Catch

Entretien avec Drew McIntyre : “J’ai des affaires à régler avec Roman Reigns”

Drew McIntyre

À quelques heures de la draft, Drew McIntyre est venu nous partager ses objectifs, ses envies, et son ressenti par rapport aux changements que cette dernière pourrait apporter. Il nous a également partagé son retour à la maison et sa venue à Paris. Enfin, il envoie un message fort à Big E, qu’il est venu défier à Raw. 

 

We Sport : Lundi vous êtes venu à Raw challenger Big E pour son titre de la WWE. Cependant, il a battu Bobby Lashley deux fois ce mois-ci et le All Mighty vous a battu trois fois cette année. Êtes-vous sûr de pouvoir battre Big E ? 

Drew McIntyre : C’est mon intention. J’avais dit après ma défaite à Hell in a Cell contre Bobby Lashley à cause de MVP que je n’aurais pas d’autres matchs pour le titre de la WWE tant qu’il serait champion. À la seconde où il a perdu son titre, je devais être à Raw pour me positionner tout de suite. Cependant, lorsque Big E a gagné son titre, je devais partir plus tôt pour l’Europe. Donc cette semaine, c’était le premier Raw où j’ai pu révéler mes intentions et mon envie de reprendre mon titre de la WWE. Après, je félicite Big E pour sa victoire et le titre. Il le mérite, il a travaillé dur. Je l’ai vu depuis la FCW, NXT, avec le New Day, il est très apprécié dans les vestiaires et par le public et il mérite d’être champion.

MAIS, je veux reprendre mon titre et je voulais que ce soit clair pour lui. Cela ne signifie pas que ça sera pour tout de suite. Je m’en fiche si je dois battre toutes les superstars de Raw, mais cela fait clairement partie de mes intentions.

WS : La Draft se déroule ce vendredi soir à SmackDown. Préférez-vous rester à Raw et continuer de vous concentrer sur Big E ou de bouger à SmackDown et poursuivre votre histoire avec Roman Reigns, car il semble que vous avez quelques comptes à régler ? 

DM : Bien sûr qu’il y a des comptes à régler. Je ne sais pas. J’ai toujours été à Raw depuis mon retour chez WWE en 2018, je me sens comme à la maison. Ça serait bizarre de changer de show mais en même temps excitant de relever un nouveau défi. Après, je viens de parler de mes intentions d’aller confronter Big E et de récupérer mon titre de la WWE. Je ne sais pas si je serais drafté à SmackDown mais si c’est le cas, je viendrais pour Roman.

WS : Avec quelles superstars du vestiaire actuel de SmackDown aimeriez-vous partager le ring ? 

DM : J’ai plusieurs superstars en tête. Si on prend en compte le roster actuel (sans compter la draft), j’aimerais me battre avec Seth Rollins. J’ai des affaires à régler avec Roman. Nous avons une bonne alchimie aussi, qu’il soit gentil et moi méchant ou inversement. Je pense à Edge également. Nous n’avons pas eu d’interactions depuis le Rumble où il est revenu et sa retraite en 2011. On a fait le tour du monde ensemble, j’ai grandi avec lui, il a été mon mentor, j’aimerais vraiment me confronter à lui. Surtout qu’il est une légende donc le match serait fantastique, et personnellement ça serait quelque chose d’incroyable pour moi. Cesaro et moi n’avons jamais combattu à la WWE. Voici les noms au sommet de ma liste.

WS : La WWE est venue en Europe la semaine dernière. Vous êtes retourné en Écosse. Qu’est-ce que ça fait d’être de retour à la maison ? 

DM : C’était incroyable. Cela faisait trois ans que je n’étais pas rentré. Quand je suis arrivé, j’ai embrassé le sol. L’équipe des réseaux sociaux de la WWE l’a filmé. Tout le monde en Écosse me disait “Pourquoi tu fais ça, tu ne te rends pas compte comment c’est sale ?”. J’étais tellement heureux de revoir mon pays, ma famille, mes amis, mes neveux. Combattre chez moi, dans le Main Event à 30 minutes de là où j’ai grandi m’a fait remonter beaucoup d’émotions et j’ai littéralement embrassé le sol.

WS : Puis, vous avez débarqué à Paris, mais pas pour catcher. Qu’avez-vous fait ? 

DM : J’ai participé au “Global Citizen Event”. J’ai tenu un discours sur le dérèglement climatique, la pauvreté dans le monde et la vaccination. Ce sont des causes très importantes. Il y avait des grands influenceurs, qui venaient des quatre coins du monde. Je ne réalisais pas à quel point la gravité de la situation était importante. Je parlais à ma femme avant de monter sur scène, et voir autant de jeunes personnes dans la foule était vraiment quelque chose d’impressionnant car ce sont eux qui vont faire la différence et sauver le monde. On doit changer nos manières de faire et ce dès maintenant pour que nos enfants aient un monde en pleine santé.

WS : Ces derniers jours, on vous a vu parler de votre première musique “Broken Dreams”. Savez-vous si ce thème reviendra et si oui, quand ? 

DM : Je ne sais pas quand, mais j’ai quelques idées pour des pay-per-view. Je suis sûr que cela va arriver, j’y crois dur comme fer. Je ne sais pas quand, mais cela se fera au bon moment, au bon show. Dans ma tête j’aimerais bien pour WrestleMania, peut-être pas l’entrée entière, mais comme pour Edge à SummerSlam. D’abord l’entrée du Brood et ensuite sa musique actuelle. J’entends les fans depuis des années parler de la musique et témoigner de leur amour pour celle-ci. J’ai vu une chose, c’est que tout le monde adore la musique et tout le monde connait chaque mot des paroles. Quand j’aurais convaincu les officiels de la WWE de la remettre, je leur dirais que les fans chanteront en même temps. S’ils ne connaissent pas les paroles, je me sentirai comme un idiot. Donc tout le monde a intérêt de connaître les paroles.

WS : Il y a deux semaines, NXT a totalement changé. Cela s’appelle NXT 2.0. En tant qu’ancien champion NXT, regardez-vous toujours le produit et que pensez-vous de cette évolution ? 

DM : Je regarde NXT chaque semaine, sauf le dernier épisode car j’étais en Europe. Mais j’ai live-tweeté le premier épisode de NXT 2.0. C’est incroyable ce que fait NXT depuis tant d’années. Ce show a toujours été différent. C’est la troisième brand même si c’est très différent de Raw et SmackDown. Des superstars ont retenu mon attention lors du premier épisode de 2.0 comme Bron Breakker. Le monde parle de lui maintenant. De plus, je pense qu’il est bien entouré à NXT pour le guider et lui permettre de garder les pieds sur terre. Il fait tout bien, il a le look, il est badass, il ressemble vraiment à un Steiner (il est le fils de Rick Steiner n.d.l.r.) mais c’est un Breakker.

WS : Un catcheur de NXT avec qui vous aimeriez vous battre ? 

DM : WALTER. Je vais le dire encore. Je sais qu’il est à NXT UK mais il voyage aussi aux États-Unis. C’est la personne que je dis à chaque fois. Un match entre nous deux m’excite beaucoup. Quand le temps sera venu, moi et WALTER aurons un match.

WS : Dernière question pour vous, nous savons que vous êtes un grand fan de foot, mais nous ne savons pas quelle équipe vous supportez .

DM : Je n’en parle pas autant que je le voudrais mais je supporte les Glasgow Rangers. Je suis fan depuis que je suis enfant. La moitié de ma famille est pour les Rangers, l’autre pour les Celtics. Il s’agit d’une grande rivalité de famille. Quand je regarde dans le passé, quand je suis arrivé chez WWE, les Rangers étaient en dernière division et chaque année où je progressais, les Rangers aussi. Quand j’ai gagné mon titre de la WWE, ils ont enfin remporté le championnat une nouvelle fois. C’était vraiment cool de voir les Rangers revenir vers les sommets en même temps que moi. Lorsque j’étais là-bas la semaine dernière il y avait un match des Rangers mais je ne pouvais y aller car je devais Main Eventer le show WWE, mais la prochaine fois, j’irais voir les Rangers.

Merci à Drew McIntyre pour son temps et à la WWE de nous avoir permis cette entrevue très sympathique. Cette nuit, c’est la première soirée de la Draft 2021 à SmackDown. Show à ne rater sous aucun prétexte sur la Fox cette nuit à partir de 2h ou ce samedi soir à 21h sur AB1 en compagnie de Christophe Agius et Philippe Chéreau. 

Crédit photo : WWE

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire