European Basketball #8 : double chute pour l’ASVEL

Invaincu à domicile, l’ASVEL a chuté deux fois en l’espace d’une semaine. Nanterre a de son côté surpris en Euroleague, tandis que les clubs en LDC se sont tous inclinés.

L’Astroballe, forteresse prenable :

Avec deux journées d’Euroleague en une semaine et deux matchs à domicile, l’ASVEL avait une belle occasion de s’établir dans le top 8. Occasion totalement manquée. Tout d’abord, les villeurbanais accueillaient l’Anadolu Efes pour le compte de la 9e journée. Un match disputé où l’ASVEL n’a pas à rougir de sa performance, mais qui s’est soldé par une défaite. Les turques ont entraîné leurs adversaires sur un match offensif, emmenés par Shane Larkin (19 pts) et Rodrigue Beaubois (16 pts), et l’ASVEL n’a pas pu résister.

Lors de la 10e journée, les joueurs de Zvevdan Mitrovic avaient l’occasion de relancer la machine face au Fenerbahçe. Une équipe mal en point (2 victoires avant ce match) et privée de Nando De Colo. Et pourtant, les turques se sont montrés solides derrière les 17 pts de Derrick Williams et une belle performance de Vladimir Stimac (21 pts, 8 rbd) pour aller chercher la victoire. Deux défaites pour l’ASVEL qui vient ternir un début de saison très encourageant en Euroleague.

Les espagnols dominent les russes épisode 1 :

Avant cette victoire, Fenerbahçe restait sur une lourde défaite lors de la 9e journée. En effet, le club s’était incliné 89-63 face à Barcelone qui consolidait ainsi sa place de leader. Par ailleurs, les autres clubs espagnols se sont aussi illustrés. En effet, Valence a battu le Zenith St Petersbourg (94-90), tandis que le Real Madrid a étrillé le Khimki Moscou (+28) et que Baskonia a fait tombé le CSKA Moscou derrière les 22 pts de Tornike Shengelia. Les clubs espagnols ont donc remporté tous leurs matchs dont trois confrontations directes face à des clubs russes. Les russes finissent donc cette journée avec un zéro pointé.

Dans les autres résultats, le Panathinaïkos s’est imposé sur le fil face au Zalgiris Kaunas. Menés une grande partie du match, les lituaniens ne sont pas passé loin d’un retour en fin de match. L’autre club grec engagé dans la compétition, l’Olympiakos, s’est lui incliné en Bavière sur le parquet du Bayern Munich. Une victoire qui a suivi celle d’un autre club germanique, l’Alba Berlin, face à l’Étoile Rouge de Belgrade. Enfin, dans un choc de haut de tableau, l’Olimpia Mialno a battu le Maccabi Tel Aviv grâce à son duo Sergio Rodriguez (18 pts, 11 ast) / Luis Scola (20 pts, 7 rbd). Les 25 pts de Scottie Wilbekin n’auront pas suffi pour les israéliens.

Les espagnols dominent les russes épisode 2 :

La 10e journée aura presque été un calque de la précédente pour les clubs espagnols et russes. Trois confrontations entre clubs de ces deux pays, et trois victoires pour les espagnols à domicile. En outre, Valence a cette fois-ci battu le Khimki Moscou alors que Baskonia a dominé le Zenith St Petersbourg. De plus, le Real Madrid a porté sa série de victoires à cinq matchs en battant le CSKA Moscou, qui enchaîne donc une 2e défaite et sort du podium. On note aussi pour les clubs ibériques que Barcelone a réalisé un nouveau carton, en s’imposant de 23 pts face au Maccabi Tel Aviv. Nikola Mirotic a été un artisan majeur de ce succès (25 pts, 14 rbd).

Parmi les derniers du classement, l’Étoile Rouge de Belgrade est allé chercher une victoire sur le parquet d’un autre mal classé, le Zalgiris Kaunas. Au classement, les serbes reviennt à hauteur de l’Alba Berlin, défait assez largement (+19) sur son parquet par l’Olympiakos. Avec cette victoire, les grecs se rapprochent eux de l’autre club allemand, le Bayern Munich, battu à domicile par le Panathinaïkos qui intègre ainsi le top 8. Enfin, l’Olimpia Milano s’est incliné face à l’Anadolu Efes, qui profite de ce succès et des défaites de ses concurrents directs pour devenir dauphin de Barcelone au classement.

Nanterre surprend, Limoges s’enfonce :

Il reste encore un espoir de qualification pour Nanterre ! En déplacement à Kazan, alors leader du groupe C, les franciliens ont créé la surprise en s’imposant. Ils restent donc dans le coup et pourrait s’emparer de la 4e place en s’imposant face à deux adversaires directs lors des deux dernières journées, Cedevita Olimpija et Brescia. Cela sera en revanche beaucoup plus compliqué pour Limoges, bon dernier du groupe B après sa défaite à Beaublanc face au Lokomotiv Kuban. Une qualification semble même utopique au vu des deux derniers matchs qu’ils devront jouer, face à Venise et Belgrade, les deux leaders du groupe. Monaco a de son côté assuré sa qualification en battant le Maccabi Rishon, déjà éliminé.

Ulm et Rishon dehors, les autres espèrent :

Alors qu’on jouait la 8e journée, deux équipes sont officiellement éliminées. En plus du Maccabi Rishon, battu à Monaco, Ulm est aussi hors course après sa défaite face à Promitheas, malgré un double double de Killian Hayes (12 pts, 11 ast). Ces deux éliminations permettent de connaître tous les qualifiés dans le groupe A : il s’agit de Promitheas, la Virtus Bologne, le Morabanc Andorra et Monaco. Par ailleurs, on peut noter qu’Oldenburg a continué sa série de victoires en inscrivant plus de 100 pts face à Trento ou encore que l’Unicaja Malaga s’est incliné face à Galatasaray mais reste leader du groupe D.

À deux journées de la fin de la phase de poule, voici un petit point sur les équipes déjà qualifiés (Q) ou éliminés (E) dans chaque groupe :

– A : Maccabi Rishon (E), Monaco (Q), MoraBanc Andorra (Q), Promitheas (Q), Ulm (E), Virtus Bologne (Q)

– B : Partizan Belgrade (Q), Reyer Venezia (Q)

– C : aucune certitude

– D : Galatasaray (Q), Oldenburg (Q), Unicaja Malaga (Q)

Défaite puissance trois :

Semaine difficile pour les clubs français en Ligue des Champions. Face aux lituaniens de Lietkabelis, Strasbourg s’est incliné malgré les 20 pts de Gabe York. La SIG a notamment eu du mal à négocier sa fin de 2e quart-temps. Défaite également pour l’Élan Béarnais, battu en Belgique par les Antwerp Giants. Les pallois ont couru après le score pendant toute la rencontre, et n’ont pas réussi à faire la différence malgré les 25 pts de Nicolas de Jong. Enfin, Dijon a encaissé une 2e défaite consécutive dans la compétition en s’inclinant face à Bonn. Les allemands profitent d’ailleurs de cette victoire pour chiper la 1ère du groupe aux dijonnais.

La liste des résultats :

Euroleague (H) J9 :

Zalgiris Kaunas 85-86 Panathinaïkos

Alba Berlin 93-80 Étoile Rouge Belgrade

Bayern Munich 85-82 Olympiakos

ASVEL 84-90 Anadolu Efes

Olimpia Milano 92-88 Maccabi Tel Aviv

Real Madrid 104-76 Khimki Moscou

Valence 94-90 Zenith St Petersbourg

Barcelone 89-63 Fenerbahce

Baskonia 80-70 CSKA Moscou

Euroleague (H) J10 :

Zalgiris Kaunas 59-61 Étoile Rouge Belgrade

Alba Berlin 80-99 Olympiakos

Olimpia Milano 76-81 Anadolu Efes

Valence 89-84 Khimki Moscou

Bayern Munich 75-87 Panathinaïkos

ASVEL 72-88 Fenerbahce

Barcelone 96-73 Maccabi Tel Aviv

Baskonia 70-60 Zenith St Petersbourg

Real Madrid 97-81 CSKA Moscou

Eurocup (H) J8 :

Galatasaray 91-80 Unicaja Malaga

Cedevita Olimpija 73-62 Brescia

Unics Kazan 72-79 Nanterre 92

Tofas 73-80 Reyer Venezia

Darussafaka 92-86 Joventut

Promitheas 82-77 Ulm

Monaco 77-75 Maccabi Rishon

Oldenburg 108-88 Trento

Arka Gdynia 61-78 Buducnost

Partizan Belgrade 86-81 Rytas

MoraBanc Andorra 93-79 Virtus Bologna

CSP Limoges 77-92 Lokomotiv Kuban

LDC (H) [uniquement clubs FR] J6 :

SIG Strasbourg 63-66 Liekabelis

Antwerp Giants 74-69 Élan Béarnais

JDA Dijon 66-78 Bonn

Dure semaine pour l’ASVEL lors de ces deux journées d’Euroleague. Il faudra se rattraper la semaine prochaine avec un déplacement périlleux en Israël pour affronter le Maccabi Tel Aviv. La semaine prochaine sera aussi marquée par le retour du basket européen féminin.

(Crédits Image en Une : Le Progrès)

A propos de l'auteur

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire, tout comme le mot "Espoir" lorsque le sujet tourne autour des Knicks. Je considère Drew Brees comme un dieu et le Sport US comme ma religion.

Commentaires

Poster un commentaire

nec ipsum pulvinar in eleifend elementum