Social Media

European League : Montpellier et Toulouse manquent leur entrée

Le Montpellier Handball et le FENIX Toulouse jouaient ce 22 septembre leur tour préliminaire aller d’European Handbll League, la nouvelle compétition de l’EHF. Les deux clubs français n’ont pas gagné leur match respectif.

Le tirage au sort a réservé un gros morceau aux montpelliérains avec les Danois de Skjern, habitué des joutes européennes. La rencontre aller se disputait sur le sol danois devant un public éparpillé dans les tribunes, mais sans masque. Ce match n’est clairement pas celui des gardiens. Si Robin Paulsen Haug a réalisé un petit 23% d’arrêts, Bonnefoi et Sego sont restés bloqués à 9%, loin de leur niveau habituel. Sur le terrain, ce sont les locaux qui démarrent du bon pied. Jesper Konradsson met son équipe devant au score avec quatre réalisations dans les premières minutes (8-3 ; 10e).

Ce retard à l’allumage du MHB est compensé par la suite, grâce à Melvyn Richardson et Alexis Borges. Skjern est moins tranchant en attaque mais garde le lead à la pause (14-11 ; 30e). Le club double vainqueur de la Ligue des Champions réussit un 4-0 dès la reprise du jeu et revient complètement dans la partie. Ce match est vraiment une histoire de phase. Les Verts et Blancs reprennent dans la foulée leurs quatre buts d’avance et Montpellier court jusqu’à la fin du match pour rattraper son retard. Anders Eggert inscrit le but du K.O. à une minute de la fin (31-29 ; 59e). Lucas Pellas marque quelques secondes avant la sirène mais ça ne suffit pas. Défaite 31-30 au Danemark mais le match retour se disputera bien en France. Les Héraultais ont les capacités de renverser ce score.

Toulouse reste dans le match pour la qualification

Un peu plus tard dans la soirée, Toulouse retrouvait l’Europe avec une rencontre en Roumanie contre le Potaissa Turda. Un tirage abordable sur le papier, mais les déplacements en Europe de l’Est sont toujours difficiles à gérer.  Le match a également été prolifique. Les deux équipes se rendent coup pour coup. Tout au long de la première mi-temps, l’écart reste le même et les Toulousains font une petite différence juste avant la pause. Le score est de 17-15 après 30 minutes de jouer.

La seconde période est un copier-coller de la première. Le FENIX prend au maximum cinq buts d’avance mais perd rapidement cet avantage. Les visiteurs se font même peur en toute fin de partie avec un 33-31 pour les Roumains et quelques minutes à jouer. Goncalo Martins pense donner un avantage certain à Toulouse mais Iancu égalise à 18 secondes de la fin. Le match se termine sur un 35-35 et comme Montpellier, les Toulousains auront la chance d’évoluer à domicile pour le retour dans une semaine.

Rhein-Neckar assure, Benidorm et Silkeborg dans la douleur

10 autres rencontres étaient au programme hier soir mais seules neuf se sont disputées. Trebnje – Balatonfuredi a été reporté pour cause de Covid-19. Lors d’un déplacement à Holstebro, les Rhein-Neckar Löwen ont fait un grand pas vers la phase de poules avec une victoire de 6 buts (22-28). L’ancien joueur du PSG, Uwe Gensheimer a rendu copie parfaite : 9/9 au tir. C’était le match piège par excellence pour les Espagnols de Benidorm. Ils affrontaient les Autrichiens d’Aon Fivers, tombeurs surprise au premier tour preliminaire du Benfica Lisbonne. Sur leurs terres, ils ont dominé sans écraser. Le club de Vienne repart avec une défaite 34-31 et tout peut encore se passer au match retour.

Bjerringbro-Silkeborg était proche de se faire surprendre. Le championnat russe se densifie et le CSKA Moscou est un dangereux adversaire. Jamais menés de plus de deux buts, les Russes ont lâché dans le money-time. Le gardien Kasper Larsen termine avec un 42% et le club danois l’emporte 26-23. Il n’y a pas eu qu’un seul match nul en Roumanie hier. Le Dobrogea Sud, équipe de la ville de Constanta, a réalisé un bon match en tenant en échec le Sporting Portugal 27-27.

Les autres résultats

Gyöngyös (HON) – Füchse Berlin (ALL) : 23-25

Metalurg Skopje (MKD) – Kriens-Luzern (SUI) : 26-24

GOG (DAN) – Winterthur (SUI) : 33-24

Azoty-Pulawy (POL) – Kristianstad (SWE) : 24-25

Bidasoa Irun (ESP) – Nexe (CRO) : 30-27

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire