Auto/Moto

E-Trophée Andros Isola : Dorian Boccolacci double vainqueur à domicile

Le e-Trophée Andros a pris la route des Alpes Maritimes pour la troisième manche de la saison. Dans la station d’Isola 2000, les pilotes ont eu le droit à trois courses pour pallier l’annulation de la manche de Tignes. Le natif de Cannes, Dorian Boccolacci, s’est imposé à deux reprises dans la catégorie Elite Pro. La victoire d’Aurélien Panis lors de la deuxième course lui permet de garder la tête du général.

 

Elite Pro : Dorian Boccolacci vainqueur à la maison le vendredi

Le Cannois s’est imposé devant les siens ! A deux heures de son domicile, Dorian Boccolacci a réalisé une première journée parfaite. Le pilote Sébastien Loeb Racing a dominé les qualifications. Poleman, l’habituel pilote de Porsche Carrera Cup France n’a réalisé qu’un run pour devancer Jean-Baptiste Dubourg (DA Racing) et Olivier Pernaut (DA Racing). Derrière, Nathanaël Berthon (SP Compétition), Yann Ehrlacher (M Racing) et Aurélien Panis (Saintéloc Racing) se hissaient en Super Finale.

Lui aussi à domicile, Christophe Ferrier (DRP) se contentait de la petite finale. Le pilote DRP se classait deuxième derrière Jérôme Grosset-Janin. En Super Finale, Dorian Boccolacci réalisait un envol parfait pour contenir Jean-Baptiste Dubourg pendant toute la course. Malgré la pression d’Aurélien Panis et de Nathanaël Berthon, Olivier Pernaut montait sur le podium de cette première journée. 

Au général, Aurélien Panis devance de 20 points Jean-Baptiste Dubourg au soir de cette première journée. Dorian Boccolacci est troisième à 23 unités du leader. 

 

Elite Pro : Aurélien Panis maître du samedi matin

Quatrième la veille, Aurélien Panis devait engranger de gros points pour conforter son avance au championnat. Profitant des poids supplémentaires mis dans les voitures de ses rivaux, le pilote Saintéloc Racing dominait les qualifications pour se mettre dans la meilleure des positions avant la course. Malgré ses 60 kilos en plus, Dorian Boccolacci parvenait à atteindre la Super Pole. 

En course, Olivier Pernaut s’imposait en Finale devant Yvan Muller. Lors de la Super Finale, Aurélien Panis réalisait un envol parfait et gérait tranquillement les six tours. Le leader du général remportait cette deuxième course devant Yann Ehrlacher et Nathanaël Berthon. A domicile, Christophe Ferrier ne pouvait pas faire mieux que quatrième, deux places devant Dorian Boccolacci.

 

Elite Pro : Dorian Boccolacci termine en fanfare lors de la course 3

Délaissé de ses poids, Bocco a refait sa loi ! Intouchable en qualifications, le pilote cannois ne semblait pas être atteint par la dégradation de la piste. Avec trois courses au menu et des températures positives, la glace fondait a vu d'œil, si bien que le goudron apparaissait à certains endroits du circuit. Un problème dont le pensionnaire de Sébastien Loeb Racing ne semblait guère se soucier. En pole pour la Super Finale, Dorian Boccolacci voyait Aurélien Panis manquait le top-6 et donc inscrire moins d’unités au championnat. En course, le porteur du N°3 gagnait tranquillement devant Nathanaël Berthon et Jean-Baptiste Dubourg.

Au classement général, Aurélien Panis conserve le leadership avec 415 points. Dorian Boccolacci est son nouveau dauphin mais compte 20 unités de retard sur le leader. Jean-Baptiste Dubourg est troisième avec 393 points. Nathanaël Berthon et Yann Ehrlacher complètent le top-5.

 

Elite : Julien Fébreau leader du général à la régularité

Dans la catégorie Elite, la première journée aura été celle de Gérald Fontanel. Le pilote DA Racing a signé la pole position puis remporté tranquillement sa Super Finale. Edgar Maloigne a tout tenté mais n’a jamais trouvé la faille pour s’imposer. Julien Fébreau et Margot Laffite ne se sont pas quittés de la journée et terminent respectivement, troisième et quatrième. Sylvain Pussier était un discret sixième. 

Le samedi matin, Gérald Fontanel continuait sur cette lancée en signant la pole position devant Julien Fébreau. Sylvain Pussier et Emmanuel Moinel complétaient la deuxième ligne alors que Margot Laffite ne passait pas le cap du top-6. Gérald Fontanel s’imposait en course 2 toujours devant le commentateur de Canal+ et Sylvain Pussier. Revenue aux avant-postes l’après-midi, Margot Laffite montait sur le podium de la troisième course. La journaliste de Canal+ est devancée par Emmanuel Moinel et Edgar Maloigne.

Au général, Julien Fébreau domine le classement avec 373 points. Il possède neuf points d’avance sur trois pilotes : Margot Laffite, Emmanuel Moinel et Edgar Maloigne. Sylvain Pussier, cinquième, compte 306 points et est toujours en course pour le titre.

La prochaine manche se déroulera à Lans-en-Vercors dans un tracé qui ressemble à une spéciale de rallye. Le quatrième rendez-vous de la saison aura lieu les 20 et 21 janvier prochains. 


Dernières publications

En haut