F1

F1 : Alpine, Portimão comme lumière

Auteur d’un excellent week-end au Portugal, Alpine semble avoir progressé depuis Bahreïn. En difficulté depuis le début de la saison, les deux monoplaces ont marqué de beaux points lors du Grand Prix dimanche. Esteban Ocon et Fernando Alonso nous ont même gratifiés de beaux dépassements. 

Ce week-end peut-il rassurer Alpine après un début de saison compliqué ? L’écurie tricolore a retrouvé de la performance pour signer un très beau doublé P7 P8. Très à l’aise sur leurs deuxièmes relais les deux pilotes Alpine ont enflammé cette fin de course légèrement morose. Mais que faut-il retenir de leur performance ?

Le bon bilan de Portimão 

Ce dimanche, les deux pilotes ont réalisé leur meilleure performance cette saison. Esteban Ocon a décroché le premier top 6 de la saison. Après avoir impressionné en qualification en signant une P6 (meilleure qualif depuis Spa 2020), le Français semble avoir passé un cap. Plus libéré et agressif quand il le faut, le numéro 31 a nettement battu son coéquipier lors des deux dernières qualifications. Esteban Ocon confiait avoir constaté les progrès de l’écurie. “Je pense que nous avons atteint notre maximum aujourd’hui. Placer les deux voitures dans les points et se battre avec McLaren et Ferrari démontre nos progrès” a-t-il déclaré après le Grand Prix. L’optimisme était de mise également du côté de Marcin Budkowski. Le directeur exécutif de l’équipe Alpine a déclaré avant la course : “Nous aurons de petites évolutions après des essais réussis à Portimão, où nous avons amélioré des zones spécifiques de la voiture.”

Du côté de Fernando Alonso, c’est une deuxième qualification consécutive ratée. Éliminé en Q2, l’Espagnol a cependant réalisé une excellente course. Après un très long premier relais, le Taureau des Asturies nous a gratifiés de ses plus beaux dépassements pour enflammer la fin de course. Parti treizième, Alonso termine à une belle 8e place. Satisfait de sa performance en course il déclare après le Grand Prix : “C’était la première fois où je me sentais à l’aise pour attaquer fort. Je souhaite adresser un grand bravo à tout le monde dans l’équipe pour cette belle progression et je pense que cela aurait pu être encore mieux si nous étions partis plus haut sur la grille.” Les Alpine ont pu se battre avec les McLaren et les Ferrari à l’image des dépassements d’Ocon sur Sainz ou d’Alonso sur Ricciardo, de bon augure pour la suite. Le moteur Renault a également démontré toute sa puissance (meilleur temps du secteur 3 en Q2 pour Alonso). Le moteur au losange n’a donc rien à envier à ses adversaires. Cependant il est important de nuancer, le circuit de Portimão est un circuit très spécial, avec un asphalte différent. Tout a été optimisé pour inscrire des points ce week-end reste à confirmer en Espagne cette semaine sur un circuit légèrement similaire au Portugal.

Stratégie employée par les différentes écuries au Portugal
Source : F1.com

 

La suite…

Ce week-end, le circuit de Barcelone sera un vrai test pour les 20 monoplaces. La piste est l’habituel terrain de jeu des essais hivernaux. “Le circuit est complet mélangeant virage à basses, moyennes et hautes vitesses et met en avant les forces et faiblesses d’une monoplace” déclarait Marcin Budkowski. Le circuit de Catalogne est une piste d’essais et ce week-end, Alpine va pouvoir vérifier que son châssis et l’aérodynamisme de la monoplace sont compétitifs. À Barcelone, l’écurie va devoir confirmer son bon week-end au Portugal. Ocon doit également continuer sur sa lancée. Cependant, le circuit ne leur avait pas été favorable l’an passé (onzième et treizième). Pour Fernando Alonso, le retour en Espagne sur une piste qu’il connait à la perfection devrait lui permettre de réaliser une meilleure qualification. Le samedi sera à ne pas rater lors des deux prochains Grands Prix (Barcelone, Monaco), des circuits où les chances de dépassements sont très minces. Pour la suite de la saison, Alpine devrait continuer à amener de petites améliorations. L’écurie pourra compter sur son moteur toujours aussi performant pour grappiller des gros points sur certains circuits. Marcin Budkowski reste cependant optimiste pour les échéances à venir : “Historiquement, Barcelone n’est pas un circuit qui nous a été des plus favorables, mais le Portugal ne l’était pas non plus l’an passé. Nous cherchons donc à confirmer nos progrès en mettant les deux monoplaces en Q3 et en marquant encore plus de points. De plus les essais de pré-saison ont eu lieu sur cette piste durant de nombreuses années. Les pilotes la connaissent donc particulièrement bien.”

Ce qui sûr, c’est qu’Alpine a fait de gros progrès depuis le début de saison. Mais il est un peu tôt pour savoir si la voiture est réellement compétitive. La firme française doit confirmer, mais peut compter sur un duo de pilote déterminé à performer. De bon augure pour la suite. 

Crédit photo : Twitter Alpine

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire