Auto/Moto

E-Trophée Andros : Aurélien Panis premier leader au général

La saison 2022-2023 du e-Trophée Andros s’est ouverte ce week-end sur le circuit de Val Thorens. Dorian Boccolacci (Sébastien Loeb Racing) a été le premier à s’imposer le samedi au terme d’une très belle journée. Vainqueur le dimanche, et plus régulier sur l’ensemble des deux jours, Aurélien Panis prend la tête du classement général dans la catégorie Elite Pro. De son côté, Sylvain Pussier repart avec la tête de la catégorie Elite.

 

Elite Pro : Dorian Boccolacci impérial le samedi

Dorian Boccolacci n'a pas traîné avant de se mettre en évidence. ©e-Trophée Andros.

Au volant “d’Alice”, surnom de sa voiture du Sébastien Loeb Racing, Dorian Boccolacci a parfaitement débuté cette saison avec la pole position. L’habituel pilote de Porsche Supercup et Porsche Carrera Cup France entame sa deuxième saison en Elite Pro avec l’ambition d’aller décrocher le titre. Il commençait sa quête de la meilleure des manières en s’imposant facilement lors de la Super Finale. Derrière le Cannois, Nathanaël Berthon (SP Compétition) et Jean-Baptiste Dubourg (DA Racing) montaient sur le premier podium de la saison. Les favoris se plaçaient petit à petit avec Aurélien Panis (Sainteloc Racing) et Yvan Muller (Mracing) dans le top-5. La belle performance du jour revenait à Anthony Pelfrene. Habituel pilote de Rallycross, il découvrait la glace avec une victoire dans la Finale, synonyme de 7e place au général de la journée. Petite déception en revanche pour Sébastien Loeb. Le nonuple champion du monde des rallyes se classait 9e au cumul des séances.

 

Elite Pro : Aurélien Panis prend les commandes du championnat le dimanche

Les journées se suivent et ne ressemblent pas pour Dorian Boccolacci. Avec un poids supplémentaire de 60 kilos, due à sa victoire de la veille, l’Azuréen n’a pas retrouvé son rythme du samedi. 12e des qualifications, le pilote Sébastien Loeb Racing est remonté jusqu’au 10e rang. Une place insuffisante pour conserver le leadership du championnat. Celui-ci revient au vainqueur du jour : Aurélien Panis. Intouchable en Super Finale, le fils d’Olivier Panis devance Yvan Muller et Jean-Baptiste Dubourg. Au général, Nathanaël Berthon se classe 2e après sa 5e place du jour devant Muller et Dubourg. Dorian Boccolacci complète le top-5.

Cette deuxième journée de la saison, Alessandro Ghiretti (Sainteloc Racing) s’en souviendra longtemps. Appelé de dernière minute, le pilote Martinet by Alméras en Porsche Carrera Cup France n’avait pas d’autres objectifs que de prendre du plaisir. 11e le samedi, le Marseillais réalisait une magnifique qualification pour décrocher la Super Finale le dimanche. Lors de celle-ci, Alessandro Ghiretti profitait des erreurs devant lui pour remonter. Auteur d’un dépassement musclé, il terminait 4e pour son premier week-end sur la glace.  

 

Elite : Fébreau et Pussier vainqueurs

Julien Fébreau tout en glisse pour s'imposer le samedi. ©e-Trophée Andros.

 Dans la catégorie en-dessous, la bataille fut aussi très disputée. Le commentateur de la F1 sur Canal+, Julien Fébreau, a parfaitement débuté son année avec un succès le samedi. Le pilote DA Racing devançait Eddy Benezet (DRP) et Gérald Fontanel (DA Racing). Pénalisé par le poids supplémentaire dans sa voiture, Julien Fébreau était moins performant le lendemain. Seulement 9e, il pointe à la 4e place du général. Le leader de ce classement est le vainqueur du dimanche : Sylvain Pussier. Le pilote SP Compétition a mieux négocié ce second jour à Val Thorens après sa 6e place inaugurale. Edgar Maloigne (Sébastien Loeb Racing) termine 2e malgré sa victoire en Super Finale. Sa coéquipière Margot Laffite complète le podium. Au championnat, Eddy Benezet est le dauphin de Sylvain Pussier. Emmanuel Moinel (DA Racing), deux fois 4e, est sur le podium du général.

 

Andros Stars : Renaud Lavillenie et Romain Monti se partagent les succès

Dans cette catégorie réservée aux invités, cinq pilotes se sont affrontés sur la piste de Val-Thorens. En piste, il y avait : Renaud Lavillenie (champion olympique du saut à la perche en 2012), Romain Monti (pilote et Youtubeur), Fanny Leeb (chanteuse), Laurène Godey (copilote) et Aurélien Giraud (skateur professionnel). Le samedi, Renaud Lavillenie réalisait un perfect avec pole puis victoire, avec seulement trois dixièmes d'avance sur Romain Monti. Ce dernier prenait sa revanche le lendemain avec le meilleur tour en qualifications avant de dominer de la tête et des épaules la course (plus de 2 secondes d’avance sur Lavillenie). Le e-Trophée Andros sera de retour dans deux semaines sur le circuit du Pas de la Case en Andorre.


Dernières publications

En haut