En Avant de Guingamp: une saison compliquée, mais pas terminée

Alors que l’on pensait que Guingamp allait passer une saison (encore) tranquille, les voilà derniers du championnat de France de Ligue 1 Conforama, avec seulement 15 points en 25 matches. Le maintien semble mission impossible pour l’équipe de Jocelyn Gourvennec. Nous sommes allés poser des questions à Philippe, Kalonista, les Roud Boys et Tevez sur Twitter pour avoir leurs avis sur le club breton.

 

 

Quels sont les points forts de l’équipe de Guingamp ?

Cette équipe, même lanterne rouge, possède plusieurs atouts. Pour Philippe, Guingamp est une équipe avec un bon effectif avec ” quelques manieurs de ballons “. Tevez trouve que le public, toujours présent même en cas de revers, est un avantage, et permet de garder le moral. Les Roud Boys pensent que ” le principal atout, c’est le refus de résignation. Ils sont concernés et on sait qu’ils vont se battre jusqu’au bout. On a les éléments pour le faire “. Pour Kalonista, le bon état d’esprit dans l’équipe est un atout indispensable.

 

 

Quels sont les problèmes de cette équipe ?

Pour Kalonista, il y plusieurs problèmes dans l’équipe: ” Je pense, que l’équipe a un problème mental, avec l’accumulation des défaites et surtout les histoires d’infidélité au sein du club. Kombouaré en est aussi pour quelque chose, il a mis à bout la direction afin d’avoir les indemnités de licenciement. Le manque de chance/réussite également […] “. Philippe assure que le mercato estival, trop faible selon lui, en est pour quelque chose. Il ajoute: ” il y a aussi eu indéniablement des problèmes de préparation en début de saison. C’était criant. Toute l’équipe semblait cramée physiquement après une heure de jeu “. Les réponses des Roud Boys et de Tevez rejoignaient celles de Philippe et Kalonista.

 

 

L’arrivée de Jocelyn Gourvennec a-t-elle eu un impact sur l’équipe ?

Pour les Roud Boys, l’arrivée de Gourvennec a surtout servi à renforcer le physique des joueurs. Tevez pense cela a permis de progresser sur le jeu, même s’il y a encore quelques problèmes: “ Par contre j’espèrais que cela aurait plus d’impact, on a toujours du mal à marquer et on prend des buts assez évitables, mais il y a quand même des progrès “. Philippe dit: “ Gourvennec favorise les joueurs performants à l’entraînement. Parfois nous trouvons ses tactiques surprenantes et il s’entête dans certains choix “, tandis que pour Kalonista ” la tactique à bien été quelque peu changée mais simplement je pense qu’à Guingamp on doit en voir plus dans le sens où on jouait en 4-4-2 avant et c’était mieux “.

 

Image associée

 

 

Le maintien est-il toujours envisageable ?

 

Pour les quatre personnes, c’est une évidence : les guingampais peuvent encore se maintenir, même si la tâche est assez délicate. Kalonista pense qu’il faudra surtout de la chance et de la réussite. Cependant, pour Philippe, ça va être très compliqué : “ mathématiquement ce n’est pas perdu. Mais on a perdu tellement de matches… Personnellement j’ai du mal à imaginer une série de victoires “. Pour Tevez, le maintien est envisageable, mais avec le temps, l’espoir diminue. Les Roud Boys sont eux, plus confiants : “ Tant que les équipes devant seront aussi nulles, voire plus, que nous, ça le sera. On a passé le pire du calendrier (Paris, Sainté, Lille, Rennes, Lyon…), il reste une grosse poignée de matches face à des équipes normalement prenables. Il faudra prendre le maximum de points “.

 

 

Le mercato hivernal a-t-il été suffisant ?

 

Pour les Roud Boys, la réponse est évidente : ” hum… Aussi suffisant qu’un mercato hivernal peut l’être. Si le mercato estival avait été bien fait, ce n’est pas une question que l’on aurait à se poser “. Philippe pense que les recrues ne sont pas indiscutables dans le 11 de l’équipe, sauf Mendy, qui apporte “ un plus offensivement “. Selon Kalonista, Ndong apporte un plus au milieu de terrain. L’avis de Tevez rejoint celui des autres, et pense que le recrutement était intéressant sur le papier, mais que les joueurs ne sont pas arrivés en confiance à Guingamp.

 

 

 

Ont-ils un manque de réussite sur certains matches (la barre de Roux, l’arrêt de Maignan qui met la balle sur sa barre, Roux qui rate son tir devant le gardien bordelais…) ?

 

C’est du délire d’avoir pas de chance comme ça vraiment c’est atroce de voir ça car on voit les joueurs décomposés après avoir tout donné ” dit Kalonista. Pour Philippe, c’est le manque de réussite du dernier, notamment avec “ les gardiens adverses qui nous sortent des parades d’un autre monde dans des moments clés “. Tevez affirme qu’il faut continuer de travailler et d’être au point tactiquement. Pour finir, les Roud Boys disent que le jeu de Guingamp ne correspond pas à une équipe dernière de Ligue 1, et qu’il y a un grand manque de réussite.

 

 

 

La Coupe de la ligue est-elle source de motivation pour les joueurs ?

 

C’est un mini-boost […] il ne reste qu’un match à jouer, et il faudra le gagner ” assurent les Roud Boys. Pour Tevez, “ ça serait extrêmement dommage de pouvoir se qualifier pour l’Europa League en étant en Ligue 2, ça serait du gâchis, et puis qu’il faut s’en servir en se disant qu’on n’arrive jamais en finale par hasard non plus, et qu’on a donc le niveau pour se maintenir “. Philippe et Kalonista disent que dans un pays où Paris confisque tout, c’est une bonne chose d’être en finale. De plus, les fans de Guingamp se souviennent des dernières finales, les supporters veulent tous revivre ça.

 

 

 

En tant que supporter de Guingamp, comment vivez-vous la grosse désillusion de cette saison ?

 

Voir des visages décomposés, des supporters tristes, un blason atteint. Une histoire que j’aime tant qui peut s’arrêter à tout instant.. Et voir dans le même temps Brest qui va monter “, telles sont les paroles de Kalonista pour décrire la situation. Philippe le vit forcément mal : ” c’est dur à vivre forcément. Je continue à aller régulièrement au stade mais on commence tous à se préparer à l’inévitable. Quand on est Guingamp on se dit forcément que ce genre de saison peut arriver un jour. On est déjà passé par la Ligue 2, on sait ce que c’est. Ce ne serait pas la mort du club même si on a tous le sentiment d’un énorme gâchis “. Pour les Roud Boys, c’est ” douloureux mais pas surprenant “. Ils rajoutent : ” comme Guingamp ne sait pas faire les choses normalement, il faut qu’ils aillent chercher une finale de Coupe en même temps qu’il végète en bas de classement. Donc nous sommes aussi heureux qui terrifiés par la fin de saison à venir “. Pour finir, Tevez rajoute : “ la ligue 2 ferait mal mais je pense qu’on est suffisamment fort si jamais on descendait pour faire le boulot pour remonter immédiatement. Mais bien évidemment quand on a Gourvennec comme coach, on croit toujours dans le maintien “.

 

L’équipe de Guingamp a encore toutes ses chances de se maintenir, étant donné que les équipes de devant ne gagnent pas beaucoup de matches, mais les “Rouge et Noir” ont intérêt d’amasser un maximum de points pour espérer rester dans l’élite du football français. Nous remercions les Roud Boys, Kalonista, Philippe et Tevez d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. Vous pouvez retrouver leur Twitter ci-dessous :

 

 @RoudBoys 

 @DernierDeLigue1

@Kalonista

@Tevez29EAG

 

A propos de l'auteur

Fan de catch et de Formule 1 ! Fier supporter de Guingamp !

Poster un commentaire

ultricies ipsum quis, vulputate, eleifend sit pulvinar Praesent ut felis venenatis in