Euro

Euro 2024 : N’Golo Kanté frustre Warren Zaïre-Emery

Le retour de N'Golo Kanté en équipe de France a chamboulé la hiérarchie et les équilibres au sein du milieu des Bleus. Au point de frustrer Warren Zaïre-Emery, assez loin dans la hiérarchie.

C'est une conséquence qui était presque attendue. En rappelant N'Golo Kanté pour disputer l'Euro 2024 (14 juin-14 juillet), les observateurs se doutaient bien que Didier Deschamps ne le laisserait pas sur le banc. Cette hypothèse s'est confirmée lors des matchs de préparation puis lors de l'entrée en lice de la France contre l'Autriche (1-0), où le milieu d'Al-Ittihad (Arabie saoudite) a été à chaque fois titulaire.

Rassurant sur sa capacité à répéter les efforts, Kanté a même été élu homme du match face aux Autrichiens. Il semble aujourd'hui indéboulonnable, même en cas de retour d'Aurélien Tchouaméni – blessé depuis le début de la préparation. Ce retour en grâce de “NG” a rebattu les cartes au milieu de terrain, où la hiérarchie – hors Tchouaméni – semble claire : le trio Grizemann-Kanté-Rabiot titulaire, puis Camavinga et Fofana en premières options.

Zaïre-Emery frustré

Si ces cinq joueurs pourraient avoir un certain temps de jeu au cours de la compétition, la donne est différente pour Warren Zaïre-Emery. Le milieu du PSG est clairement dernier dans la hiérarchie, et ne devrait presque pas jouer au cours du tournoi. Absent de la seconde partie de la mise en place de veille de match dimanche, avant d'affronter l'Autriche, le Parisien apparaît clairement comme un joueur de complément aux yeux de Didier Deschamps.

Vrai compétiteur, Zaïre-Emery n'apprécie forcément pas la situation. Selon L'Equipe, le joueur a même laissé filtrer une forme de frustration ces derniers jours. Celle-ci pourrait augmenter au fur et à mesure du tournoi, si son temps de jeu s'avérait être nul lors des deux dernières rencontre de la France en phase de poules (Pays-Bas le 21 juin, Pologne le 25 juin).

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut