European Basketball #10 : l’ASVEL continue sa série noire

0
Ligue 1

Un ASVEL qui s’enlise chez les hommes et perd encore chez les femmes, alors que toutes les équipes françaises engagées en Eurocup féminine se sont qualifiées pour la phase finale.

L’ASVEL défait chez la lanterne rouge :

L’ASVEL va mal, surtout à l’extérieur, mais affrontait un Zentih St Petersbourg sans victoire à domicile et dernier du classement. Pourtant, ce sont bien les russes qui se sont imposés, profitant d’un trou d’air des joueurs de Zvevdan Mitrovic dans le 3e quart-temps. Les coéquipiers d’Andrew Albicy (3 pts, 1 rbd, 2 ast) ont tiré profit d’une baisse d’intensité en défense de leurs adversaires pour refaire leur retard et passer devant au score, un avantage qu’ils ne lâcheront presque plus de la rencontre. L’ASVEL, dont aucun joueur n’a dépassé la barre symbolique des 10 points, s’enlise en bas de classement et enchaîne un 4e revers consécutif dans la compétition. De son côté le Zenith enregistre son 1er succès à domicile mais reste dernier au classement.

Triple ration de prolongations :

Beaucoup de matchs serrés en cette 12e journée d’Euroleague. Dans un duel entre deux équipes à égalité au classement, le Fenerbahçe de Nando De Colo (18 pts) a disposé de l’Alba Berlin en prolongations. L’apport de Kostas Sloukas (23 pts, 10 ast) pour le club turc a été décisif dans le temps supplémentaire. Match également très serré entre le CSKA Moscou et le Zalgiris Kaunas, une rencontre qui s’est également décidé après prolongations. Dominateurs en 1ère période, les lituaniens ont vu les moscovites revenir puis passer devant en 2e mi-temps, avant d’arracher une prolongation. Prolongation qui sourira aux russes. Enfin, dans le choc 100% grec entre l’Olympiakos et le Panathinaïkos, l’issue s’est également décidé après prolongations. Ce sont finalement les coéquipiers de l’étincelant Tyrese Rice (41 pts) qui l’ont emporté et qui consolide ainsi leur 6e place.

Dans les autres résultats, les quatre équipes en tête du classement ne se sont pas fait surprendre et se sont imposés. Opposé à Baskonia, le leader, l’Anadolu Efes, s’est largement imposé (+25) en dépassant la barre des 100 pts. Respectivement 2e et 3e, Barcelone et le Real Madrid se sont aussi imposés en dépassant les 100 pts. Les catalans ont battu le Khimki Moscou dans le sillage d’un très bon Nikola Mirotic (28 pts, 9 rbd), tandis que les catalans ont battu Valence malgré les 41 pts du duo Jordan Loyd / Mike Tobey. À noter également que Fabien Causeur a inscrit 16 pts pour le Real. Le Maccabi reste de son côté 4e après son succès tranquille face au Bayern Munich (+22). Enfin, l’olimpia Milano continue sa chute au classement après sa défaite face à Belgrade et se retrouve désormais 7e.

Bourges écrasé, BLMA inspiré :

Alors que les berruyères restaient sur six victoires consécutives toutes compétitions confondues, elles sont redescendues sur terre face à Ekaterinburg. Sur le parquet des tenantes du titre, elles n’ont su résister que dans le 3e quart-temps. Une lourde défaite (+39) qui ne les éjecte pas pour autant du top 4 dans la poule A. Dans le groupe B, Lattes-Montpellier a créé la surprise en s’imposant face au Fenerbahçe. Malgré les gros matchs de Cecilia Zandalasini (25 pts) et d’Alina Iagupova (20 pts, 8 rbd, 6 ast), les joueuses du BLMA ont su résister au retour des turcs en fin de rencontre. Cette victoire leur permet de revenir à hauteur de leurs adversaires du soir en tête du groupe. Par ailleurs, l’ASVEL s’est fait surprendre à domicile par l’Arka Gdynia et voit les polonaises passer devant elles au classement. Les villeurbanaises n’ont pas pu répondre aux 29 pts de Maryia Papova et à la belle performance de Barbora Bàlintovà (22 pts, 9 ast).

Une logique plutôt respectée :

Dans le groupe A, la logique a été respectée dans toutes les rencontres. Opposé au Reyer Venezia, dernier du groupe, l’USK Prague s’est imposé grâce à un gros 1er QT (22-6). Même chose pour les russes de Nadezhda, désormais 3e du groupe, qui se sont plus difficilement imposées face au TTT Riga, bloqué à une seule victoire. Enfin, les belges de Braine n’ont pas fait dans le détail face à Cukurova en s’imposant de 31 pts. Olesya Malashenko (24 pts, 5 rbd) et Celeste Trahan-Davis (24 pts, 16 rbd) ont largement contribué à ce succès.

Dans le groupe B, Schio a eu beaucoup de mal à s’imposer face à l’Uni Girona. Menées pendant près de trois quart-temps, les coéquipières de Sandrine Gruda (9 pts, 5 rbd) ont fini par prendre l’avantage dans l’ultime reprise et ne l’ont plus lâché. Magali Mendy s’est une nouvelle fois montré précieuse pour Gérone, finissant co-meilleure marqueuse pour son équipe avec 14 pts. Par ailleurs, le Dynamo Kursk n’a laissé aucune chance à l’Euroleasing Sopron en s’imposant de 29 pts. Les russes ont été dominatrices tout au long de la rencontre et se relance après plusieurs semaines compliquées, aussi bien en Euroleague qu’en championnat.

100 % de qualification :

On s’en doutait déjà la semaine dernière, mais c’est désormais confirmé : les trois équipes françaises engagées en Eurocup féminine se sont qualifiées pour la phase finale de la compétition. Déjà assuré de sa 1ère place, Basket Landes s’est tout de même imposé face à Miskolc. Les landaises sont directement qualifiées pour les 8e de finales, et rencontreront soit Cadi La Seu, soit Sint-Katelijne-Waver. Dans le groupe J, Charleville s’est largement imposé sur le terrain de Fribourg (+39) et conserve donc sa 1ère place. Les Flammes Carolo seront accompagnées en phases finales par Roche Vendée, qualifié grâce à la défaite des allemandes et à sa victoire face à Liège. Les vendéennes affronteront Besiktas en 16e de finales, et pourraient retrouver Charleville au tour suivant en cas de victoire.

Dijon récupère la tête, Strasbourg se relance :

Restant sur deux défaites de rang, Dijon devait se relancer face à Besiktas. Et les dijonnais n’ont pas fait dans le détail en s’imposant de 27 pts sur le parquet des turcs. La JDA a pu s’appuyer sur David Holston (15 pts, 13 ast), futur All Star en Jeep Élite, et LaMonte Ulmer (23 pts, 8 rbd, 5 ast), meilleur marqueur du match. Avec ce succès, Dijon récupère la tête de son groupe, profitant du faux pas de Bonn face au PAOK. Dans le groupe A, Strasbourg s’est relancé en battant Turk Telekom sur leur parquet. La SIG est 6e à égalité avec le 4e. Enfin, Pau s’est fait corrigé à domicile face à Bandirma (+20), et occupe toujours la dernière place du groupe B.

La liste des résultats :

Euroleague (H) J12 :

CSKA Moscou 85-82 Zalgiris Kaunas (OT)

Maccabi Tel Aviv 77-55 Bayern Munich

Olimpia Milano 67-77 Étoile Rouge Belgrade

Real Madrid 111-99 Valence

Khimki Moscou 94-102 Barcelone

Zenith St Petersbourg 75-70 ASVEL

Fenerbahçe 107-102 Alba Berlin (OT)

Panathinaïkos 99-93 Olympiakos (OT)

Baskonia 77-102 Anadolu Efes

Euroleague (F) J6 :

Ekaterinburg 86-47 Tango Bourges

Nadezhda 69-61 TTT Riga

Dynamo Kursk 78-47 Euroleasing Sopron

Braine 90-59 Cukurova

Reyer Venezia 50-77 USK Prague

BLMA 76-74 Fenerbahçe

ASVEL 71-87 Arka Gdynia

Schio 58-55 Uni Girona

Eurocup (F) [Poules H et J] J6 :

Basket Landes 81-66 Miskolc

PEAC-Pecs 55-71 Cadi La Seu

Fribourg 59-98 Flammes Carolo

Liège 58-74 Roche Vendée

LDC (H) [uniquement clubs FR] J7 :

Besiktas 65-98 JDA Dijon

Élan Béarnais 76-96 Bandirma

Turk Telekom 75-83 SIG Strasbourg

Semaine convaincante en Eurocup féminine, mais moins positive dans les autres compétions. Espérons un meilleur bilan globale la semaine prochaine, une semaine qui sera marquée par le déplacement périlleux des filles de l’ASVEL sur le parquet du Fenerbahçe.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here