Esport

EUM : UCAM et la Karmine Corp poursuivent leur chemin

EU Masters

Des Espagnols faciles et une Karmine Corp bousculée mais qualifiée, retour sur les premières affiches des quarts de finale des European Masters.

UCAM sans fioriture

Aucune surprise dans ce premier quart de finale de la journée, avec les Espagnols de UCAM qui n’ont laissé aucune chance aux Mkers. Dès la première rencontre, les Italiens ont pris la foudre face au premier du groupe C qui a fait parler la poudre. Très rapidement, ceux qui arrivaient invaincus avant ce BO3 ont montré les muscles, amassant les kills (16 au total) et creusant peu à peu l’écart aux golds (jusqu’à +13K). Si les Mkers tentent de résister en prenant un dragon et passent tout près d’un vol de Baron Nashor, UCAM a déjà trop d’avance et va aller conclure la game sur un push midlane après avoir récupéré ce dernier objectif neutre. La T3 mid tombe, les Mkers sont éliminés un par un – UCAM passant tout proche d'obtenir un pentakill – et UCAM peut tranquillement détruire le premier Nexus de la journée. 1-0 et première balle de match pour les Espagnols.

En situation de win or die, les Mkers ont joué crânement leur chance. Dès l’early game, les Italiens se battent, s’accrochent au golds et réussissent à prendre des kills sur les bonnes personnes. Si Doxy est dominé sur la toplane, ses coéquipiers dominent en bas de la carte à dix minutes de jeu et s’installent sur la midlane où la structure transalpine tente de progresser. UCAM domine aux golds et a récupéré deux dragons (aucune pour les Mkers), mais les Italiens sont dans le match et progressent sur la carte à quinze minutes de jeu. Les champions d’Espagne empochent un troisième dragon, mais son homologue italien ne s’écrase pas et s’offre même et shot (manqué) pour un Baron Nashor quelques minutes plus tard. Le positionnement des Italiens est bon, mais ils finiront par commettre une erreur. Après avoir récupéré un premier dragon, les Mkers retentent un Baron Nashor qui sera volé par UCAM, les Espagnols récupérant plusieurs kills dans l’opération.

Cette erreur finira par coûter la game aux Mkers qui subiront les foudres des Ibériques sur la midlane, ces derniers obtenant un 4 pour 0 avant de détruire le Nexus. UCAM file en demi-finales en restant invaincu, malgré une surprenante résistances des Italiens dans cette deuxième et dernière manche du BO3.

La Karmine Corp se fait très peur

Le vainqueur du Spring Split 2020 de LFL est connu pour son agressivité, et ce n’est pas son début de quart de finale qui dira le contraire. Dès le début de la première partie, Adam, fidèle à lui-même, n’hésite pas à foncer sous une tourelle adverse pour récupérer le first blood avant de tomber quelques instants plus tard. La toplane semble être le point de contact cherché par la K-Crop qui inflige une deuxième mort à klowny, n’hésitant pas à laisser le premier dragon pour mettre à mal le joueur des SuppUp. Cinkrof joue avec les limites et la santé mentale de Kameto, aux commentaires de ce match, mais ses prises de risque sont payantes à l’image de son action aux alentours du dragon à douze minutes de jeu, objectif neutre que récupéreront ensuite ses coéquipiers.

Si la Karmine Corp partait assez largement favorite dans cette rencontre, le champion des Balkans est loin de se laisser abattre. Grâce notamment à de bons engages du support Mersa, les Serbes prennent des kills et des tourelles pour rester parfaitement dans la game. La K-Corp est bousculée et même derrière en midgame à vingt minutes de jeu, une première dans ces European Masters, et concède même un Baron Nashor quelques minutes plus tard. SuppUp joue avec agressivité et gêne fortement la K-Corp qui prend de plus en plus de retard dans cette partie. Les Serbes progressent énormément sur la midlane et s’offrent même l’inhibiteur après avoir récupéré plusieurs kills, mais il n’est pas encore temps de foncer jusqu’au Nexus. Malheureusement ce n’était qu’une question de temps car la K-Corp tombera quelques minutes plus tard, infligeant à la structure française sa première défaite dans la compétition.

Dans l’obligation de l’emporter, la Karmine Corp fait parler dès sa draft : Olaf pour Adam, Ryze pour Saken et un nouveau pick pour Cinkrof, les dés sont jetés. Encore une fois, la structure française insiste sur la toplane et klowny ne peut absolument pas respirer sur son Renekton qui ne compte que 17 CS après cinq minutes de jeu. Frustrés par la première manche de ce BO3, les protégés de Striker déroulent à l’image d’un play excellent de Targamas qui finira par apporter plusieurs kills à ses coéquipiers. Bis repetita quelques minutes plus tard avec de nouveaux kills au niveau de la botlane ; après dix minutes de jeu, la K-Corp a récupéré deux T1 et un dragon tout en comptant huit kills de plus que les Serbes (10-2) malgré un léger retard aux golds (-2K golds).

Bien dans sa partie, la Karmine Corp enchaîne les dragons et passe (largement) devant aux golds, profitant d’un excellent scaling. Patiente, la structure française met de la pression, prend de la vision et attend tranquillement un quatrième dragon possédant l’âme des océans. Les Français jouent bien et récupèrent ledit drake après un teamfight où xMatty jouera parfaitement le coup, rebondissant parfaitement après une première partie délicate. La K-Corp s’est définitivement réveillée et récupère un Baron Nashor dans le sillage d’un Saken déjà à huit kills et se met en position de finir la partie. Il suffira d’attendre quelques minutes pour que cela soit le cas et que le Nexus serbe tombe, permettant à la Karmine Corp de rester en vie et de forcer la manche décisive.

Après avoir tremblé, la K-Corp a donc fini par reprendre la situation en main et, à l'image d'une deuxième manche maîtrisée, les coéquipiers de Saken ont réussi à également prendre le dessus sur les Serbes lors de la troisième et ultime manche. Saken, justement, a encore une fois montré la voie aux siens sur son Ryze, comptant déjà six kills et 193 CS après dix-sept minutes de jeu.

Enervée, la Karmine Corp a montré les crocs et a snowball au fur et à mesure de la game pour finalement empoché la victoire finale dans ce BO3 en détruisant une deuxième fois de suite le Nexus serbe. Le blue wall a tremblé mais l'équipe du peuple est toujours en lice et retrouvera UCAM au tour suivant pour une place en finale des European Masters.

Rendez-vous dès demain pour la fin des quarts de finale avec le match de Misfits Premier face à BT Excel puis le choc 100 % allemand entre BIG et mouseports.

Crédit image en une : European Masters

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début