F1 – GP de Hongrie – Présentation

0
Ligue 1

Une semaine après une course mouvementée en Allemagne, le Formula One Circus se rend en Hongrie pour la 12e épreuve du championnat. WeSport vous propose de regarder ce qu’il nous attend ce week-end.

Le Hungaroring se situe près de Mogyrod, au Nord de Budapest. Il est né de la volonté de Bernie Ecclestone de vouloir un grand prix de l’autre coté du Rideau de fer, dans les années 80. Après plusieurs échecs avec l’URSS, il décida de se rapprocher avec la Hongrie, qui sortira ce tracé en moins de 8 mois. En 1986 a donc lieu la première édition du Grand Prix de Hongrie (remporté par Nelson Piquet).

Crédits image : Wikipédia

La particularité de ce circuit, c’est d’être, après Monaco, le tracé le plus lent du championnat. En effet le tour se court à une vitesse moyenne de 206 km/h. Le tracé y est très sinueux, notamment dans le 2e secteur, et bosselé. Ce qui lui vaut d’être appelé communément “Le tourniquet” de Budapest. Bien qu’il soit très peu excitant à regarder, il n’en reste pas moins que c’est un circuit exigent et très plaisant à vivre pour les pilotes. Le virage 6, un gauche très serré en montée, se passe généralement à fond, malgré le manque de visibilité. Et l’enchaînement de virages entre la chicane (8-9) et le virage 14 ne laisse que peu de temps au pilote pour souffler.

Crédits images : Motorsport.com

Quelques caractéristiques

  • Longueur du tracé : 4.381 km
  • 70 Tours (distance totale de course: 306.67 km – Vitesse moyenne: 182 km/h)
  • 16 virages (10 à droite et 6 à gauche).
  • Plus longue ligne droite : 790 m
  • Pleine charge : 56% du tracé.
  • Changements de vitesse : 48
  • Record de la piste : 1:16.276 (S. Vettel, Ferrari en 2004)
  • Record en course : 1:19.071 (M. Schumacher, Ferrari en 2004).

Quelques moments d’histoire

Nous avons choisi 5 éditions du Grand Prix de Hongrie qui ont été marquantes:

  • 1986 : Première édition du GP de Hongrie. Après une lutte acharnée avec son compatriote Senna, Nelson Piquet réalise l’un des dépassements les plus mémorables de la F1 et remporte la course!

  • 1997: Damon Hill, sur sa modeste Arrows, est en passe de réaliser un coup parfait… Avant que des problèmes d’accélérateur ne l’empêchent de gagner. Son ancien équipier Villeneuve remporte la course et se replace au championnat.
  • 1998: Le coup de poker magistral du duo Brawn/Schumacher. Alors que l’Allemand est bloqué derrière les McLaren, l’ingénieur demande à Schumi d’attaquer. Il passe sur une stratégie à 3 arrêts (contre 2 aux McLaren) et remporte la course. L’une de ses plus belles victoires.
  • 2006: La première édition sous la pluie. Une course folle où tous les favoris du championnat se sortent un à un (Raïkkönen, Alonso, Schumacher). Parti 14e, Jenson Button réalise une course d’anthologie pour emporter son premier GP.

Crédits images : RaceFans

  • 2015: Alors que les Mercedes sont dominantes tout le week-end, elles se loupent au départ. Les Ferrari de Vettel et Raïkkönen en profitent pour passer devant. Vettel va remporter la course devant les 2 Red Bull, et dédier sa victoire à Jules Bianchi, gravement blessé au Japon 2014, et décédé quelques jours avant l’épreuve.

Le programme du week-end

Voici les différents horaires du GP pour le suivre.

Vendredi 2 Août Essais Libres 1 11h-12h30
Essais Libres 2 15h – 16h30
Samedi 3 Août Essais Libres 3 12h-13h
Qualifications 15h
Dimanche 4 Août GP de Hongrie 15h10

Après 3 grands prix magnifiques en terme de spectacle, nous espérons assister à une nouvelle course folle. Peut-être avec l’aide de la météo qui sait ? Mercedes va-t-elle rebondir ? Ferrari va-t-elle enfin décrocher sa première victoire ? Red Bull et Verstappen vont-t-ils continuer son ascension fulgurante ? Une autre surprise sur le podium ? Rendez vous ce week-end pour plus de réponses. On se retrouve demain pour le résumé des essais libres.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here