Ça roule…

Essais libres : Verstappen en tête mais dans le mur

Max Verstappen a signé le meilleur chrono des essais libres du GP de Belgique. Il devance les deux pilotes Mercedes Bottas et Hamilton.

 

FP1 : Bottas devant Verstappen, Hamilton au fond du classement

Valtteri Bottas a signé le meilleur temps de cette première séance d’essais à Spa. Avec un chrono de 1:45.199, il devance Max Verstappen (+0.164s) qui, malgré le fait qu’il soit chaussé des gommes tendres, n’a pas réussi à aligner les trois secteurs bout à bout. Derrière eux, on retrouve Pierre Gasly (3e, à +0.500s), les Ferrari de Leclerc (4e, à +0.619s) et Sainz (5e, à +0.736s), ainsi que Sergio Pérez (6e, à +0.928s). Quid de Hamilton ? Le septuple champion du monde anglais ne se classe qu’au 18e rang (+3.025s), se plaignant de ne pas avoir de bonnes sensations au volant de sa Mercedes.

Le classement de la FP1 – Crédit image : @F1

Cette séance a débuté sur une piste très légèrement humide. De ce fait, les pilotes ont fait quelques tours d’installation à rythme faible avec des gommes intermédiaires, avant de se lancer vraiment avec des gommes slick. Sur une piste froide et peu abrasive, on a pu assister à quelques figures, notamment de la part du vétéran du plateau Kimi Räikkönen. Le Finlandais a perdu le contrôle de son auto à la sortie du premier virage. Il a aussi été surpris à l’entrée des stands, en venant lécher le mur après une glissade.

 

FP2 : Verstappen devant d’un souffle… mais aussi dans le rail

Max Verstappen a signé le meilleur chrono de la journée en 1:44.472. Il devance de peu les deux Mercedes de Valtteri Bottas (2e, à +0.041s) et Lewis Hamilton (3e, à +0.072s). Fernando Alonso, qui a essayé une nouvelle caméra télévisuelle à l’intérieur de son casque, signe quant à lui le 4e chrono (+0.481s), juste devant Pierre Gasly (5e, à +0.493s). Alonso et Sergio Pérez ont d’ailleurs été confirmés dans leur baquet respectif pour la saison prochaine, en marge de cet évènement.

Le classement de la FP2 – Crédit image : @F1

Si la première séance fut plutôt calme, la seconde a connu deux interruptions au drapeau rouge. Une première fois pour sortir la voiture de Charles Leclerc : le Monégasque a perdu le contrôle de sa monoplace au virage des Combes et a endommagé la suspension avant gauche. La seconde interruption a été pour retirer l’épave d’une Red Bull, en l’occurrence celle de Max Verstappen. En effet, le Batave a perdu lui aussi l’arrière de son auto quelques mètres plus loin que Leclerc, endommageant sa suspension arrière droite. Cet interruption a entraîné la fin de la séance.

 

Malgré cet incident, le duel a repris entre Verstappen et Hamilton, entre Red Bull et Mercedes. Avec des écarts aussi faibles, la lutte promet d’être intense, surtout si les conditions climatiques se détériorent encore une fois. On se retrouve pour les qualifications demain après-midi, sur We Sport.

Crédit image une : @F1

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire