EXCLU : Sylvain Guernalec nous présente le Catch Corner du Paris Manga – Sci-Fi Show !

Comme chaque année, les passionnés de pop culture se retrouveront au Paris Manga & Sci-Fi Show qui se tiendra à Paris les 16 et 17 février 2019, à la Porte de Versailles. Les fans de catch en ont désormais l’habitude, le salon qui fêtera sa 27e édition accueillera le Catch Corner, l’occasion pour les fidèles ou les curieux de notamment découvrir des shows en live et de rencontrer Kevin Nash, véritable légende de la WWE. À cette occasion, We Sport Fr sera présent sur les lieux, et Sylvain Guernalec, organisateur de l’événement, nous a accordé une interview pour présenter ce qui nous attend.

 

Tout d’abord, qu’est-ce que le Catch Corner du Paris Manga & Sci-Fi Show ?

Le Catch Corner, c’est un espace dédié au catch français et américain sur le salon Paris Manga et Sci-Fi Show. Ça s’adresse autant aux fans de catch, qui viennent édition après édition puisqu’on en a deux par an, qu’aux non-aficionados, les personnes qui découvrent un peu. Ce n’est pas un show de catch, c’est vraiment autour du catch, avec des thématiques. On a des tables de merchandising avec des produits dérivés, quatre shows de catch en l’espace de deux jours avec différentes organisations qui participent chaque année. On a des jeux, des rencontres avec des catcheurs etc…

 

Justement, quels ont été les retours des personnes qui ne sont pas nécessairement fans de catch et qui ont assisté à cet espace ?

Effectivement, des personnes n’étaient pas au courant qu’il y avait des fédérations françaises, qui organisaient des shows à côté de chez eux. Donc on sait que ça a converti des non-fans de catch à venir suivre le catch français, que ce soit avec l’APC, ATLAS ou d’autres organisations, des gens qui sont agréablement surpris par le niveau des catcheurs français. Ces personnes réalisent également qu’il y a tout un business et une partie événementielle autour du catch français et américain. On a des partenariats avec le promoteur des shows WWE en France, avec Freemantle qui édite les DVD. C’est pour ça que l’on a converti des gens qui pensaient qu’il n’y avait plus de catch, et qui grâce au Catch Corner se sont finalement dit, « tiens, le catch est diffusé sur AB1 et sur la chaîne L’Equipe toutes les semaines avec RAW et Smackdown, je vais regarder ce que ça donne. »

 

 

Comment s’est lancée la création du Catch Corner au Paris Manga ?

En 2010, j’étais rédacteur en chef du magazine Catch Evolution et j’avais constaté en regardant les couloirs du métro qu’un salon du nom de Paris Manga avait un tout petit thème catch. J’ai donc contacté à l’époque le responsable partenariat du salon, Yoann Boisseau, en lui disant que j’avais un magazine et que j’étais dans une optique de faire un échange de visibilité. Ce à quoi il a répondu favorablement, d’autant qu’il envisageait de consacrer un espace dédié au catch sur son salon, avec un ring, des catcheurs, permettre des rencontres, des photoshoot… Ça s’est matérialisé dès 2010 et on a bien dû faire sept ou huit éditions du Catch Corner, peut-être même plus, et on a eu du beau monde ! Christian, Lita, Sami Zayn, là on va recevoir Kevin Nash dans moins d’une semaine. On avait également fait un Catch Corner sans ring, mais sous forme de conférences avec Philippe Chéreau, Christophe Agius, moi-même en tant qu’ancien commentateur, Nadir Mohammedi, Jérôme Pourrut, Dick Riviere, Tristan Archer. En 2011, on avait eu Jonathan Gresham, qui est désormais à la Ring of Honor, et il y avait également la N’Catch, une ancienne fédération du nord de la France. On a également fait venir Afa Anoaʻi Jr (connu sous le nom de Manu à la WWE, NDLR), l’un des cousins de Roman Reigns, donc depuis on a eu plusieurs éditions du Catch Corner, avec du catch français, et souvent un invité US.

 

Justement, quel est votre meilleur souvenir après ces multiples éditions ?

J’ai beaucoup aimé l’édition dans laquelle nous avons fait venir Christian, et où l’APC était venue participer parce qu’au niveau de l’organisation, de la fédération française que nous avions eue, de l’accessibilité de l’invité, c’était excellent. Christian a été, et de loin, le guest le plus facile, le plus pro et le plus abordable… Jusqu’à ce que Kevin Nash vienne, et qui sait, l’expérience sera encore plus fun, avec toi notamment et d’autres !

 

Kevin Nash, invité d’honneur de ce Paris Manga & Sci-Fi Show les 16 et 17 février

 

Kevin Nash est en effet un énorme nom, mais comment arrivez-vous à attirer ces mégastars du catch en France ?

On n’a pas vraiment de mérite puisque les catcheurs deviennent des guests très recherchés sur les salons, que ce soit les Comic-Con ou d’autres événements de la sorte, les catcheurs ont de plus en plus le vent en poupe pour ce type de salons. Du coup, on ne fait que surfer sur cette vague-là parce qu’on a un salon qui fait venir Pamela Anderson, ou la distribution de MacGyver, de Parker Lewis, de Smallville, Superman, et donc des catcheurs, et des YouTubers. Bon je n’en connais pas la moitié, car mon univers c’est le catch (rire), mais je suis un peu fan de comics et je regarde la télévision comme tout le monde, donc quand Richard Dean Anderson (MacGyver et Stargate SG1) vient, on le remarque tous. Donc la distribution du Paris Manga, c’est la même que beaucoup de salons, à savoir de plus en plus hétérogène. C’est ça qui me plait ici, c’est un peu la réunion de pleins d’univers différents, donc c’est très varié et enrichissant, car on peut découvrir à tout moment, tout en orchestrant sur le Catch Corner. Mais j’ai une équipe ! Ce n’est pas un one-man-show, je peux citer Jérôme Pourrut, Pierrick Hulin, ou encore des gens comme Fabio Costantino de l’APC par le passé, Tristan Archer, Senza Volto. On a eu un affrontement triple menace avec ces deux derniers, et Tom La Ruffa, un combat qui n’avait jamais eu lieu en France. On a également présenté le combat revanche entre Tristan Archer et Senza Volto. J’étais à côté de Christian, et il m’a dit, « punaise, mais qui sont ces mecs ? ».

 

 

C’est drôle puisque lorsqu’on pense au Catch Corner, on imagine la joie des fans, mais les athlètes français doivent eux aussi être honorés de rencontrer des stars américaines ?

Mais totalement ! J’ai dit à Christian qu’il y en avait un qui avait participé au Cruiserweight Classic de la WWE (Archer, sous le nom de Clément Petiot en 2016, NDLR) et qui a l’avenir devant lui, et Christian a eu envie d’échanger avec eux. On a eu des moments vraiment forts. J’ai un autre exemple, la conférence publique de Sami Zayn. Quand tu l’entends dire « Moi, ce n’est pas les titres qui m’intéressent le plus, je veux faire de bons matches et donner du plaisir aux public », c’est fort. Moi je prends les questions des fans qui sont présents, et je ne fais que restituer cela en traduisant, mais je suis autant un fan qu’un organisateur, et c’est ça que je trouve extra.

 

Il y a une personnalité que vous rêvez d’accueillir au Paris Manga & Sci-Fi Show ?

Il y a une personne que j’ai déjà rencontrée parce que j’ai payé pour prendre des photos avec, et que je rêve d’interviewer, c’est Bret Hart, car c’est mon idole. J’adorerais également avoir Paul Heyman sur scène, car c’est une machine et un génie de mon point de vue. Sinon, Vince McMahon en rêve accessible, et je viens d’apprendre que l’Undertaker a enfin décidé d’accepter des bookings hors WWE, donc évidemment ce serait sensationnel.

 

Un dernier mot pour les fans de catch et les curieux qui seraient intéressés par le Catch Corner du Paris Manga & Sci-Fi Show ?

Tout d’abord, si ces personnes ont un ticket pour venir au Paris Manga, qu’ils passent sur le Catch Corner puisqu’on a des spectacles, de l’interaction avec les lutteurs, du merchandising, un guest qui parlera forcement aux gens comme toi et moi. Kevin Nash, c’est Big Daddy Cool Diesel, la nWo, la Kliq, la Main Event Mafia à la TNA, un Hall of Famer de la WWE tout simplement, un poids lourd du catch des années 1980. La scène française qu’on propose est super variée, j’ai envie de dire que si on est sur le salon, ce serait une connerie de ne pas venir. Et pour ceux qui viennent spécifiquement pour voir du catch et Kevin Nash, et qui ont donc l’habitude de participer à ce type d’événement, c’est pas cher payé. Lorsqu’on va dans un Comic-Con, un Wrestlecon, on le sait qu’on a un ticket d’entrée, et puis on paie pour voir des invités, ça fait partie aujourd’hui du lot des salons.

 

D’autant que c’est la seule activité de ce genre en France, consacrée au catch ?

Oui jusqu’à ce jour. Japan Expo fait venir du catch, du très bon catch, mais amener des Hall of Famer en France pour des conférences publiques et des rencontres avec les fans, avec un espace catch, on est les seuls, c’est factuel. Je suis donc très fier d’y participer, et de faire participer, notamment des personnes d’univers un peu différent.

 

We Sport Fr vous permettra de suivre le 17 février prochain le Catch Corner du Paris Manga & Sci-Fi Show comme si vous y étiez, par le biais notamment de notre compte Twitter. Tous les détails à retrouver ici concernant la présence de Kevin Nash.

Billetterie https://www.parismanga.fr/billetterie/

Suivez-moi sur Twitter : @BernardCls

A propos de l'auteur

Journaliste - À retrouver ici et ailleurs !

Poster un commentaire

Aenean odio Phasellus adipiscing mattis Sed venenatis,