F1 – Bilan de fin de saison – Racing Point: La force n’est plus avec eux

0

Pour clôturer la saison, la rédaction F1 de Wesport a décidé de faire un bilan de chaque écurie. Aujourd’hui, nous parlerons de la première saison complète de l’écurie aux mains de Lawrence Stroll, Racing Point.

Racing Point: 7e du Championnat du monde, 73 points.

Que penser de la première saison de Racing Point? Globalement, la saison ne semble pas si mauvaise que la précédente. Mais à y regarder de plus près, cela reste une petite déception. Depuis le début de l’ère hybride, Racing Point (ou Force India) a toujours été l’une des équipes qui pouvaient réaliser une performance en cas de faux-pas des gros bras. Sergio Perez en a notamment bien profité avec quelques podiums bien glandés! Mais depuis les difficultés de l’année dernière et le rachat par Lawrence Stroll, l’écurie ne semble plus être en mesure de réaliser ce genre de performances.

 Crédits image: F1i.com

Alors oui, l’équipe s’est battue pour la 5e place avec Renault et Toro Rosso jusqu’au bout, mais plusieurs facteurs n’ont pas permis à Racing Point de la récupérer. La première est l’inconstance de Lance Stroll. La seconde c’est un développement qui s’est avéré délicat, avec notamment un gros trou dans le deuxième quart de la saison (début de la saison européenne). Mais elle reste une équipe capable de lire la course en peloton et d’en tirer profit, là où d’autres s’écroulent (Coucou Haas).

Les Pilotes

Sergio Perez: 10e, 52 points – La constance de Checo, aussi bien en qualifications qu’en course, c’est l’atout principale de Racing Point. Encore une saison solide du mexicain avec notamment une série 6 courses dans les points en fin de saison. Et depuis la trève estivale, il n’a manqué qu’une seule course (Singapour) où il n’a pas inscrit de points! Il démontre qu’il pourrait jouer dans une équipe de plus haut standing.

Crédits image: Nextgen-Auto.com

Lance Stroll: 15e, 21 points – Encore une fois Lance est dominé et écrasé par son voisin. Sa pointe de vitesse sur le tour rapide est de loin son plus gros handicap. Trop souvent il a échoué en Q1, ce qui rend tout de suite sa course compliquée. Alors oui, souvent ses départs sont canons, ses courses sont propres, et sous certaines conditions cela peut lui rapporter de gros points, comme en Allemagne. Mais il faut sortir de Q1 plus régulièrement.

Les avis de la rédaction

Antoine Pecchia: C’est une nouvelle saison étrange qu’a vécu l’écurie Racing Point. Trop occupée l’année dernière sur le rachat de Force India, la voiture a forcément pris beaucoup de retard en début d’année. Mais plutôt que d’abandonner, le développement a quand même été réalisé. Résultats: la deuxième partie de saison s’est nettement mieux passée, permettant d’inscrire de nombreux points. Coté Pilotes, Perez domine encore une fois son sujet, tandis que Stroll s’amuse avec les dollars de son père.

Romain Gitton: Une saison plutôt correcte à ka vue de ce que l’on pouvait attendre. Avec une voiture très fiable qui a connu peu d’abandons et qui a permis d’aller chercher parfois de gros points. L’expérience de Perez a beaucoup profité à Stroll, qui a bien progressé. Au final c’est une 7e place inespérée qui peut amener à des ambitions de milieu de tableau et de points pour la saison prochaine.

La saison de Racing Point n’est pas mauvaise. Une 7e place, une lutte jusqu’au bout pour la 5e place, cela reste correct pour une équipe de milieu de tableau. Mais Racing Point peut mieux faire, si tout le monde se met au niveau. Sans quoi la progression risque de stagner, voir même régresser. Il est important pour Stroll de faire ce pas en avant en qualifications pour pouvoir glander plus souvent les points.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here