Espagne

Espagne – Portugal : un match amical de prestige

Ce soir, l’Espagne et le Portugal s’affrontent lors d’un match de préparation à l’Euro au Wanda Metropolitano à Madrid. Le match commence à 19h30 et est à suivre en direct sur W9. La dernière rencontre opposant ces deux équipes remonte au 7 octobre 2020 et s’était terminée sur un 0-0, également en match amical.

L’Espagne, une équipe en reconstruction

Lors du dernier Euro en 2016, le parcours de la Roja s’est arrêté prématurément en huitièmes de finale face à l’Italie qui avait gagné 2-0. Depuis leur sacre de champion d’Europe en 2012, les Espagnols n’ont plus réussi à dépasser les huitièmes de finale dans une grande compétition internationale (Coupe du monde, Euro). Emmenée par Luis Enrique, la sélection espagnole a cependant montré de quoi elle était capable en se qualifiant avec brio pour l’Euro, en terminant première de son groupe (8 victoires, 2 nuls). Elle a notamment dû affronter la Suède, la Norvège, la Roumanie, les Îles Féroé et Malte.

L'Espagne lors de son sacre à l'Euro 2012. ©Tony Gentile/Reuters

L’Espagne va devoir faire sans un cadre de l’équipe, Sergio Ramos, qui sera absent ce soir et à l’Euro. Blessé à de nombreuses reprises avec le Real Madrid cette saison, l’habituel capitaine n’a pas été convoqué par Luis Enrique. Le sélectionneur de l’Espagne s’appuie sur de jeunes joueurs pour participer à cet Euro, comme Eric García, défenseur de Manchester City (20 ans), Pedri, milieu de terrain du FC Barcelone (18 ans) ou encore Ferran Torres, attaquant de Manchester City (21 ans).

La moyenne d’âge du groupe est de 26 ans. Le Portugal va donc affronter une équipe pleine de fougue et de vivacité ayant tout de même de l’expérience. Des joueurs plus âgés et plus aguerris seront présents à l’instar de Sergio Busquets et Jordi Alba évoluant tous les deux au FC Barcelone, et ayant 32 ans chacun, ou encore Koke (Atlético Madrid, 29 ans), Thiago Alcântara (Liverpool, 30 ans) et Morata (Juventus, 28 ans).

Ce match contre le Portugal, un adversaire de taille, est un bon moyen pour l’Espagne de se préparer et de montrer ce qu’elle vaut avant de rencontrer lors des phases de poules de l’Euro la Suède, la Pologne et la Slovaquie.

Le Portugal, une équipe solide

Le champion d’Europe en titre, après sa victoire en finale contre la France en 2016 (1-0), n’a sans doute qu’une idée en tête : le conserver. Éliminé dès les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2018, le Portugal a ensuite pu se consoler en remportant la 1re édition de la Ligue des nations. Contrairement à l’Espagne qui a parfaitement réussi ses matchs de qualification à l’Euro, les joueurs de Fernando Santos n’ont terminé qu’à la deuxième place de leur groupe derrière l’Ukraine (5 victoires, 2 nuls, 1 défaite). Rien d’inquiétant pour le Portugal qui s’est ensuite ressaisi pour les qualifications à la Coupe du monde 2022 et qui est pour l’instant premier de son groupe juste devant la Serbie. 

Le Portugal lors de son sacre à l'Euro 2016. ©Matthias Hangst/GettyImages

Le Portugal va être emmené par son capitaine, Cristiano Ronaldo, en très grande forme cette saison. Il a été élu une nouvelle fois meilleur buteur de Serie A avec la Juventus. Le sélectionneur, Fernando Santos, a un large choix en attaque notamment grâce à des joueurs performants comme Diogo Jota (Liverpool), André Silva (Eintracht Francfort) ou encore João Félix (Atlético Madrid). Au milieu de terrain, le Portugal va pouvoir compter sur deux colosses, Bruno Fernandes (Manchester United), Bernardo Silva (Manchester City). Rúben Dias (Manchester City) sera l’un des piliers de la défense. Sur le papier, l’équipe portugaise paraît plus expérimentée et plus solide qu’une équipe espagnole qui semble être toujours en transition.

Le Portugal doit faire bonne impression s’il veut faire douter un tant soit peu la France qu’il rencontrera le 23 juin prochain lors des phases de poules de l’Euro. Il devra aussi affronter l’Allemagne et la Hongrie dans ce « groupe de la mort ».

Crédit photo une : ©GettyImages
Dernières publications
To Top