F1 – GP d’Azerbaïdjan : Les Mercedes imperturbables, les Ferrari voient rouge

Pour la quatrième manche de cette saison, la Formule 1 a posé ses valises à Baku en Azerbaïdjan. Après des qualifications interrompues deux fois hier, ce grand prix nous promettait de l’action à gogo. Rappelons que les Mercedes partaient en première ligne, avec Vettel en troisième position. Le résumé de cette course, c’est ici.

 

 

Un début de course bien calme 

Étonnamment, le départ s’est déroulé dans le calme avec aucun incident à signaler. Les deux Mercedes se sont livrées une belle bataille dans les premiers virages, mais c’est Bottas qui gardait son avantage. Charles Leclerc, qui s’élançait 8e après son accident en qualification a raté son départ et s’est retrouvé 10e. A la surprise générale, Sergio Perez a pris l’avantage sur Verstappen et s’est retrouvé 4e à la fin du premier tour. Un début de course très calme, avec peu de dépassement, si ce n’est la magnifique remontée de Pierre Gasly qui s’est retrouvé 6e au quinzième tour (ce dernier s’était élancé depuis la voie des stands). Les pilotes du peloton se sont arrêtés aux alentours du dixième tour pour chauffer les pneus mediums. C’est avec ces pneus que Leclerc a fait sa remontée jusqu’à la première place, mais sans s’être arrêté. En terme d’incidents mineurs, nous pouvons noter Albon qui enlève la peinture du mur, ou encore Romain Grosjean qui réalise un tout droit, sans conséquences mais avec beaucoup de temps de perdu.

 

 

Premiers incidents, mais rien de grave

Aux alentours de la mi-course, une sorte de regroupement général a eu lieu, avec chaque pilote qui se rapprochait du pilote qui était devant eux. Au tour 31, un incident a eu lieu entre Kvyat et Ricciardo. Ce dernier a voulu tourner, mais est arrivé trop vite. Il a forcé le russe à ralentir pour éviter le crash. Ricciardo a même percuté Kvyat en voulant repartir en marche arrière. Les deux pilotes ont abandonné. Leclerc, après s’être fait doublé par les Mercedes est rentré au stand pour changer ses pneus. Fin du calvaire pour le monégasque. Au tour 40, le français Pierre Gasly a eu une casse moteur, provoquant l’arrivée d’une virtual safety car. Dans le même tour, un autre français Romain Grosjean a été contraint de jeter l’éponge.

 

Image

Ricciardo qui fait une marche arrière…

 

 

Une belle fin de course 

A trois tour de l’arrivée, Hamilton a fait la jonction avec Bottas. Les deux pilotes vont donc se battre pour la victoire. Ils sont autorisés à se battre, sans consigne d’équipe. En guise de consolation, Charles Leclerc a empoché le point du tour le plus rapide, et a même battu le record absolu de la piste. Charles Leclerc a été élu pilote du jour par les internautes. Malgré les attaques de Hamilton, c’est bien le finlandais qui remporte cette course.  Avec sa victoire, Bottas recolle au classement avec deux victoires cette saison, autant que son coéquipier Lewis Hamilton. En revanche, pour les Ferrari, les choses se compliquent et elles se devront impérativement de réagir lors des prochaines coursez, sous peine de laisser les Mercedes seules au championnat.

 

 

Image

Le classement final.

 

Ce grand prix d’Azerbaïdjan aura été agréable à regarder, même s’il n’a pas été aux attentes de tout le monde après des qualifications riches en émotion. Les Mercedes ont tout dominés, comme à leur habitude, écrasant toute concurrence. Les Ferrari devront se ressaisir lors de la prochaine course en Espagne. Les Red Bull quant à elles, elles peuvent nourrir quelques regrets après une bonne course de Verstappen et un abandon de Gasly, qui avait fait une belle remontée.

 

A propos de l'auteur

Fan de catch et de Formule 1 ! Fier supporter de Guingamp !

Commentaires

  • Avatar
    Aloisio
    28 avril 2019

    Leclerc pilot du jour en plantant l’auto la veille, et en faisant un second run plus lent en pneus soft qu’en medium, des fois je n’arrive pas à comprendre…
    Et record absolu pour ce dernier oui, mais précisez en course! Car le record absolu (tout court) est détenu par Bottas.

Poster un commentaire

consequat. Curabitur odio Sed in commodo Phasellus elementum sed