Social Media

Dix athlètes que Tokyo n’oubliera jamais, épisode 2

Tokyo 2020 a déjà fermé sur elle les portes de l’histoire. Cependant, les performances individuelles de nombre d’athlètes présents sur le sol nippon émoustillent encore les esprits. Retour ici sur dix athlètes que Tokyo ne risque pas d’oublier.

Kaylee Mckeown, la gazelle australienne,

La native de Brisbane est repartie de Tokyo avec 4 médailles au total dont 3 en or et 1 en bronze. En s’imposant sur le 100mètres dos en en 2 min 04 sec 68/100e devant la Canadienne Kylie Masse (2 : 05.42) et une autre Australienne, Emily Seebohm (2 : 06.17), Kaylee McKeown est devenue la première australienne titrée aux Jeux sur cette distance, et la septième femme à réaliser le doublé 100 m-200m aux Jeux Olympiques, rejoignant notamment l’Américaine Missy Franklin sacrée en 2012. C’est à seulement 15 ans que Kaylee McKeown fait ses débuts sur le circuit mondial en se qualifiant pour les Championnats du monde 2017 où elle termine 4e du 200 m dos tout en établissement un nouveau record du monde junior de la distance en 2 min 6 s 76, un jour seulement après que Regan Smith l'a amélioré. Le 27 novembre 2020, elle bat le record du monde du 200 m dos en 1 min 58 sec 94 lors des championnats nationaux d'Australie. Début juin 2021, Kaylee McKeown bat le record du monde du 100 m dos en 57 s 45 lors des qualifications olympiques organisées à Adélaïde.

Ledeky, championne incontestée des eaux,

Kathy Ledecky est une nageuse américaine qui brille principalement sur les courses de longue distance (400 mètres, 800 mètres et 1500 mètres). Pour ses premiers Jeux olympiques, à Londres en 2012, l'Américaine se pare d'or sur le 800 mètres nage libre à seulement 15 ans. Elle devance l'Espagnole Mireia Belmonte et la Britannique Rebecca Adlington. Quatre ans plus tard, alors qu’elle n’a que 19 ans, elle gagne quatre épreuves aux Jeux olympiques de Rio 2016 (le 200 mètres nage libre, le 400 mètres nage libre, le 800 mètres nage libre et le 4×200 mètres nage libre) et termine deuxième du 1 500 mètres nage libre. Âgée de 24 ans aujourd’hui, Ledecky est devenue la première nageuse de l’histoire à obtenir six médailles d’or en carrière lors d’une épreuve individuelle. A Tokyo, l’américaine a remporté deux médailles d’or et deux médailles d’argent. En carrière, elle a décroché à date 10 médailles olympiques.

Vitalina Batsarashkina, la championne au pendentif,

Vitalina Batsarashkina est une tireuse sportive âgée de 24 ans. Elle a déjà remporté plusieurs médailles dans des compétitions internationales mais Tokyo fut sa première fois en or aux JO. Sur le sol nippon, la jeune femme a en tout décroché trois médailles au tir au pistolet dont deux d'or et une d'argent.
Mais ce qui émoustille davantage les esprits lorsqu’on évoque son nom c’est son fameux pendentif : le médaillon de The Witcher 3. Le même que celui que Geralt de Riv porte dans la franchise de jeux vidéo. Encore plus étonnant, ce n’est pas la première fois que Batsarashkina montre sa passion pour The Witcher. Comme un internaute l’a précisé, l’athlète russe portait le même pendentif à sa ceinture lors des Jeux olympiques d’été de 2016 à Rio de Janeiro.

Zhang Yufei, la ‘’Reine du papillon”

Le 29 juillet 2021, au 200 mètres papillon féminin aux Jeux olympiques de Tokyo, l'athlète chinoise Zhang Yufei a battu le record olympique avec un temps de 2 minutes 3 secondes 86 centièmes et a empoché la 13e médaille d'or pour la délégation chinoise ! À peine 80 minutes plus tard, Zhang Yufei et ses coéquipières Tang Muhan, Yang Junxuan et Li Bingjie ont disputé la finale du relais 4x200m nage libre féminin, remportant la médaille d'or en 7 minutes 40 secondes et 33 centièmes, record du monde à la clef. Se faisant, c’est la première fois de son histoire que la délégation chinoise décroche la médaille d'or olympique dans cette épreuve. Zhang Yufei prit également part au 50 mètres nage libre féminin et au relais 4×100 mètres quatre nages féminin, soit un total de six compétitions pour 4 titres en or et 02 en argent.

Titmus, une autre héroïne du pays des kangourous,

Ariarne Titmus est une nageuse australienne née le 7 septembre 2000 à Launceston. Elle est double championne olympique sur le 200 m et le 400 m nage libre aux Jeux olympiques d'été de 2020. Avec cette double victoire, Titmus est la quatrième nageuse de l'histoire à réaliser le doublé 200 m-400 m après Debbie Meyer (USA, 1968), Shane Gould (AUS, 1972) et Katie Ledecky (USA, 2016). Grandiose !

Deuxième et dernier épisode des parutions consacrées aux athlètes qui ont gravé à jamais leurs noms dans la mémoire des Jeux Olympiques de Tokyo avec des performances uniques et fabuleuses.

Dernières publications

To Top