Angleterre

Everton s’impose à West Ham et peut croire à l’Europe

but de calvert lewin face à West-Ham. L'anglais célèbre son but

Duel de concurrents à l’Europe à l’Olympic Stadium entre West Ham et Everton. Les Hammers, 5es au classement avec 58 points, pouvaient se rapprocher du top 4 et espérer une fin de saison palpitante. Les Toffees, 8es avec 52 points, avaient l’occasion de pouvoir encore espérer accrocher la Ligue Europa en cas de victoire, en revenant à un point de Tottenham, et deux de leurs voisins de Liverpool.

 

Everton efficace en première période

C’est Everton qui se montre offensif d’entrée de jeu avec un bloc plutôt haut et quelques incursions dans le camp de West Ham. Les Toffees jouent trois corners d’affilée à la 6e minute. Le 3e se conclut par une tête de Calvert-Lewin qui passe au-dessus de la barre. Alors que la frappe de Lingard est déviée par un défenseur à la 22e minute de jeu, c’est Everton qui ouvre le score deux minutes plus tard. Le jeune Anglais Ben Godfrey lance son compère Dominic Calvert-Lewin en profondeur, qui conclut d’une belle frappe croisée pour tromper Fabianski. Everton mène 1-0.

Les Hammers répondent du tac-au-tac avec une frappe de Saïd Benhrama qui ne donnera rien, contrée par la défense adverse. Sigurðsson n’est pas loin de faire le break quelques minutes plus tard avec un beau coup-franc tiré dans la lucarne gauche du but. Fabiański s’emploie pour effectuer un arrêt et dévier la balle en corner. Les Hammers ont ensuite une autre occasion de marquer avec Jesse Lingard, l’homme en forme, mais sa frappe passe au-dessus de la barre. West Ham n’arrive décidément pas à cadrer. À la 39e, Benrahma reçoit un centre et est bien placé pour marquer de la tête mais sa frappe passe encore une fois au-dessus de la barre. Deux minutes après, nouveau coup dur pour West Ham : Manuel Lanzini sort sur blessure à la 41e et est remplacé par Bowen. West Ham aura eu des opportunités, mais n’aura cadré aucun tir lors de la première période. Les joueurs d’Everton eux, en auront cadré trois pour un but et rentrent aux vestiaires avec l’avantage, malgré une possession en faveur de West Ham.

 

West Ham se crée des occasions mais manque d’efficacité

Au retour des vestiaires, les Hammers subissent une nouvelle blessure et pas des moindres : le capitaine Aaron Cresswell sort à la 59e et Fredericks rentre à sa place. Les joueurs de David Moyes ne se laissent cependant pas abattre et après un beau mouvement collectif, Coufal est décalé sur la droite et envoie une frappe croisée qui heurte le poteau de Pickford. Plus les minutes passent et plus les joueurs de West Ham font le forcing. Ils multiplient les frappes et les occasions mais ne sont toujours pas assez précis. Malgré une seule frappe cadrée de Fornals, toutes les autres sont hors cadre. À la 78e minute, Coleman reprend un bon ballon de Calvert-Lewin dans la surface tout près du but de Fabiański. Alors qu’il est tout proche de mettre fin au suspense, l’Irlandais est repris par un beau tacle de Lingard qui effectue un superbe retour défensif. À la 84e minute, Richarlison est remplacé par Joshua King. À peine trente secondes après son entrée en jeu, le Norvégien reçoit un bon centre devant le but. Le gardien est battu mais sa frappe de la tête heurte le poteau, il était tout près d’éteindre West Ham. Les Londoniens poussent en fin de match mais les hommes d’Ancelotti sont bien en place. Coufal reprend un ballon avec puissance mais sa frappe n’est pas cadrée, encore une fois, et passe au-dessus des cages de Pickford. 

 

En s’imposant sur la plus petite des marges, c’est Everton qui fait la belle opération du soir. En effet, à l’issue du match, les Toffees reviennent à trois points de leur adversaire du jour et à un point de Tottenham, sachant que les hommes d’Ancelotti ont un match en moins. Alors que West Ham voit ses rêves de Ligue des champions s’envoler presque définitivement, Everton peut espérer accrocher la Ligue Europa, ayant Aston Villa, Sheffield et les Wolves comme prochains adversaires, avant de finir le championnat contre Manchester City.

 

Crédit photo : Everton F.C (twitter)

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire