Football

Donnarumma, une signature qui pose de nombreuses questions

Donnaruma

C’est fait. Aujourd’hui, Gianluigi Donnarumma s’est engagé avec le Paris Saint-Germain jusqu’en 2026. Si cette signature peut sembler intéressante à moyen terme, elle amène cependant plusieurs interrogations. La gestion des gardiens du PSG et le niveau du joueur peuvent apporter certains débats.

L’officialisation se sera fait attendre. Même si tout le monde savait que Gianluigi Donnarumma allait rejoindre le PSG, on attendait depuis longtemps l’officialisation. Cette attente est notamment due à l’Euro que vient de remporter le portier italien. Elu meilleur joueur de la compétition, Donnarumma voulait attendre la fin de cet Euro pour l’officialisation.

 

La bonne affaire de l’été ?

Au-delà des noms souvent étincelants lors des mercatos parisiens, les dirigeants du PSG doivent aussi tenter de réaliser de jolis coups économiques lorsqu’ils se présentent. Par exemple, Leonardo et son équipe essayent de convaincre les joueurs en fin de contrat de rejoindre le club. C’est notamment le cas ici avec Gianluigi Donnarumma. Alors que son contrat se terminait le 30 juin dernier avec le Milan AC, le gardien italien n’aura couté aucune indemnité de transfert à Paris.

D’après Transfermarkt, le joueur est estimé à 60 millions d’euros, ce qui représente une jolie économie pour les finances du PSG. Même si le joueur a sans doute reçu une belle prime à la signature à hauteur de quelques millions d’euros, cette arrivée reste tout de même une jolie opération financière concernant les indemnités. Il reste à voir le salaire de Donnarumma qui touchait 6,5 millions d’euros annuels.

 

Donnarumma, le gardien des prochaines années

En plus de ce joli coup économique, ce transfert semble également une belle affaire concernant le niveau du joueur. En effet, Donnarumma semble être l’un des meilleurs gardiens de sa génération. À 22 ans, il compte déjà 29 sélections avec l’Italie et plus de 250 matchs avec le Milan AC. Pourtant son expérience dans les compétitions internationales est encore assez faible. L’Euro 2020 est sa première compétition avec la Squadra Azzura et déjà, il a été élu meilleur joueur de la compétition. En club, il n’a pas encore participé à la Ligue des champions, même si Milan la redécouvrira la saison prochaine.

Annoncé comme une véritable pépite à un poste aussi important, où il est difficile de trouver son bonheur sur le marché des transferts, Donnarumma est sans aucun doute une option intéressante à moyen terme. Même s’il est régulièrement blâmé pour des erreurs évitables, le jeune portier a tout pour s’imposer au Paris Saint-Germain dans les prochaines années.

Avant cela, il faudra faire face à la concurrence de Keylor Navas, qui a récemment prolongé avec le club. Certains pensaient Donnarumma serait prêté cette saison mais il devrait finalement rester et agrandir un peu plus l’embouteillage à ce poste au PSG.

Donnarumma

Gianluigi Donarumma avec l’Italie (Icon Sport)

 

Le PSG et les gardiens, situation toujours aussi compliquée

Depuis l’arrivée des Qataris dans la capitale, la gestion des gardiens de but n’a jamais été simple bien longtemps : une hiérarchie pas claire entre Areola et Trapp, Buffon reparti après une seule saison, une multitude de joueurs sous contrat… Bref, pas évident pour un gardien de prendre de la confiance et de s’imposer véritablement. Pourtant, à l’été 2019, à peine arrivé, Keylor Navas a immédiatement rassuré son équipe et les observateurs. Âgé de 34 ans, le Costaricien a encore 2 ou 3 années devant lui pour continuer de porter le PSG.

Malgré ce constat, les dirigeants ont décidé de faire venir un nouveau gardien d’envergure mondiale. Alors que l’on annoncé un temps un prêt de Donnarumma pour la saison à venir, l’Italien semble bien parti pour rester à Paris. Une nouvelle fois, le club parisien semble donc prendre le risque d’une potentielle pression pour Navas avec ce très fort numéro 2. En effet, le nouvel arrivant pourrait envier une place de numéro 1 et potentiellement être déçu par son faible temps de jeu ou bien la situation pourrait basculer comme avec Areola et Trapp, c’est-à-dire avec une hiérarchie pas clairement établie.

Dans tous les cas, Gianluigi Donnarumma est pour l’instant le 7e gardien sous contrat avec le Paris Saint-Germain. Il rejoint ainsi Keylor Navas, Sergio Rico et Alphonse Areola, tous les 3 internationaux. Le Français, prêté à Fulham cette saison, est en effet de retour à Paris même s’il espère pouvoir trouver un nouveau club rapidement. Concernant les jeunes, il y a également Marcin Bulka, Garissone Innocent et Denis Franchi, qui n’a plus l’âge pour évoluer en U19. Même si ces derniers seront sans doute prêtés ou vendus cet été, il est assez évident que la gestion des gardiens du PSG est assez folklorique.

À lire aussi : L’avenir de Christian Eriksen à l’Inter Milan menacé ?

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire