Compétitions internationales

Euro 2020 : qui de la République tchèque ou du Danemark ira en demi-finales ?

On ne s’attendait pas forcément à voir cette opposition en quarts de finale de l’Euro 2020 il y a quelques mois. La République tchèque affronte le Danemark à Bakou à 18h. Une rencontre qui s’annonce alléchante. Car le moins qu’on puisse dire, c’est que ces deux sélections ont largement leur place à ce stade de la compétition !

 

Danish Dynamite is back

Absent des phases éliminatoires d’un Euro depuis 2004 (quarts de finale), le Danemark est peut-être l’une des plus belles sélections de l’été. D’abord parce qu’avant l’ouverture des quarts de finale, les hommes de Kasper Hjulmand étaient la seconde meilleure attaque de la compétition (9 buts), seulement devancés par l’Espagne (11 buts dont deux inscrits en prolongation contre la Croatie). Ensuite, parce que les performances de Joakim Mæhle, d’Andreas Christensen (dans son rôle hybride de défenseur central/milieu défensif à la relance) ou encore de Mikkel Damsgaard sont tout simplement excellentes depuis le début de l’Euro.

Non-qualifié en 2016, le Danemark a aujourd’hui l’occasion d’égaler les générations de 1964 et 1984 en se qualifiant pour les demi-finales d’un championnat d’Europe. Si tel est le cas, il ne restera que deux matchs. D’abord l’Ukraine ou l’Angleterre. Ensuite, l’Italie ou l’Espagne. Alors maintenant que la France est éliminée, on a peut-être tous un peu envie que le Danemark l’emporte. Parce que c’est beau à voir jouer. Parce que Christian.

Rêver un peu plus longtemps

Rêver, c’est bien le mot. Un rêve d’abord pour les Tchèques, habitués des championnats d’Europe mais qui n’ont pas vu la Coupe du monde depuis 2006 et ont vécu un Euro 2016 décevant (4e de son groupe avec un point). Un rêve aussi pour les joueurs, après avoir fait tomber les Pays-Bas, pourtant outsider légitime à la victoire finale. Mais Donyell Malen, pourtant auteur d’un bon match, a décidé de dribbler Vaclík. Mais Matthijs de Ligt, pourtant très solide, a décidé de stopper le ballon avec la main. Au final, c’est la meilleure équipe sur le terrain qui s’est qualifiée en quarts.

Il y a des symboles à ce rêve. Le premier qui vient en tête est évidemment Patrik Schick, qui n’a pas toujours rayonné cette saison en Bundesliga après un passage mitigé du côté de Rome. En grande forme, il a déjà inscrit quatre buts. Il n’est qu’à une seule unité de Cristiano Ronaldo qui est en tête du classement des buteurs. L’autre symbole, c’est le milieu Tomáš Souček. Recruté en janvier 2020 par un West Ham complètement dysfonctionnel, le Tchèque a stabilisé sa nouvelle équipe très rapidement. Auteur de 16 buts avec les Hammers en un an et demi, il a permis à son club de se qualifier pour la Ligue Europa. Ce n’était plus arrivé depuis une éternité.

Les compositions probables

République tchèque : Vaclík – Coufal, Čelůstka, Kalas, Boril – Holeš, Souček – Masopust, Barák, Ševčík– Schick.

Danemark : Schmeichel – Christensen, Kjær, Vestergaard – Wass, Højbjerg, Delaney, Mæhle – Braithwaite, Dolberg, Damsgaard.

 

Crédit image : AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire