Tour de France

Depart Tour de France 2022 : Tout savoir sur le Grand Départ à Copenhague

Pays d'environ 5,8 millions d'habitants, le Danemark aura l'honneur d'accueillir le Grand Depart Tour de France 2022. Le Tour s'établît dans un des pays les plus verts du monde avec l'un des peuples les plus heureux au monde. 

En 2021, l'Indice Mondial du Bonheur (IMB) a classé le Danemark deuxième. Le cyclisme joue un rôle essentiel dans ce statut. Le vélo fait partie de la vie quotidienne au Danemark. Il est le moyen de locomotion privilégié par les danois pour se rendre au travail, faire les courses … Organiser le Depart Tour de France 2022 au Danemark était comme une évidence pour ASO, l'organisateur de la course.

Le Danemark en bref 

Régime politique : Monarchie constitutionnelle

Reine : Margrethe II

Devise royale : L'aide de Dieu, l'amour du peuple, la force du Danemark

Superficie : 43 098 km² (2 220 000 km² en comptant le Groenland og et les îles Féroé)

Population : 5 900 000 habitants

Capitale : Copenhague (613 000 habitants et plus de 2 millions avec la périphérie)

Monnaie : Couronne danoise

Légendes du sport danois : Allan Simonsen (football, Ballon d'or France Football en 1977), Michael Laudrup (football), Mikkel Hansen (handball), Thomas Bjørn (golf), Caroline Wozniacki (tennis), Peter Gade (badminton), Kamilla Rytter Juhl (badminton)

Le Grand Depart Tour de France 2022 dans un pays de vélo

Copenhague était l'une des villes les plus armées pour accueillir le Grand Départ du Tour de France. La plus grande couse cycliste du monde se rend dans le pays, le Danemark, et sa capitale, Copenhague, qui offrent à la vie quotidiennes une place très importante au vélo. D'après une étude locale, neuf danois sur dix possèdent un vélo qu'ils utilisent au moins trois fois par semaine. Près d'un enfant sur deux va à l'école à vélo, un record dans le monde. Le pays compte 12 000 km de pistes et de voies cyclables. Les villes sont pensées pour se déplacer à vélo et des aménagements sont faits en conséquences. Chaque jour de la semaine, les cyclistes de Copenhague parcourent l'équivalent de 400 éditions du Tour de France, soit environ 1 440 000 km. La capitale danoise compte 673 000 vélos. 44 % des déplacements vers les lieux de travail et d'études se font à vélo, il n'est pas étonnant que Copenhague ait été désignée meilleure ville cycliste du monde.

Le Danemark est une terre de vélo et possède une base solide de fans du Tour de France. Nul doute que le Tour de France 2022 sera accueilli en fanfare. En 2011, les championnats du monde de cyclisme sur route s'étaient établis à Copenhague dans une grande fête populaire pour couronner le sacre de Mark Cavendish.

Reste maintenant aux coureurs danois d'écrire l'histoire avec la nouvelle génération dorée. Les Michael Valgren, Søren Kragh Andersen, Mads Pedersen, Magnus Cort Nielsen, Jakob Fuglsang pourraient briller dès les premiers jours de course sur les terres danoises.

À lire aussi : Chris Froome rêve toujours du Tour de France

Les danois et le Tour de France

Il faut remonter à plus d'un siècle pour voir la première participation d'un coureur danois au Tour de France. Le cyclisme danois n'a cessé de progresser depuis le début des années 2000. Le Grand Départ de Copenhague sera la vitrine d'une jeune génération qui commence à briller au plus haut niveau avec notamment Magnus Cort Nielsen, Soren Kragh Andersen, Mads Pedersen et Jonas Vingegaard.

L'histoire est peu connue mais les premiers championnats du monde de cyclisme ont eu lieu dans la capitale danoise de Copenhague, il y a plus de cent ans, en 1921. La planification de ce projet avait commencé l'année précédente au siège de l'Union cycliste internationale, qui était alors basée à Paris, à deux pas de la rédaction de L'Auto, où le Tour de France a été “inventé”, dans ce qui était clairement une zone fertile pour le développement d'idées brillantes.

Avant la première guerre mondiale, Christian Christensen avait mis le cyclisme danois sur le devant la scène. Le danois avait quitté le Danemark pour rejoindre vivre en France, à Cherbourg où il est devenu le premier coureur à participer au Tour de France 1913. Cependant, il faudra deux guerres mondiales pou voir un coureur danois terminer enfin le Tour de France avec la 62e place au classement général du Tour de France 1958 d'Hans Andresen.

En 1970, le cyclisme danois va entrer dans une autre dimension avec la victoire de Mogens Frey à Mulhouse lors du Tour de France 1970, ce sera la seule apparition du coureur danois sur la Grande Boucle. Le cyclisme danois est aussi connu pour des heures plus sombres avec la victoire très controversée de Bjarne Riis et les performances tout aussi peu glorieuses de Michael Rasmussen. Puis le cyclisme danois s'est relevé. Nicki Sørensen a été l'un des lieutenants les plus importants d'Alberto Contador dans les années 2010. Le danois a également eu le droit à son jour de gloire avec sa victoire en solitaire à Vittel lors de la douzième étape du Tour de France 2009. Le défunt Chris Anker Sørensen a également marqué le Tour de France de son emprunte en devenant le premier danois à remporter le Prix de la Combativité lors du Tour de France 2012.

Pour le moment, la nouvelle génération fait honneur au Danemark. Magnus Cort Nielsen a remporté une étape en 2018. Soren Kragh Andersen a gagné deux étapes en 2020. Avec 11 coureurs danois sur le Tour de France 2021, le Danemark a révélé l'étendue de son talent avec notamment la très belle deuxième place au classement général de Jonas Vingegaard et qui sera un des favoris du Tour de France 2022 et l'un des chouchous du public du Grand Depart Tour de France 2022.

Les 11 coureurs danois du Tour de France 2021 (un record) :

  • Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step)
  • Mikkel Bjerg (UAE-Emirates)
  • Magnus Cort Nielsen (EF-Nippo) J
  • Jakob Fuglsang (Astana-Premier Tech)
  • Christopher Juul Jensen (BikeExchange)
  • Soren Kragh Andersen (DSM)
  • Michael Morkov (Deceuninck-Quick Step)
  • Casper Pedersen (DSM)
  • Mads Pedersen (Trek-Segafredo)
  • Michael Valgren (EF-Nippo)
  • Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma)

Qu'en pensent les politiques ?

Lars Weiss, Président du Grand Départ Copenhague Danemark 2022 : “Notre capitale, Copenhague, est connue comme la meilleure ville du monde pour les cyclistes”. “Le Danemark est un partenaire idéal pour le Tour de France. Le Grand Départ du Danemark sera un levier pour mettre en valeur certaines des régions les plus belles et les plus emblématiques de notre pays, et pour mettre en avant notre culture cycliste unique où le vélo est un mode de vie.”

Simon Kollerup, le ministre danois de l'industrie, du commerce et des affaires financières : “Les trois étapes danoises rempliront nos rues de touristes profitant de l'été, et les téléspectateurs du monde entier suivront le peloton à travers notre pays. Ce sera une excellente occasion de mettre en valeur l'ADN particulier du cyclisme danois et de promouvoir nos charmantes zones rurales, le tourisme danois et les entreprises danoises.”

Christian Prudhomme, directeur du Tour de France : ” Le Tour de France est la plus grande course cycliste sur Terre, mais nous avons encore beaucoup à apprendre ! Les Danois donnent un exemple remarquable en faisant du vélo leur premier moyen de transport en milieu urbain. À Copenhague, nous rencontrerons des supporters qui acclament les champions du cyclisme mondial. L'énergie que les supporters et les habitants curieux canaliseront vers les coureurs, les suiveurs et les téléspectateurs du Tour sera très certainement une grande source d'inspiration pour réussir notre plus grand défi : voir l'avenir à vélo.”

À lire aussi : Le Giro d’Italia 2022 Féminin se dévoile et entend concurrencer ASO

Dernières publications

En haut