Ça roule…

F1 – GP de Bahreïn – Hamilton vainqueur, après l’effroi du départ

Lewis Hamilton remporte sa 95e victoire à Sakhir, devançant Max Verstappen et Alex Albon. Mais l’image de ce GP reste l’effroyable accident de Romain Grosjean, quelques mètres après le départ.

C’est l’image qui restera dans les mémoires de ce GP. Plus que la victoire de Lewis Hamilton, et sa domination totale sur ce week-end. C’est l’image de cet homme, tant décrié dans le petit monde des réseaux sociaux, mais qui aujourd’hui s’élève en héros, sortant des flammes de son épave encastrée dans le rail. Romain Grosjean va bien. Hormis des brulures aux mains, aux pieds et des côtes cassées, c’est un miracle qu’il n’ait que ça, au final.

Hamilton en totale domination

Mais après 1h15 de réparation, la piste est déclarée apte à la course. Et au restart, on assiste à un autre incident. Daniil Kvyat, déjà impliqué dans l’accident de Grosjean, harponne au virage 8 la Racing Point de Lance Stroll, qui part à la renverse et termine sur l’arceau de sécurité. La direction de course déploie la Safety Car pour dégager l’épave de Lance Stroll. Une neutralisation qui durera 6 tours. Durant cette neutralisation, Bottas, qui avait raté le premier départ, a roulé sur un débris. Mercedes décide alors de lui remplacer ses pneus en prévention d’une crevaison.

À la relance, Hamilton mène devant Verstappen, Pérez, Albon et le reste du peloton. Et cela restera comme ça… presque jusqu’au bout. Hormis les changements pour les arrêts aux stands, le classement reste figé. Sauf qu’à la fin du 54e tour, le moteur de Pérez décide de rendre l’âme. Le Méxicain, auteur d’une course parfaite, 3e jusque là devant Albon à la régulière; doit se résigner à abandonner. Et Racing Point perd 15 points dans sa lutte pour la 3e place.

La lutte pour la 3e place a fait rage dans le peloton

Si devant cela semble figé, derrière la bagarre fait rage entre les McLaren et les Renault. Si globalement Renault a plus de performance sur un tour rapide, McLaren a usé d’un meilleur départ de ses pilotes et d’une meilleure gestion des gommes durant la course. Et à ce petit jeu, McLaren s’est montré meilleur durant la course. En profitant du fait que les Renault soient bloquées dans le trafic, McLaren a décidé de rallonger le premier relais de ses pilotes. De là, McLaren a géré l’écart avec les voitures jaunes. Et se permettent même de mettre Gasly entre eux et les Renault.

Au classement général, Verstappen fait un rapproché sur Bottas pour la lutte à la deuxième place (+18 points). Évidemment, on attend plus d’infos sur l’état de santé de Romain Grosjean, élu pilote du jour. Chez les constructeurs, McLaren fait l’excellente opération, récupérant la 3e place pour 16 points sur Racing Point. La semaine prochaine la F1 restera à Sakhir pour découvrir la version ovale du tracé.

Le classement provisoire du GP de Barheïn – crédit image : @FIA

Crédit Image Une: F1.com

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
accumsan suscipit fringilla leo Sed Aliquam sed consectetur felis