Ligue 2

Des supporters de Rodez sanctionnés après des crachats

Après une fin de match houleuse entre Bordeaux et Rodez, certains supporters ruthénois seront sanctionnés. La raison, des jets de gobelet et des crachats de supporters du Kop ruthénois envers des joueurs des Girondins.

Les deux auteurs ont été très rapidement identifiés, ils sont adhérents de l’association. Et, conformément, à (notre) charte, ils sont sanctionnés. Ce qu’ils ont fait est inadmissible. Si les joueurs de Bordeaux n’avaient, eux, pas à venir fêter leur but juste devant nous ; nos deux gars regrettent évidemment leur geste réalisé sous le coup de la colère, a expliqué Gilles Galopin, trésorier du RAF.

Rodez – Bordeaux : un match sous tension

Samedi dernier, lors du match nul 2-2 entre Rodez et les Girondins de Bordeaux, des petites altercations entre les supporters du RAF et les joueurs bordelais lors de l'égalisation de Danylo Ignatenko en fin de rencontre. Lors de son but, l'Ukrainien est allé célébrer son but devant la tribune du Kop ruthénois.

Un chambrage qui n'est pas bien passé auprès de certains supporters. Des images montrant des personnes cracher sur les joueurs bordelais ont été diffusées sur les réseaux sociaux après la rencontre. La LFP a pris en compte les événements et le club ruthénois passera donc, mardi prochain et en visio, devant la commission de discipline de l’instance, devant répondre de ces débordements.

Didier Santini a réagi immédiatement

L'entraineur du RAF Didier Santini n'avait pas hésité à revenir sur les événements dès le coup de sifflet final.

“Déjà, le coach s’est excusé à la fin. Il est venu me voir et c’est la première chose qu’il m’a dite, donc c’est quelqu’un de bien. Je pense qu’ils auraient mieux fait d’aller voir leurs supporters qui ont fait 400-500 kilomètres pour les voir, qui les ont supportés tout le match… Ça aurait été plus intelligent. Mais après, nos supporters, eux, ont été très intelligent.

“On a eu les opportunités pour tuer le match. On a eu pas mal de situations qu’on aurait dû mieux jouer. On n’a pas trop été mis en danger, même en deuxième mi-temps. Mais dans l’ensemble, il y a quand même beaucoup de satisfactions. On est arrivé à bien poser notre jeu. Sur un match comme ça, on a encore grandi.”

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut