Football

L’avenir de Christian Eriksen à l’Inter Milan menacé ?

Christian Eriksen pourra-t-il continuer à évoluer à l'Inter Milan ? Son implantation d'un défibrillateur automatique pourrait remettre en cause son avenir. Explications !

Victime d'un malaise cardiaque le 12 juin en plein match, Christian Eriksen a quitté la sélection danoise à l'Euro avec un froid glacial lancé au stade Parken de Copenhague. Fort heureusement de bonnes nouvelles sont parvenues rapidement permettant à la rencontre Danemark – Finlande de pouvoir aller à son terme, une volonté du joueur transmise à ses coéquipiers depuis son lit d'hôpital.

Un maillot géant au nom du joueur a été déployé lors du match Danemark – Belgique en soutien à Christian Eriksen. Image : beIN SPORTS

Rejouer un jour, des chances faibles 

Cependant, le milieu offensif de l'Inter Milan s'est fait implanter un défibrillateur automatique, condition nécessaire après un arrêt cardiaque dévoile Jens Kleinefeld, médecin à l'UEFA. Une pratique qui pourrait menacer son avenir chez le champion d'Italie. La Gazzetta dello Sport révèle qu'une telle intervention rend impraticable la pratique du football de haut niveau en Italie. Autrement dit, tant que le Danois vivra avec, sa présence dans le football italien semble incompatible avec les règles établies en Italie. À 29 ans, le joueur est engagé pour le moment avec l'Inter jusqu'au 30 juin 2024. Cet événement qui aurait pu tourner à la tragédie pourrait amener le Danois à s'illustrer dans un autre pays.

Par ailleurs, le professeur François Carré, interrogé par LCI, n'hésite pas à clairement annoncer que « le pourcentage de chances pour qu'il rejoue un jour, s'il n'est pas nul, est faible ». Il affirme que ceci empêche à un sportif de haut niveau de continuer sa fonction d'autant plus « avec un arrêt cardio-respiratoire » et dans un sport « avec des contacts, des chocs au niveau de la poitrine ». Sa sortie de l'hôpital de Copenhague s'est déroulée le 18 juin.

Son pays, le Danemark, jouera les huitièmes de finale de l'Euro face au pays de Galles samedi 26 juin à 18h.

Crédit photo : Twitter @Inter

Dernières publications

En haut