Compétitions internationales

Euro 2020 (Gr.D) – Patrik Schick voit double et offre la victoire à la République tchèque contre l’Écosse

On avait prédit l'enfer aux Tchèques dans un Hampden Park de 12 000  personnes en furie, ce sont pourtant les hommes de Silhavy qui s'imposent 2-0 grâce à un doublé de Patrick Schick dans un match sensationnel. Absent depuis 1998 d'une compétition internationale, l'Écosse n'a pas à rougir de son match, mais le réalisme lui a joué des tours

Fighting spirit

Qui eût cru qu’une affiche opposant la République tchèque et l’Écosse, deux nations classées respectivement 40 et 44e au classement FIFA, offrirait un tel spectacle. L’intensité mise par les 22 acteurs de la rencontre rappelle à quel point le public apporte un supplément d’âme. Menaçants d’entrée, les hommes Steve Clark se sont heurtés à des Tchèques convaincus et sûrs de leurs forces. Andy Robertson, le capitaine de la Turtan Team, très en jambes sur con côté gauche, manque de peu d’ouvrir le score butant sur une claquette de Vaclík (31e).

Le bloc médian haut exercé par la République tchèque gêne McGinn dans sa capacité de relance pourtant essentielle aux Écossais. Appliqués et très inspirés techniquement notamment sur les côtés (Jankto et Masopust), les hommes de Šilhavý ouvrent la marque à la 42e minute par l’intermédiaire d’une tête décroisée de Patrik Schick à la suite d’une énième combinaison sur les côtés, 1-0.

Schick time

« What a goal » diraient les commentateurs de l’autre côté de la Manche devant ce but de génie de l’attaquant de la Narodni Tym, Patrik Schick, encore lui. Un magnifique lob du milieu de terrain (vidéo ci-dessous) qui vient punir un Marshall malheureux, et entérine dans son sillage les espoirs des supporters écossais. Une leçon de réalisme qui contraste avec la malchance des locaux, avec au total 18 frappes dont 5 cadrées, ils n’ont pas réussi à percer le bloc tchèque. Pourtant remplaçant à Séville, Toma Vaclík a livré une prestation exceptionnelle tout au long des 90 minutes, et a dégoûté les attaquants adverses.

L’addition aurait pu être encore plus salée si Marshall n’avait pas multiplié les arrêts de grande classe. Batailleurs jusqu'à la dernière seconde, les hommes de Steve Clark font la mauvaise opération du jour.

https://twitter.com/M26AL7/status/1404441063956398085?s=20

Grâce à ce succès acquis en terre écossaise, les hommes de Šilhavý prennent la tête du groupe D grâce à un goal average supérieur à l’Angleterre vainqueur de la Croatie hier. Audacieux et justes, les Tchèques iront défier les finalistes de la Coupe du monde 2018, tandis que le choc à Wembley entre l’Angleterre et l’Écosse s’annonce bouillant et déjà déterminant pour les Écossais.

Crédit image à la une : Reuters.

Dernières publications
To Top