la Seleçao a ainsi l'occasion de disputer le troisième mondial de sa carrière. Au sein d'une sélection taillée pour la gagne, il retrouve une compétition avec qui, il n'entretient pas une relation d'amour. Retour sur les moments clés de Dani Alves sur les terrains de la plus prestigieuse des compétitions.

Je t'aime. Moi non plus.” C'est de cette manière que l'on pourrait résumer les liens qu'entretient Dani Alves avec la Coupe du monde. Pourtant chaque joueur rêve de la disputer. D'ailleurs, Alves aussi a toujours eu à cœur de la jouer. Mais force est de constater que tout ne s'est pas toujours déroulé comme prévu entre elle et lui. Lors des dernières éditions, la plus belle des coupes a eu tendance à changer de partenaire régulièrement. Sa dernière longue relation remonte aux années 60. Pendant 12 ans, les Brésiliens de Pelé ont porté une étiquette de champions du monde. Alors oui, celle-ci a eu une petite escapade anglaise en 1966. Mais son amour pour le Joga Bonito de la bande au roi Pelé était trop beau pour s'achever. Ils ont donc remis le couvert en 1970 pour un troisième succès douze ans après celui de 1958.

Cette histoire d'amour est idéale pour tout joueur de foot. Or, Dani Alves n'a pu que l'effleurer du bout des pieds. Car pour être sur le toit du monde, ce n'est pas si évident. Même quand vous êtes Brésilien et que vous jouez dans une sélection favorite pour le gain du tournoi. C'est pourquoi la relation entre le latéral droit d'expérience et le mondial s'est détériorée au fil des éditions.

UNE PREMIÈRE COUPE DU MONDE EN 2010 POUR DANI ALVES

Rien ne laissait présager qu'il devrait attendre 27 ans pour disputer son premier mondial. Sept ans plus tôt, en 2003, le jeune latéral de Séville remporte la Coupe du monde des moins de 20 ans avec le Brésil. L'avenir s'annonce radieux pour celui qui monte en gamme dans la capitale de l'Andalousie. Pourtant, en 2006 son poste est bouché par la légende Cafu et il se retrouve contraint de regarder le mondial sur sa télé. Sans rancune puisqu'en octobre 2006 il obtient enfin ses premières sélections et s'installe progressivement comme le latéral dont le Brésil a besoin. Tout s'annonce bien pour une future sélection en vue de la Coupe du monde en Afrique du Sud. Entre temps, Dani Alves a signé à Barcelone et empile les bonnes performances. Au moment de s'envoler pour le mondial, il compte 17 passes décisives et 3 buts en 62 matches cette saison.

Cependant, il ne démarre pas les deux premiers matches de poule. En effet, face à la Corée du Nord et la Côte d'Ivoire, il se contente de rentrer en jeu. Mais pour le match dit des “coiffeurs”, il est enfin titulaire face au Portugal de Cristiano Ronaldo. Il enchaîne ensuite avec les huitièmes face au Chili puis lors des quarts contre les Pays-Bas. Malheureusement pour lui, l'aventure s'arrête ici. Une défaite 2-1 face aux futures finalistes renvoie les Brésiliens en Amérique du Sud. Attention, il n'y a pas de quoi s'affoler, 2014 sera leur année avec une Coupe du monde à la maison.

UN DANI ALVES REVANCHARD À LA COUPE DU MONDE 2014

Le Brésil revient en 2014 avec l'intention de remporter le trophée devant ses supporters. Le mondial au Brésil est l'occasion de procurer de la joie à tous les habitants d'un pays à travers un événement festif par excellence. Dani Alves est de son côté, confortablement installé en tant que titulaire indiscutable. Que cela soit au Barça, ou en sélection. Lui et son pays viennent d'ailleurs de remporter la Copa América 2013 et arrivent à la Coupe du monde en tant que favoris. Tout se passe bien lors des phases de poules. Sept points sur neuf possibles, un Dani Alves bel et bien titulaire mais surtout un Neymar en grande forme qui porte le secteur offensif brésilien. Toutefois, le Brésil se fait une frayeur lors du huitième, une nouvelle fois contre le Chili. Une victoire dans la douleur aux tirs aux buts les envoie en quarts.

Le drame arrive en quarts de finale. À cet instant vous êtes sûrement en train de vous dire qu'il y a une erreur et que l'on veut parler des demies. Eh bien non. Du moins pas encore. Lors du quart contre la Colombie, le Brésil se qualifie grâce à une victoire 2-1. Cependant elle perd sur blessure son chouchou, son chef d'orchestre. Neymar est gravement touché aux vertèbres. Son mondial est terminé. Les cadres du vestiaire, dont fait partie Dani Alves, remobilisent tout le monde avant le match contre l'Allemagne. Tout donner pour Ney. Force est de constater que le pauvre Neymar JR n'a pas reçu grand-chose de ses coéquipiers. Impuissant, Dani Alves a lui regardé la déroute de ses coéquipiers depuis le banc de touche. Défaite 7-1 face à l'Allemagne. Pour les Brésiliens les larmes ne sont pas de joie.

BLESSÉ EN 2018, DANI ALVES SE RATTRAPERA EN 2022

À 35 ans, le latéral offensif évolue à l'époque au PSG après une pige d'une saison avec la Juventus. Tout se passe bien et Dani s'accoutume rapidement au train de vie parisien. Il ne passe pas le mois de mars en Ligue des champions mais remporte la Ligue 1 et la Coupe de France. Il termine même un match dans les buts après l'exclusion de son gardien à la 90e minute. Mais le coup dur arrive lors de la finale face à la valeureuse équipe des Herbiers. Le Brésilien se blesse au genou et se voit contraint de dire adieu au mondial russe. Ses coéquipiers échoueront en quarts de finale face à la Belgique. De son côté, Dani Alves a peut-être terminé sa relation avec la Coupe du monde. Il faut avouer qu'une relation à distance ce n'est jamais simple.

Pourtant, le défenseur auriverde, parfois repositionné dans le milieu avec son club Sao Paulo, continue d'entretenir l'espoir d'un retour pour 2022. En 2019, il remporte une nouvelle Copa América avant de repartir avec une médaille d'or des Jeux de Tokyo. Son palmarès est bien rempli mais le latéral n'est pas rassasié. À l'hiver dernier, il rejoint le projet de Xavi pour donner un renouveau au Barça et montrer au passage qu'il a toujours le niveau. Mais son départ cet été pour les Pumas au Mexique, a laissé penser qu'il n'était sûrement plus à la hauteur pour porter la sélection.

Que nenni ! Malgré une convocation qui fait parler au Brésil, Dani Alves sera bien de la partie au Qatar. L'homme aux 125 sélections en équipe nationale deviendra par la même occasion, le plus vieux joueur de l'histoire du pays à disputer un mondial. Gagner la Coupe et finir en bons termes avec elle : tel est son objectif. Mais quel sera son rôle ? Titulaire ou suppléant de Danilo ? Seul le temps nous le dira.


Theo Wargnier

Fan de Sport avec un grand S je prends du plaisir à écrire sur l'actualité sportive :) Je suis adepte du groundhopping et à la recherche de grosses ambiances. À noter que je supporte Nancy et Arsenal !

Dernières publications

En haut