Euro 2020

Euro 2020 (Gr. B) – Le Danemark s’impose face à la Russie et arrache la qualification !

Dans un Parken Stadium survolté, le Danemark s’est imposé face à la Russie (1 – 4), profitant de la défaite finlandaise pour se qualifier à la deuxième place. 

Pour se qualifier, seule la victoire était envisageable pour le Danemark, tout en espérant une défaite de la Finlande et une différence de but suffisante. Côté russe, un simple match nul pouvait suffire.

Dès le début de la rencontre et sous l’acclamation de leurs supporters, les Danois lancent un match plein d’intensité, comme face à la Belgique, mais sans parvenir à se procurer d’occasion majeure. Bien en place depuis le début de la rencontre, c’est finalement la Russie qui se procure la première grande opportunité à la 17e minute. Lors d’une projection rapide vers l’avant, le Monégasque Aleksandr Golovin se joue d’une défense trop attentiste avant de buter sur Kasper Schmeichel avec une frappe plein axe.

Le Danemark prend l’avantage avant la pause

Après dix minutes sans occasion, c’est ensuite Pierre-Emile Højbjerg qui manque de peu le cadre et l’ouverture du score grâce à un boulet de canon passé tout proche du poteau droit de Matvey Safonof (28e). Mais c’est Mikkel Damsgaard qui donne finalement l’avantage au Danemark de l’extérieur de la surface (38e). D’une superbe frappe enroulée du pied droit, le jeune attaquant de 20 ans vient nettoyer la lucarne russe et embraser un stade en fusion avant la mi-temps (0 – 1).

Le geste parfait de Mikkel Damsgaard (1 – 0) / Crédit photo : AFP

Au retour des vestiaires, les deux équipes continuent de se livrer des duels acharnés avant de tomber dans un léger faux rythme. Mais juste avant l’heure de jeu, une immense erreur de Roman Zobnin offre le deuxième but du Danemark à Yussuf Poulsen (0 – 2, 59e). En voulant jouer en retrait pour son gardien, le milieu de terrain lance Poulsen seul face à la cage vide de Safonof, placé à gauche de son but.

Une dizaine de minutes plus tard, l’arbitre Clément Turpin siffle un pénalty pour la Russie, sanctionnant l’accrochage de Verstergaard sur Sobolev. Tout en sang-froid, le capitaine russe Artem Dzyuba le transforme, relançant un match palpitant (1 – 2, 70e).

Les Danois libérés en fin de rencontre

Dans les tribunes, le public réagit quelques minutes plus tard à l’ouverture du score de la Belgique contre la Finlande, synonyme d’une possible qualification danoise en cas de différence de but suffisante. À la 79e, Andreas Christensen vient libérer tout un peuple d’un missile imparable sous la barre transversale. Profitant d’un ballon repoussé devant la surface russe, le défenseur de Chelsea vient crucifier la Russie d’un but sublime (1 – 3).

Mais alors que les supporters continuent de célébrer le troisième but de leur équipe, Joakhim Mæhle quadruple la mise en se jouant de la défense adverse, rasant le poteau droit de Safonof d’une frappe à ras de terre imparable (1 – 4, 82e).

Après le malaise cardiaque bouleversant de Christian Eriksen face à la Finlande et un échec frustrant contre la Belgique, le Danemark termine donc deuxième du groupe B et se qualifie pour les huitièmes de finale de cet Euro 2020. 

Crédit photo à la une : AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire