Euro 2020

Euro 2020 : l’Italie accède au dernier carré

Dans le second quart de finale de l’Euro 2020, l’Italie s’impose face à la Belgique (2-1) et trouvera sur sa route l’Espagne en demies. Malgré la réduction de l’écart de Romelu Lukaku sur pénalty, les Diables Rouges quittent la compétition.

La renaissance italienne est bien là ! Après le fiasco de son absence au Mondial 2018, les Italiens se hissent dans le dernier carré de l’Euro 2020. Une performance inégalée depuis l’Euro 2012. L’Italie pensait ouvrir les festivités plus tôt dès la 13e minute avec Leonardo Bonucci, mais une position de hors-jeu de Giorgio Chiellini vient annuler le but. Les Belges sentent alors la menace et s’illustrent devant le but italien où Kevin De Bruyne frappe de la patte gauche. Une sublime parade de Gianluigi Donnarumma vient préserver sa cage (22e). Rebelote à la 26e minute où le Mancunien réalise la même action à nouveau stoppée par le gardien de la Squadra. Cette Squadra Azzura va véritablement lancer la rencontre en sa faveur lorsque Nicolò Barella passe la défense belge et vient remporter son duel face à Thibaut Courtois (1-0). Il s’agit de son sixième but avec la sélection italienne.

Les Italiens ne se contentent pas de cela. Avec un jeu très offensif ; le chemin du but est à nouveau trouvé (44e). Cette fois-ci, le chef-d’œuvre provient du petit prince du Napoli Lorenzo Insigne. Sa frappe enroulée est son second but dans cet Euro (2-0). Le plus dur semble fait avant de regagner le vestiaire mais la Belgique reçoit une offrande pour réduire l’écart. Un pénalty est sifflé car Giovanni Di Lorenzo joue des bras pour mettre le Belge Jérémy Doku à terre dans la surface. Dans un face-à-face représenté par les deux clubs ennemis milanais, Romelu Lukaku marque son 60e but en sélection face à Gianluigi Donnarumma (45e+1 ; 2-1).

Belges et Italiens contraints de faire sortir un joueur sur blessure

L’Italie est devant au coup de sifflet pour débuter le second acte. Cependant, la Squadra Azzura est mise sous pression au niveau de l’heure de jeu et Leonardo Spinazzola sauve son équipe sur une occasion en or pour les Diables Rouges (61e). Nouveau coup de pression où Romelu Lukaku rate de peu la balle pour remettre les compteurs à égalité ainsi que Thorgan Hazard qui est pris à contre-pied (69e). Alors qu’il venait de rentrer en jeu, le joueur belge Nacer Chadli est contraint de sortir sur blessure (72e). Les Italiens profitent de ce temps d’arrêt pour faire sortir Marco Verratti qui a été averti. Coup terrible pour l’Italie qui n’est pas épargnée par les blessures avec Leonardo Spinazzola qui se blesse seul, semble-t-il, au niveau du tendon d’Achille. Le Romain est contraint de sortir sur civière (80e).

Ces sorties viennent casser le rythme de fin de rencontre, les Belges se montrent plus offensifs pour arracher l’égalisation tandis que l’Italie surveille une opportunité à saisir en contre. En jouant de longs ballons dans le temps additionnel, les Belges n’arrivent pas à faire sauter le verrou italien. Dans une rencontre où le suspense aura été palpable jusqu’au bout, l’Italie se qualifie.

Crédit photo : Twitter @EURO2020

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire